Loading

Le processus d'extermination des Juifs en France pendant la seconde guerre mondiale PAR IRVIN SPIESSER ET RODRIGUE HALIN

Dès 1940, les Juifs n’ont plus les mêmes droits que les autres individus. Les familles sont expropriées, une définition du Juif est donnée et les Juifs n’ont plus le droit d’exercer certaines professions. Le 3 octobre 1940 un document « Le statut des Juifs » est établi.

Les arrestations vont commencer en 1940 et s’amplifier en 1941. La première rafle se déroule le 14 mai 1941 et touche uniquement des hommes adultes. Ils seront transportés au camp de Pithiviers ou de Beaune-la-Rolande. La seconde rafle survient les 20 et 21 août 1941. Les prisonniers seront envoyés au camp de Drancy. Le camps de Drancy sera le principal camp d’internement des Juifs avant la déportation vers les camps d’extermination.

Camp de Drancy (cité de la Muette)

La déportation des juifs commence le 27 mars 1942 où ils sont envoyés de Paris à Auschwitz.

Le 29 mai 1942 une ordonnance allemande ordonne le port de l’étoile jaune pour tous les juifs âgés de plus de 6 ans.

L'étoile jaune stigmatisant les Juifs

C’est à partir des rafles de l’été 1942, dont la rafle du Vél'd’Hiv, que les Juifs seront arrêtés sans distinction d'âge ou de sexe.

Rafle du Vél'd'hiv

Rachel Jedinak explique comment sa mère les a sauvé, elle et sa sœur, lors de la rafle du Vél'd'hiv

Je suis en sueur. De mon front, de grosses gouttes dégoulinent sur mes tempes. Ma mère tente de se défaire de moi. Elle me tient, qui gigote entre ses bras. D'un coup, elle m'éloigne et en profite pour lever sa main droite et me gifler avec une force inouïe. C'était la première fois qu'elle le faisait. [...] Après le coup, j'ai immédiatement relâché mes bras. Ma mère nous a glissé cette phrase, je vois encore ses lèvres la prononcer : "Si on revient vous chercher, essayez toujours de fuir. Dans la rue, il y a du monde, ça vous protégera". Ma sœur m'a prise pas la main et nous avons traversé la foule vers l'issue de secours. - Rachel Jedinak, Nous étions seulement des enfants

Le 27 mars 1942, le premier convoi de déportation part de Paris en direction d’Auschwitz.

Entrée du camp d'Auschwitz

Sur 3 années, on dénombre environ 79 convois ferroviaires qui ont quitté des camps d’internement en France vers des camps d’extermination à l’étranger. Le nombre de déportés est estimé à environ 76 000. Ces convois constituent une partie de la Shoah (extermination des Juifs par l'Allemagne nazie) en France.

Convoi de déportés

Arrivée d'un convoi à Auschwitz

Credits:

Google images, AJPN.org, Wikipedia

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.