Loading

Les ingrédient maudits des vaccins #30 : Le désoxycholate de sodium

Toujours d'après la même liste :

D'après cette liste, ce composant des vaccins peut provoquer des cancers et des mutations de l'ADN. Certes, c'est le cas. Mais plutôt lors d'expositions fréquentes au produit. Ce qui n'est pas le cas des vaccinations.

Mais il ne faut pas perdre de vue que notre organisme en fabrique : c'est un composant des sels biliaires, impliqués dans la digestion des matières grasses. Et la quantité produite par notre organisme dépend de notre régime alimentaire, de notre poids, de notre niveau d'activité physique, etc.

Tout est donc, une fois de plus, question de dose. D'ailleurs, la fiche toxicologique ne fait même pas mention de ce risque de cancer.

Dans les vaccins, il est utilisé entre autres pour isoler les protéines membranaires des virus. Il n'est présent que dans quelques vaccins contre la grippe.

En résumé :

  • Ce produit est naturellement fabriqué en quantité notable par notre organisme.
  • Il est indispensable pour la bonne digestion des matières grasses.
  • Il n'est présent que dans quelques vaccins contre la grippe.
  • Son action cancérigène est surtout à haute dose.