Loading

Tenons bon encore un peu! 06-05-2021

Réouverture complète en vue

Dans les pays anglo-saxons, les programmes de vaccination vont bon train. Le Royaume-Uni procède à une réouverture progressive et les États-Unis célébreront peut-être leur fête nationale en toute 'liberté'.

Dans l'Union européenne également, le programme de vaccination atteint sa vitesse de croisière et les mesures sont assouplies au compte-gouttes.

Stimulation de l'économie

Les patrons de l'industrie font preuve d'un optimisme rare et leurs homologues des secteurs des services affichent également un enthousiasme étonnant.

Le succès des campagnes de vaccination, les programmes de dépenses publiques et l'indispensable soutien des revenus des consommateurs ont stimulé l'économie mondiale.

L'économie mondiale profitera également du plan de relance historique de l'administration Biden et de son programme d'infrastructure massif destiné à moderniser et soutenir l'économie américaine dans les années à venir.

.

Croissance record des bénéfices des entreprises

Les perspectives des marchés d'actions sont bonnes, étant donné le redressement spectaculaire des bénéfices des entreprises dans le sillage de la reprise économique. Les bénéfices dépassent les prévisions tant aux États-Unis qu'en Europe. Wall Street pourrait clôturer le premier trimestre sur une hausse record de 50% des bénéfices des entreprises.

Dans la composante actions, nous continuons de préférer les secteurs qui profiteront de la relance économique. Dans ce contexte, les secteurs de la consommation et des loisirs nous paraissent très intéressants. Au niveau géographique, nous 'suivons' le virus. L'Asie a opéré un 'retour à la normale' et la croissance semble déjà ralentir légèrement (Chine). Nous avons donc quelque peu réduit nos positions. Aux États-Unis, la reprise bat son plein. Au second semestre, ce sera le tour de l'Europe, avec en tête le Royaume-Uni.

La crainte d'une hausse de l'inflation et des taux est toujours habilement étouffée par les banques centrales. Tout comme elles, nous ne nous laissons pas impressionner par l'accélération temporaire de l'inflation, mais nous misons sur une nouvelle hausse des taux obligataires, y compris dans la zone euro. Nous avons donc encore écourté la durée des obligations d'État.

Outre cette vision à long terme, la protection et les tendances des marchés financiers sont également importantes. Votre investissement personnalisé, que vous pouvez consulter dans KBC Mobile et KBC Touch, peut présenter une composition différente en fonction de votre zone de confort.

Dirk Thiels, Stratégiste en placements KBC Asset Management
Le retour à la 'normale' n'est pas synchrone: en Asie, la croissance semble déjà ralentir alors qu'aux États-Unis, la reprise bat son plein. Victime de son retard dans les campagnes de vaccination, l'Europe ne montera en scène qu'au second semestre. Nous anticipons cette évolution en optant pour des actions européennes. La forte croissance de l'économie mondiale joue surtout en faveur des secteurs qui profitent largement de la reprise des dépenses de consommation, comme les biens de consommation et les loisirs.

La rédaction s'est terminée le 6 mai 2021. Le présent document est une publication de KBC Asset Management SA (KBC AM). Les informations peuvent être modifiées sans avertissement et n’offrent aucune garantie pour le futur. Aucun passage de ce document ne peut être reproduit sans l'autorisation expresse, écrite et préalable de KBC AM. Ces informations sont soumises au droit belge et relèvent de la juridiction exclusive des tribunaux belges.