Loading

Vieilles Charrues 2018 Jour 1

Depuis le temps qu'on l'attendait ! Le festival des Vieilles Charrues, 27e du nom, a débuté jeudi 19 juillet 2018. Venus de toute la Bretagne et de bien au-delà, des milliers de festivaliers ont pris leurs quartiers au camping avant de goûter à la première soirée de concerts, allégée par rapport aux trois suivantes.

La tradition a été respectée. Sous un sacré cagnard, élus, organisateurs et figures locales ont pris les rênes de la charrue utilisée depuis la naissance du festival, pour creuser le premier sillon de cette nouvelle édition. Un rendez-vous précédé par l'irruption surprise d'un éléphant mécanique et de danseurs indiens, venus rappeler le thème des Vieilles Charrues 2018 : l'Inde, Bollywood, le kitsch et les couleurs.

Pari réussi pour les organisateurs. Le couac de 2017 ne s'est pas reproduit. La nouvelle configuration des entrées a permis au public d'accéder plus facilement au site. Arrivés dès jeudi matin, les fans de Depeche Mode n'ont pas manqué de se faire remarquer. À peine les portiques franchis, les plus mordus ont sprinté vers le premier rang de la grande scène Glenmor.

Le sens de la fête conduit cette année les festivaliers de Carhaix à Bombay. Olli & the Bollywood orchestra ont montré le chemin en ouverture des Vieilles Charrues 2018, avec le son et l'image. La voix de Kavita Baliga et les instruments indiens, sitar en tête, ont plongé le public dans un univers onirique.

Thème Bollywood pour cette 27 ème édition
La foule au premier concert du week-end
Le Bagdad de Cesson accompagne No land
La voix fascinante de Brendan Perry
Le groupe rennais Marquis de Sade

Marquis de Sade ne pouvait pas offrir un seul concert à ses fans, sevrés depuis la séparation du groupe en 1981. Après une date somptueuse à Rennes, à l'automne 2017, Philippe Pascal et Frank Darcel ont relevé le défi des Vieilles Charrues avec leur rock new-wave rempli de références. C'était bon de les revoir !

Dave Gahan chanteur de Dépêche Mode

Les « Modiens », comme ils se surnomment, n'ont donc pas raté le rendez-vous avec un groupe aussi culte que rare en Bretagne. Depeche Mode a fait monter la pression, sous la houlette d'un Dave Gahan sautillant. Le groupe, dont la tournée mondiale s'achève la semaine prochaine, a pris le temps de distribuer ses plus grands tubes.

Enjoy the silence et Just can't get enough pour conclure.
La foule devant la scène Glenmor pour le concert de Dépêche Mode
Jean-Luc Martin, président de l'association des Vieilles Charrues bientôt tatoué ?

Credits:

Arnaud Roiné, Yves-marie Quemener et  Morgan Kervella.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.