Loading

10 drôles d'œuvres à découvrir au fil de l'Erdre Jusqu'au 5 novembre 2017, l’artiste Marie-Hélène Richard investit les bords de l’Erdre avec une série d’installations jouant avec la nature. L’occasion de poser un nouveau regard, plein de surprises et de poésie, sur la « plus belle rivière de France ».

De drôles d'installations de couleur turquoise ont fleuri le long de l'Erdre depuis le 21 juin. Elles sont l'oeuvre de l’artiste "in situ" Marie-Hélène Richard, invitée par le Service des espaces verts de la Ville de Nantes à "révéler la rivière d'une manière originale et poétique pour inciter les promeneurs à regarder ce patrimoine naturel exceptionnel d'une autre oeil".

Le sujet de prédilection de Marie-Hélène Richard : les interventions dans le paysage.

Le résultat : une balade de 6 km du quai Ceineray au campus du Tertre, jalonnée d’œuvres jouant avec les matériaux naturels pour se confondre dans leur environnement.

Au fil de l'exposition "Rêver l'Erdre", on découvre un belvédère invitant à plonger le regard de l'autre côté de la rivière pour découvrir une magnifique perspective. Ou ces drôles de graines géantes, les Anémochromes, symboles de biodiversité qui s'accrochent sur les ponts et les quais de la rivière.

En tout, 10 installations artistiques sont à découvrir le long de l’Erdre. "Cette exposition, c'est la rencontre de l’art et de la nature", explique Johanna Rolland, maire de Nantes, attachée à démocratiser la culture en mettant l'art sur l'espace public. "Nantes dispose d'un incroyable patrimoine de parcs et jardins. Notre objectif à terme est de les relier par un réseau de promenades naturelles permettant de traverser la ville à pied ou à vélo, le long des cours d'eau. L'Erdre constituera une des branches de cette étoile verte".

Bord à bord. Ce bateau envahit par les bambous, comme s'il était en voie de végétalisation, est apparu le 21 juin devant les tours du Port Boyer.

"Cette pièce a été conçue pour que les oiseaux l'investissent", souligne l'artiste Marie-Hélène Richard. Pour la découvrir, emprunter le navibus qui assure la navette entre le campus du Tertre et le quartier du Port Boyer !

Le parcours Rêver l'Erdre est également ponctuée de haltes, aménagées de bancs et de tables. On peut s'y poser pour prendre le temps de contempler l'activité de la rivière, comme sur ces Blocs. Ces cubes de béton, enfouit dans le lit végétal de la Prairie du Tertre, devant le campus de langues, sont une nouvelle œuvre pérenne. Commandée par l'Université de Nantes dans le cadre du programme "Campus remarquable", elle va s'inscrire durablement dans le paysage.

Created By
Ville de Nantes .
Appreciate

Credits:

Photos Régis Routier

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.