Loading

Vers un retour à une normalité sans Covid Mise à jour du 24-12-2020

Le coronavirus brûle ses dernières cartouches

Plusieurs vaccins efficaces ont été approuvés et d'autres sont en préparation. Certains pays ont déjà lancé les premières vaccinations. La capacité de production semble suffisante pour vacciner une grande partie de la population mondiale en 2021.

Cependant, le virus reste pour l'heure invaincu. L'Europe prend des mesures particulièrement rigoureuses dans le but d'endiguer une nouvelle vague (la dernière?).

L'expérience acquise pendant les confinements précédents permet de laisser tourner l'économie autant que possible. Cependant, les secteurs dépendants de la mobilité restent sous pression.

La reprise économique marque une pause

L'économie se ressent des nouvelles mesures. La confiance des entrepreneurs dans le secteur des services s'étiole.

• Le franc redémarrage observé au troisième trimestre laisse toutefois présager que l'économie se redressera dès que les restrictions de mobilité seront levées. Les ambitieux plans d'investissement de l'UE alliés à une politique monétaire extrêmement souple épauleront également la reprise en 2021.

La reprise prompte et totale de l'économie chinoise autorise certains espoirs.

Notre stratégie d'investissement se prépare à un 'retour à la normale'

Ces dernières semaines, l'humeur était franchement optimiste sur les marchés d'actions. Le cap des élections américaines a été franchi, les résultats des entreprises dépassent les attentes et l'annonce de l'arrivée de vaccins booste la confiance. Tant que le virus fait rage et que des mesures s'imposent pour le juguler, des fluctuations restent possibles.

Pourtant, nous préparons progressivement nos portefeuilles à un retour à la normale, après le déploiement des vaccins en 2021. Nous renforçons légèrement nos positions en actions. Les secteurs de croissance comme la technologie restent nos chevaux de bataille, mais nous nous tournons progressivement vers les secteurs qui bénéficieront de la reprise économique.

Dans le volet obligations, nous optons, d'une part, pour des obligations à haut rendement d'entreprises et de pays du sud de la zone euro et, d'autre part, pour des obligations d'État américaines à long terme, qui offrent plus de sécurité.

Outre cette vision à long terme, la protection et les tendances des marchés financiers sont également importantes. Votre investissement personnalisé, que vous pouvez consulter dans KBC Mobile et KBC Touch, peut présenter une composition différente en fonction de votre zone de confort.

Dirk Thiels, Stratégiste en placements KBC Asset Management
La Bourse anticipe un retour à la normale en 2021. Le déploiement rapide de vaccins efficaces donne à penser que cet optimisme est justifié, mais ce retour à la normale n'en restera pas moins semé d'embûches. Nous en profitons pour renforcer nos positions en actions, en privilégiant les entreprises qui profiteront directement du redémarrage économique.

La rédaction s'est terminée le 17 décembre 2020. Le présent document est une publication de KBC Asset Management SA (KBC AM). Les informations peuvent être modifiées sans avertissement et n’offrent aucune garantie pour le futur. Aucun passage de ce document ne peut être reproduit sans l'autorisation expresse, écrite et préalable de KBC AM. Ces informations sont soumises au droit belge et relèvent de la juridiction exclusive des tribunaux belges.