Loading

Amy, moteur et modèle aux multiples talents Excellence – Implication – Motivation

À l’École Jours de Plaine, Amy Gudmundson est un moteur et un modèle pour ses camarades. Élève de 9e année, elle s’implique depuis toujours dans de nombreuses activités, non seulement pour son école, mais aussi pour la DSFM, pour la communauté et pour la société en général.

Après avoir siégé comme secrétaire du conseil étudiant l’année dernière, elle est devenue présidente cette année. « On organise des activités à l’école pour faire vivre la langue. On aime beaucoup rassembler notre communauté scolaire. C’est important pour moi de contribuer à la vitalité du français. Et ça encourage tout le monde à le parler plus au quotidien. »

Cette année, Amy Gudmundson a aussi aidé à entrainer ses camarades de 7e et 8e année en volleyball. « Il n’y avait pas assez d’élèves pour faire une équipe de secondaire. Mais j’ai fait partie de l’équipe de badminton, et j’ai participé à la LISTE (Ligue d’improvisation du secondaire tellement époustouflante) avec l’équipe de l’École communautaire Aurèle-Lemoine. »

Des activités de construction identitaire au concours national

Par le passé, Amy Gudmunson a participé à plusieurs camps de construction identitaire. Ces expériences l’ont encouragée à devenir membre du groupe JMCA. « Je fais partie de JMCA. Je suis trésorière de l’exécutif. On anime des camps, et on est en charge d’organiser le camp survivant pour les autres membres de JMCA. Avec l’exécutif, j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer les commissaires scolaires. Ils nous ont posé des questions sur les différents programmes de la DSFM, et nous avons pu donner notre avis. »

Académiquement, Amy Gudmundson excelle aussi. C’est en particulier dans le domaine des sciences qu’elle se démarque. « J’ai une grande passion pour les sciences. Je trouve toujours des sujets qui m’intéressent. J’ai participé au camp MTS. Cette année, j’y ai animé un atelier de robotique. Tous les élèves partageaient cette curiosité et cette envie de répondre par la recherche, pour comprendre le monde qui nous entoure. »

Le camp MTS (Mathématiques-Technologies-Sciences), offert aux élèves de la DSFM, a inspiré Amy Gudmundson à se présenter à l’Expo-sciences Western Manitoba Science Fair pour la première fois il y a deux ans. « J’avais préparé un projet sur les structures, relié à ce que j’avais appris au camp, avec les principes de triangulation. » Elle a reçu une médaille d’or pour son travail.

Préoccupée par l’environnement, Amy Gudmundson a aussi lancé il y a trois ans un programme de vermicompostage à son école. « Au début de l’année, je passe dans les classes pour expliquer pourquoi je fais ça et comment ça fonctionne. Une fois par semaine, je récolte les pelures de fruits et légumes des bacs qui sont placés dans chaque classe, et je les mets dans le bac de vers qui se trouve dans ma classe. Ça permet de réduire l’empreinte écologique de l’école et de produire un fertilisant naturel pour les plantes. »

Une initiative qu’elle a transformée en projet pour sa deuxième participation à l’Expo-sciences régionale. « Quand j’ai commencé le programme à l’école, je n’ai pas trouvé beaucoup d’information. J’ai donc exploré le sujet pour moi, et j’ai fini par le présenter à l’Expo-sciences. » Avec ce projet, elle a de nouveau remporté une médaille d’or, ainsi qu’une place à l’Expo-sciences pancanadienne à Ottawa, où elle a également reçu une médaille d’or.

Cette année, elle a axé sa recherche sur le diabète, avec l’étude d’un système de surveillance du taux de glucose. Médaillée d’or et récipiendaire du Prix jeune innovatrice à l’Expo-sciences régionale, elle a remporté l’argent à Fredericton lors de l’Expo-sciences pancanadienne le 16 mai dernier, ainsi qu’une bourse universitaire et une bourse pour un camp de sciences auquel elle participera en 2020.

« Je pense que ce qui plait dans mes projets, c’est qu’ils ont toujours une application concrète. Les principes de triangulation, le compostage et le système flash sont des sujets pertinents qui contribuent à la recherche scientifique. J’aime ces occasions d’échanger avec d’autres passionnés de sciences. »

Amy Gudmundson a reçu une médaille d’argent pour son projet à l’expo-sciences pancanadienne 2019.

Le camp MTS (Mathématiques-Technologies-Sciences)

Chaque année en avril, les élèves de la 5e à la 6e de la DSFM ont rendez vous avec les sciences au Camp MTS. Le camp MTS (Mathématiques Technologies et Sciences) est une activité divisionnaire qui a déjà rencontré beaucoup de succès auprès des élèves. Ce rassemblement assez récent est une expérience immersive dans les sciences et en français. L'apprentissage au camp MTS qui se déroule sur 3 jours permet de :

  • développer leurs compétences en résolution de problèmes;
  • favoriser le développement de leur pensée critique;
  • faire preuve d’imagination et de créativité;
  • acquérir de nouvelles connaissances;
  • partager avec d’autres élèves des intérêts semblables;
  • entrevoir les possibilités de carrières;
  • se faire de nouveaux amis.

L'Expo-sciences pancanadienne

L'Expo-sciences pancanadienne est une compétition scientifique canadienne pour les jeunes de 10 à 20 ans organisée par la Fondation Sciences Jeunesse Canada en partenariat avec un comité hôte. Cet événement d'envergure nationale rassemble chaque année plus de 500 exposants1 provenant de toutes les régions du Canada.

Credits:

Division scolaire franco-manitobaine

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.