Loading

PYLB Peintures

Je peins des émotions de joie que je transforme en signes blancs.

Dans mes tableaux, chacun de mes personnages entre en contact avec son monde intérieur : ses rêves, ses intuitions, ses fantasmes, ses vibrations... Le lien est établi à partir d’un élément : un livre, une coiffe indienne, un masque... Celui-ci déclenche une émotion de joie chez le personnage et se transforme en un signe blanc. Le personnage suit alors cette représentation imaginaire de l’autre côté.

LES RÊVES DE JULES VERNES.

Assis à son bureau, Jules Vernes explore de nouvelles aventures.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

PRINTEMPS

Le parfum envoûtant d’un bouquet de fleur transporte une femme dans un jardin printanier.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

ANGÉLIQUE DÉCHAÎNÉE.

Réinterprétation du tableau d’Ingres « Angélique enchaînée ». Ici Angélique devient déchaînée, entourée de ses étranges fantasmes.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

THE RADICAL JOY OF KEITH HARING.

Une étoile joyeuse des années 80.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

DO ANDROIDS DREAM OF ELECTRIC SHEEP ?

Le rêve d’un androïde ne serait-il pas de nous transformer... en moutons électriques ?

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

LE GRAND CARNAVAL. VERSION I.

Une femme s’habille et découvre par hasard au fond de son armoire une coiffe d’indien multicolore. Amusée, elle la pose sur sa tête, met ses mains sur ses yeux et imagine les musiques et les couleurs d’un grand carnaval.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

L’ANGE DE MUCHA.

L’ange guerrière veille sur vous.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

ALICE LIDDELL.

Portrait d’un curieux petit lapin blanc : Alice.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

NOTRE JARDIN.

Assis dans l’herbe, nous contemplons les merveilles de notre jardin.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

WE LOVE YOU.

Portrait de deux amis, deux rois de la peinture, deux visionnaires : Jean-Michel Basquiat et Keith Haring.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

CONTACT.

Assise sur une banquette de métro, une femme regarde avec impatience son smarphone. Sur son écran s’affiche enfin le message suivant : « Mets ta ceinture Alice et bon voyage au pays des merveilles ! »

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

LE GRAND CARNAVAL. VERSION II.

Une femme s’habille et découvre par hasard au fond de son armoire une coiffe d’indien multicolore. Amusée, elle la pose sur sa tête, met ses mains sur ses yeux et imagine les musiques et les couleurs d’un grand carnaval.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

LE MIROIR DES POSSIBLES.

Réinterprétation du tableau « femme à sa toilette » de Christopher Wilhelm Eckersberg. Debout devant son miroir, une femme rêve d’autres vies.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

PABLO RUIZ.

Portrait d’un enfant de 7 ans qui va révolutionner l’art du XX ère siècle. Son nom : Picasso.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

GOOD MORNING.

Une femme s’habille « good morning, good morning » chantent joyeusement les ondes.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

VICTOR EGO.

Le cogito d’Hugo... ce n’est pas de l’égo, c’est du génie !

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

LA SOURCE.

Réinterprétation de la source d’Ingres. Depuis les cieux, la déesse Vénus répand son amour sur la terre.

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

BUT LISTEN TO THE COLOR OF YOUR DREAM.

Et si la vie était aussi colorée et délicieuse qu’un cornet de glaces ?

Acrylique sur toile. 100 x 100 cm.

MARILYN’S DREAM.

Dans son rêve couleur dollar, Marilyn porte la couronne de sa liberté.

Acrylique sur toile. 60 x 60 cm.

Démarche artistique :

Certaines musiques, certaines couleurs, certains parfums déclenchent en moi des émotions qui me transportent dans une pièce ensoleillée de ma maison d’enfance. Je me sens bien, en sécurité loin du chaos de la réalité. Je regarde, en souriant, mes mondes imaginaires. Voilà ce que je peins, des émotions de joie que je transforme en signes blancs. Comme Alice suivant son lapin blanc dans le terrier et découvrant son pays des merveilles, moi je suis mes émotions jusque dans ma chambre d’enfance ou je retrouve mes mondes merveilleux. De notre naissance à notre mort, nous suivons tous nos lapins blancs. Dans mes tableaux, chacun de mes personnages entre en contact avec son monde intérieur : ses rêves, ses intuitions, ses fantasmes, ses vibrations... Le lien est établi à partir d’un élément : un livre, une coiffe indienne, un masque... Celui-ci déclenche une émotion de joie chez le personnage et se transforme en un signe blanc. Le personnage suit alors cette représentation imaginaire de l’autre côté.

Références :

L’allégorie de la caverne de Platon : enfermé au fond de sa caverne, un individu dans la pénombre (sa réalité) observe une légère lueur blanche sur une paroi (signe blanc), il la suit en passant par un tunnel (l’élément de passage) et débouche sur un vaste monde ensoleillé (de l’autre côté).

Matrix : Néo vit dans la matrice (sa réalité), il suit une femme avec un lapin blanc sur une épaule (le signe blanc), il prend une pilule rouge (l’élément de passage) qui lui permet d’accéder au gouffre (de l’autre côté).

Alice aux pays des merveilles : Allongée sous un arbre, (sa réalité), Alice voit passer un lapin blanc (le signe blanc). Elle le suit dans le terrier (l’élément de passage) qui débouche dans le pays des merveilles (de l’autre côté).

Contact

pylb.studio@free.fr

www.maypylb.com

:

Crédits :

Portrait de Keith Haring par Tsonga Kwong Chine.

Réalisation du tableau Contact d’après une photo de Stéphane Bisseuil.

Femme à sa toilette, de Christopher Wilhelm Eckersberg,1841, huile sur toile, 33,5 × 26 cm, Collection Hirschsprung, Copenhague

Created By
PYLB ART
Appreciate