Loading

Emmaüs Connect Faire du numérique une chance pour tous

Internet, c’est comme une encyclopédie immense qui dépasse les frontières. »

Ainsi débute l’atelier d’initiation à internet qui réunit, ce vendredi à Saint-Denis (93), cinq participants attentifs dans les locaux de l’association Emmaüs Connect.

Certains connaissent déjà YouTube et savent utiliser une tablette. Mais comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche, naviguer sur les sites internet de Pôle emploi ou de la CAF, payer une facture ou encore acheter un billet de train en ligne ne sont pas des démarches évidentes.

En réalité, à l’heure où les formalités administratives se font de plus en plus en ligne, 13 millions de Français se sentent en difficulté avec un ordinateur.

Emmaüs Connect accompagne, depuis 2013, le développement de compétences numériques de base chez les personnes en situation de précarité. Sur l’ensemble du territoire français, l’association compte 11 points d’accueil, dont 4 en quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

Les bénéficiaires peuvent y acheter de l’équipement à prix solidaire, suivre des parcours d’initiation au numérique en petits groupes ou se faire accompagner de manière plus personnalisée.

En atelier, il s’agit de rendre les personnes le plus autonome possible pour qu’elles puissent réaliser leurs démarches par elles-mêmes.

Thao Chanh suit les ateliers avec une grande assiduité et savoure sa chance.

Pouvoir apprendre des nouveautés jusqu’à la fin de la vie, c’est très bien ! Pour mon anniversaire, mes enfants m’ont offert une tablette. Internet me permet de regarder les actualités internationales et me fait travailler ma mémoire. »

À l’espace vente, il est possible d’acheter des recharges téléphoniques et mobiles, et même parfois des ordinateurs et des smartphones reconditionnés.

En moyenne, les personnes accompagnées par Emmaüs Connect ont économisé 23 € par mois sur leur budget télécommunications !

Dans l’espace conseil, Yasmina, en service civique chez Emmaüs Connect, reçoit les bénéficiaires sur rendez-vous pour des demandes spécifiques. Il peut s’agir, par exemple, de mettre en page un CV ou d’échanger des conseils pour régler un litige avec un opérateur.

À l’antenne de Saint-Denis, 35 bénévoles de tout âge se relaient pour accueillir et accompagner les bénéficiaires. À l’échelle nationale, Emmaüs Connect compte 300 bénévoles actifs.

En 5 ans, 30 000 personnes en situation de précarité ont été accompagnées par Emmaüs Connect, dont 60 % résident dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV).

C’est en partie grâce aux partenariats noués avec près de 1000 structures sociales qu’Emmaüs Connect parvient à de tels résultats. En effet, l’association forme également les travailleurs sociaux à mieux détecter l’exclusion numérique et accompagne les décideurs dans la transition numérique de leur territoire.

Houda, qui effectue un service civique chez Emmaüs Connect, se réjouit de cette complémentarité :

En tant que travailleur social, on n’a pas toujours le temps, malheureusement, d’accompagner les personnes dans leurs démarches numériques. À ce titre, le travail d’Emmaüs Connect est très novateur. »

À Saint-Denis, l’activité d’Emmaüs Connect se déploie aussi hors les murs. Régulièrement, les bénévoles de l’association animent des ateliers dans les centres communaux d’action sociale, à la médiathèque ou encore au sein des collèges de la ville, afin qu’internet cesse d’être un facteur d’isolement et devienne réellement une chance et un vecteur de lien social, à tous les âges.

Credits:

[ Texte : Mathilde Christiaens ] - [ Photos : Arnaud Bouissou / TERRA ]

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.