Loading

Belle Italia: Toscana e non solo dimanche 20 juin 2021

Cliquer sur les images pour les agrandir ou les réduire

Campiglia Marittima > Sarteano

Itinéraire à travers la campagne toscane afin de rejoindre l’est de la Province. Ça tourne, ça monte et ça descend, de collines en collines et de villages perchés en châteaux égarés. Beaucoup de vert ici, transition entre la mer et les paysages plus connus, de cyprès et de vignobles, si bien traduits par les peintres et photographes.

Des genêts à perte de vue qui me rappellent les marches dominicales, en Belgique, avec ma Tata, dans les bois alentours de mon village natal, Romsée.

La région du mont Amiata est connue pour ses mines de cinabre, dont l’exploitation des gisements devient industriel au XIXe siècle. Mais l’on prélève aussi ce minerai pour son inimitable couleur pourpre, couleur impériale, utilisée comme colorant et pigment pour les encres d’imprimerie et dans la peinture. Mais aussi en médecine et, selon les croyances, sa couleur semblable au sang, le remplacerait et donnerait une longue vie !

Castel del Piano, où le château n’existe plus mais les murs toujours décorés de blasons, un bien rigolo ici, chat, fauves ? Enfin le chat n’est pas loin du fauve ?

Variation sur un même thème : le séchage de la lessive dans les pays du Sud et plus précisément dans les rues étroites de ce bourg.

Abbadia San Salvatore, fondée au milieu du du VIIIe siècle par des moines bénédictins, dont la crypte à elle seule vaut le détour.

Les 32 colonnes de la crypte aux chapiteaux couronnés de sculptures à chaque fois différentes. De nombreuses reliques ainsi que la plus ancienne copie manuscrite connue, de la bible, la bible Amiatina, sont conservées en ces lieux.

Ce serait un roi lombard, lors de son périple vers Rome sur la via Francigena qui s’arrêta chasser dans les forêts avoisinantes et ayant eu une vision du Saint-Sauveur, décide illico d’y construire un couvent. Pour ces derniers kilomètres jusque’a Rome, courage Carine !

Après toutes ces splendides découvertes et, plus prosaïquement, un plouf rafraîchissant à La Sovana, où nous retrouvons pour quelques jours nos voisins et amis, Denise et Franco.

Created By
Dominique Wacker-Cao
Appreciate

Credits:

© dominique wacker-cao / 2021.06