L'Énergie Défis n°1 pour l'humanité

Assurer un développement satisfaisant pour l’ensemble des pays, alors que la population augmente, nécessite beaucoup d’énergie.Or nous avons des ressources limitées et leur utilisation est polluante. Exploiter des énergies renouvelables pour les générations à venir reste un challenge qui faudra inévitablement relever.

Les énergies renouvelables, les solutions demain.

Il existe de nombreuses énergies renouvelables, chacune d’elles possèdent des avantages et des inconvénients néanmoins ces énergies reste préférables les énergies non renouvelables.

Les énergies renouvelables sont des sources d’énergies dont le renouvellement naturel est assez rapide pour qu’elles puissent être considérées comme inépuisables à l'échelle du temps humain. Actuellement les principales énergies renouvelables sont : l'énergie solaire, l'énergie éolienne, l’énergie géothermique, la biomasse et l'énergie hydraulique. Ces énergies ont tous un avantage commun ce sont tous des énergies inépuisables qui plus est non polluantes ce qui signifie qu’elles n'émettent pas de gaz à effet de serre.

Atouts et défauts

L’énergie Éolienne a pour avantage de ne pas prendre beaucoup de surface, elle permet de réduire les factures d'électricité et elle participe au développement local mais elle provoque des problèmes de sonorité, des problèmes d'interférence électromagnétique et a un effet sur le paysage et la biodiversité. De plus cette énergie est dépendante de la topographie, de la météo et de l'environnement.

L'énergie Solaire a pour avantage d’être installé n’importe où, les matériaux composant sont résistants contre toutes les conditions météorologiques, de plus ces panneaux demandent peu d’entretien et zéro combustible. Elle a pour inconvénients son coût d’investissement qui est élevée, le rendement des panneaux est faible et diminue au fil temps. Il n’y a pas d’énergie produite en absence de lumière (la nuit, pas de rayonnements solaire), de plus ces panneaux contiennent des produits toxiques et donc ne sont pas totalement recyclables.

L’énergie Géothermique est une source d'énergie discrète, la pollution visuelle n’est pas présente car les installations se trouvent dans le sol contrairement à l’énergie solaire ou bien l’énergie éolienne. L'énergie géothermique n’est pas tributaire des conditions climatiques et son installation fonctionne continuellement, cette énergie a des limites, son installation doit se trouver sur une zone géographiquement appropriée à son optimisation. Au bout de 5 ans, la rentabilité de l’utilisation géothermique apparaît. En revanche, cela peut engendrer des séismes.

La Biomasse ( matière organique, végétal, animal ) a pour atout d'être biodégradable, souvent non-toxique, transformée en différentes sources d’énergies mais a pour défaut d’avoir un rendement faible. Elle entraîne des déforestations importantes et provoque la pollution des eaux.

Pour finir l'énergie hydraulique a pour atout d'être l'énergie la plus maîtrisée du monde, l’installation est résistante et sa durée de vie est élevée. Comparé aux autres énergies, elle possède peu d'inconvénient. Son installation est limitée et engendre des inondations de villages, les coûts d’installations sont importants et même si cela est très rare, un barrage peut être rompu donc peut générer des catastrophes.

Les énergies non renouvelables, un frein au développement.

L’énergie non renouvelable est une source d’énergie qui ne se renouvelle pas assez rapidement pour être considérée comme inépuisable à l’échelle de l’homme. Des énergies comme le charbon, le gaz, le nucléaire et le pétrole sont très utiles mais détruisent petit à petit notre planète. Les énergies non renouvelables ont l’avantage commun ,elles disposent de très grandes rentabilités d'énergie par rapport aux énergies renouvelable mais elles sont très polluantes.

Avantages et inconvénients

Tout d’abord nous parlerons de l’un des acteurs majeurs de la révolution industriel: le charbon. Il est très bien répartie au niveau planète et il est présent encore pour environ 200 ans (d’après http://energiepourdemain.fr/tag/charbon/ ). En revanche il est très coûteux à l’exploitation et très polluant sur le plan écologique. Son exploitation aurait pour conséquence la réouverture des mines de charbons et tous les dangers l’accompagnant.

Voici une des choses les plus convoités (34 % dans le monde en 2017) et précieuses par les Hommes : l’or noir. Le pétrole permet de concevoir de nombreux produits dérivés Il est concentré sur 12 pays ce qui est particulièrement gênant puisqu’il est très polluant à l’exploitation ainsi qu’à l’utilisation. De part et d’autre, son est prix élevé et il est source de conflits entre de nombreux pays. De plus, sa durée de vie est restreinte, il y aurait seulement 40 ans de réserves “théorique” ( d’après http://www.regardsurlemonde.fr/blog/le-petrole-jusqua-quand).

Le gaz naturel est facilement exploitable et disponible en grande quantité à travers le monde. Il a surtout l’avantage d’être utilisable à l’état brute c’est à dire sans aucune transformation. Cette énergie est la plus polluante et elle est dangereuse, entraînement de risque d’explosion. Ses réserves vont s’épuiser approximativement parlant dans 65 ans (d’après http://energiepourdemain.fr/tag/charbon/).

L’énergie nucléaire permet un soutien au développement économique en France et se produits en quantités abondantes. Néanmoins l’installation est coûteuse et la production rejette des déchets radioactifs ce qui entraîne une pollution radioactive.

Beaucoup d’énergies existent mais d’autres sont plus avantageuses. Des énergies pouvant être utilisées plusieurs fois sans avoir d’impact sur l’environnement. A l’avenir il faudra alors privilégier les énergies renouvelables si l’on veut préserver la planète le plus longtemps possible.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.