Loading

Le Jardin des Tarots de Niki De Saint Phalle

Cliquez sur les images pour les agrandir

J'en rêvais depuis des années ! J'ai enfin eu la chance de visiter le jardin des tarots le 12 juillet 2019. Si le paradis sur terre existe, il est ici.

Catherine Marie-Agnès Fal De Saint Phalle, dite "Niki De Saint Phalle" (1930 - 2002) est une plasticienne, peintre et sculptrice Franco-Américaine. Artiste autodidacte et figure majeure de l'art contemporain, on lui doit notamment les "Nanas", les sculptures de la fontaine Stravinski (ou sculptures des automates) sur le parvis du centre national d'art et de culture Georges Pompidou à Paris et bien sûr, le Jardin des Tarots près de Capalbio dans le sud de la Toscane.
En 1979, avec son mari, le sculpteur Suisse Jean Tinguely, elle s'attelle à une tâche immense, la construction sur une colline Toscane, de sculptures monumentales inspirées des 22 arcanes du jeu de tarot. Le chantier durera 14 ans et le site sera ouvert au public en 1998. Il faut monter un chemin escarpé pour accéder aux sculptures et au détour d'un virage, on découvre la première, "La Papesse".

La Papesse

Lorsque l'on arrive sur le site, écrasé de soleil, on est immédiatement saisi d'admiration et pour tout dire submergé par une émotion intense devant ces œuvres extraordinaires. Les sculptures ont été construites en béton, recouvrant une armature métallique soudée à la main, ce qui rend ces maisons-sculptures, antisismiques.
"La papesse, la grande prêtresse du pouvoir féminin de l'intuition. Cette intuition féminine est l'une des clefs de la sagesse. Elle représente l'irrationnel inconscient avec tout son potentiel".
On se balade parmi les oliviers pour découvrir ce jardin fantastique, inspiré du parc Güell d'Antoni Gaudi, à Barcelone. A chaque détour des sentiers escarpés, une œuvre surgit, superbe et majestueuse.

La Main du Magicien

"Le grand jongleur ! C'est lui qui a créé notre univers. C'est lui qui a créé la merveilleuse farce du monde paradoxal dans lequel nous vivons. C'est la carte de l'intelligence active, de la lumière, de l'énergie pure, de la création et du jeu".

Le Soleil

Le soleil permet la vie. J'ai conçu le soleil comme un oiseau proche de ceux qui se trouvent dans les légendes Indiennes et Mexicaines. L'oiseau est la créature la plus proche du soleil".

La Lune

"La lune est la carte de l'imagination créative et de l'illusion négative. La lune est une carte intérieure, passive, mystérieuse et énigmatique. La lune peut être périlleuse ou offrir un pouvoir d'imagination".

L'Etoile

"L'étoile a deux vases qui jettent l'eau dans une rivière, les eaux du renouveau. L'étoile représente un être complet, pas fragmenté, elle représente la santé physique et la santé spirituelle. Elle connait toutes les vraies lois du ciel et de la terre".

La Tour de Babel

"Elle représente les constructions physiques qui n'ont pas des bases solides. La tour n'est pas seulement négative, elle donne une leçon. Les fabrications complexes doivent s'écrouler. Jean Tinguely était le mouvement, j’étais la couleur et le figuratif".

La Roue de la Fortune

"La roue de la fortune est un vieux symbole de la roue de la vie; ce qui monte doit forcément descendre. Un jour, en marchant à travers le jardin, j'ai eu l'idée de demander à Jean Tinguely de faire la roue de la fortune dans une fontaine. L'eau s'écoulerait de la bouche de la Papesse".

La Luxure

Cette fontaine représentant des femmes jouant dans l'eau est située dans la cour intérieur de "l'empereur".

Le Pape

"Le pape représente pour certains un éducateur, un gourou, un prophète, un rabbin ou une prêtresse".

La Tempérance

"J'ai eu beaucoup de mal à comprendre cette carte, c'était trop loin de ma nature passionnée. Un jour, la lumière m'a éclairée, la tempérance était le chemin juste. J'en ai fait un ange qui couronne la chapelle".

La Chapelle

Niki De Saint Phalle a érigé cette petite chapelle en signe de gratitude pour la guérison de son mari, Jean Tinguely, alors gravement malade.

L'Ermite

"L'ermite est le chercheur d'un trésor spirituel et il sait que la recherche doit se faire à l'intérieur de lui-même et à travers le cœur".

L'Ermite 1

L'Oracle

"L'oracle est la version féminine de l'ermite. Vous pouvez rentrer à l'intérieur de l'oracle et écouter son message".

