Loading

LA COURSE EST LANCEE JOURNAL DES TEMPLIERS J-35

Je l’ai souvent répété cette phrase « vous êtes bénévole un jour, vous n’êtes pas bénévole pour toujours ». Mais lorsque l’on voit partir de sérieux et solides bénévoles, on se sent parfois pris à son propre piège.

En cette première réunion bénévoles, il manquait la bande les trois, Lionel, Michel et Maurice qui ont décidé une pose dans leur engagement. Et bien oui, ça fait un trou et un manque après tant d’années de fidélité à assumer cette dure mission d’ouverture de course.

Pour cette soirée de retrouvailles, la bonne bouille rigolarde de Lionel n’émergeait pas comme un merle qui a envie de pousser la chansonnette. Dans ce joyeux brouhaha, c’est sans doute passé inaperçu, mais de la tribune, finalement, on ne voyait que cela.

« Vous êtes là pour chouchouter les coureurs, les dorloter, les sécuriser, les encourager, les contrôler…», ces mots sont distillés chaque année en introduction de cette rencontre réunissant les plus fidèles des bénévoles et les responsables des 40 associations impliquées dans l’organisation. De nombreuses associations gymniques, parents d’élèves de toutes les écoles environnantes, clubs sportifs millavois et St Affricain, groupe folklorique…réunis pour prendre le pouls de cette organisation, rentrer dans la dynamique de l’épreuve pour s’engager à la mission première « être le témoin, le relais, le maillon fort entre coureurs et territoire, le notre, ces Grands Causses, pour faire vivre quelque soit la distance choisie, une grande aventure".

Cette réunion, ce n’est pas la plus « sexy ». Rappel des grands chiffres des Templiers, 16 courses, 12 000 coureurs, 140 exposants…des parcours remaniés à 30% dans la galère des nouvelles règles imposées localement puis longue énumération de toutes les associations suivi d’un rappel des consignes mais c’est l’occasion d’une première mise à feu comme lorsque l’on tourne le fouet pour réussir une béchamel. Lente alchimie pour créer du lien dans ce mélange si hétéroclite si hétérogène. Pour réussir à agréger ces 800 bénévoles autour d’une mission générale qui se résume ainsi en interpellant chaque association « c’est vous qui serez en première ligne lors de vos missions par votre bonne volonté, votre sourire et votre fierté en donnant un peu de vous-même pour le succès de cet événement ».

Puis on s’est mis autour d’une table, les cartes dépliées pour les équipes terrain. Avec ce petit chahut « potache » qui exprime si bien le désir de se retrouver, comme s’il s’agissait de boucler son sac et partir ensemble pour une grande virée qui dépasserait très largement le cadre de ces belles cartes, comme s’il s’agissait de faire surgir sous ses yeux, gorges profondes, falaises, rochers ruiniformes, chapelles…bref…dresser le cadre, voir les dangers, pour mieux encadrer ces trois jours de course.

On a beau ce dire, on connait tout, les PC, OK ça ne change pas, la Pouncho, OK, elle est immuable…l’ermitage St Michel, « tiens, c’est nouveau, c’est génial, ça je connais »…le Pompidou OK on prend une nouvelle descente, mais je connais… » le PC au Mas de Bru, ça c’est une bonne idée, c’est plus accessible…Bref, on se fait déjà un film, un scénario, on dévide déjà la pelote, la course est déjà lancée, c’est dans 35 jours… !!!

Created By
GILLES BERTRAND
Appreciate

Credits:

Gilles Bertrand

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.