La Force

"Une jeune fille mène par la main un féroce dragon par un fil invisible. Le monstre que la jeune fille doit mâter se trouve à l'intérieur d'elle- même. Elle doit conquérir ses propres démons".

L'Arbre de Vie

l’arbre de la vie est le cœur du mythe, végétal ou animal, tronc ou serpent. Il est l’emblème de la grande nature, le fétiche de la sensibilité, la marque de l’univers. Il est corps et esprit, la connaissance de la vie.

la Mort

"La mort est le grand mystère de la vie. Sans mort, la vie n'aurait aucun sens. La mort, avec sa faux, permet à de nouvelles fleurs de pousser. Rester conscient de la mort est une manière de ne pas être pris par les vanités de la vie".

L'Empereur

"L'empereur est la carte du pouvoir masculin pour le bon et pour le mauvais. L'empereur est le symbole de l'organisation et l'agression de notre société basée sur le pouvoir. Il représente le patriarcat. Il est protecteur mais il désire aussi conquérir et contrôler".
Niki De Saint Phalle a longtemps séjourné au Mexique. Pour représenter ces crânes, elle s'est inspirée des "Calaveras", les têtes de mort emblématiques de la culture Mexicaine.
Tears

L'Impératrice

Première sculpture réalisée dans le parc, c'est sans conteste, l'œuvre majeure du Jardin des Tarots. "L'impératrice est la grande déesse, elle est la reine du ciel, la mère, la putain, l'émotion. L'impératrice, je l'ai faite dans la forme d'un Sphynx. Elle exerce sur nous tous une attraction fatale".
L'intérieur, entièrement recouvert de mosaïques et de miroirs, avait été aménagé en appartement. Niki De Saint Phalle y a vécu pendant toute la durée des travaux.
"Le Chariot représente la victoire, c'est la carte du triomphe sur les adversaires et les problèmes, mais attention, au moment du triomphe on doit être vigilant car c'est à ce moment-là qu'on est le plus fragile et que le chariot peut tomber".
La Cheminée
La Chambre

"Je voulais inventer une nouvelle mère, une déesse mère, et dans ses formes renaître. Je dormirai dans un sein. Dans le second j’installerai ma cuisine". Niki De Saint Phalle

La Cuisine
La Baignoire
Le Lustre

Et puis aussi

Le Chat
Le Chat de Ricardo. Cette sculpture est dédiée à Ricardo Menon, assistant et ami de Niki de Saint Phalle, décédé prématurément en 1989.
Les Fauteuils aux Serpents
Le Banc de Repos

Liens

A visiter également, à Paris, la fontaine Stravinsky ou fontaine des automates sur une petite place entre le Centre national d'art et de culture Georges Pompidou et l'église Saint Merry.

Dans le bassin de 580 m2, ont été disposées en 1983, 16 sculptures rendant hommage au compositeur Russe. Elles sont l’œuvre de Niki De Saint Phalle et de Jean Tinguely. On doit à ce dernier les « Méta Mécaniques », les sculptures animées construites à partir d’objets de récupération et à Niki De Saint Phalle, les sculptures colorées à base de résine. Cet ensemble de sculptures est directement inspiré du « Paradis Fantastique » réalisé par les deux artistes pour le pavillon Français de l’exposition universelle de Montréal, en 1967.

La Mort - L'Oiseau de Feu - Le Serpent
Le Rossignol
L'Eléphant
le Chapeau de Clown - Le Coeur

Centre Pompidou

La Mariée (1963) - Grande poupée triste vêtue d’une robe d’apparat, la Mariée, un bouquet au bras, semble porter le fardeau de son devoir en poussant un cri infini de désespoir. D’innombrables éléments agglutinés dans le plâtre , poupées, baigneurs en plastique écartelés, bouquets de fleurs artificielles, objets de pacotille , donnent une tonalité à la fois grinçante et burlesque au personnage, à travers lequel sont mises à mal la symbolique de la pureté et la vision romantique traditionnellement associées à l’image de la mariée.

Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Quand on sait ce qu'il est advenu de Notre Dame de Paris, cette représentation de la cathédrale (1963) prend une dimension presque prémonitoire.

Les "disciples"

Niki De Saint Phalle a inspiré beaucoup d'artistes, en particulier Serena Janet Israël, une plasticienne Allemande installée sur l'ile Caribéenne de Curaçao. Elle a crée les "Chichis". Ce terme signifie "les grandes sœurs" dans la langue locale, le Papamiento. Celle sculpture est installée à l'entrée du port de Willemstad, la capitale de l'ile.

"le jardin était mon époux, mon amour, mon tout". Niki de Saint Phalle

Découvrez les autres albums "Adobe Spark Pages" du "Blog de Jazznicknames" ainsi que le Blog lui-même

Credits:

All the pictures are my own photos except the last one