Loading

Le Grand Bellevue en pleine mutation

Emploi, jeunesse, logement, accès à l'éducation et aux soins, sécurité... Le quartier du Grand Bellevue, avec ses 19 000 habitants, s'apprête à connaître ses premières grandes transformations pour les dix prochaines années. Ainsi, dès 2021, 4 nouveaux équipements publics seront ouverts : une maison pluri-professionnelle de santé, l'école Alain-Fournier agrandie et rénovée, une crèche intercommunale et un équipement sportif. Sur la place des Lauriers, l'îlot Colas (Bel&Co, programme d'Espacil) et ses 41 appartements, avec des commerces en rez-de-chaussée dont une pharmacie, seront livrés en décembre 2019. Au total, l'investissement porte sur 310 millions d'euros.

80% des investissements sont apportés par le territoire nantais (bailleurs sociaux et collectivités locales) et 20% par l'Etat et l'Agence nationale de rénovation urbaine. "Ce projet est le fruit de quatre ans de travail avec les habitants et les acteurs du quartiers : associations, enseignants, commerçants, etc.", se réjouit Myriam Naël, adjointe au maire chargée de la réussite éducative et de la politique de la ville. Premier signe de changement, une Maison du projet a ouvert ses portes en janvier place Mendès-France et des palissades de chantier ont été installées place des Lauriers, avec une création artistique des associations des Lauriers. "Un gros effort est engagé pour améliorer l'habitat et favoriser la transition énergétique", précise l'élue. Un logement social sur trois est concerné. 500 logements seront ainsi démolis, 900 seront construits et plus de 1200 autres bénéficieront d'une réhabilitation, notamment thermique. Mais le projet apporte aussi des réponses en matière de développement économique, d'accès à l'éducation et aux soins, de culture, d'espaces verts et de sécurité.

Des équipements phares

La future maison de santé, boulevard Jean-Moulin © DLW / OTE.

Une maison de santé, réunissant médecins, kinés, orthophonistes, infirmiers mais aussi des permanences de spécialistes et de travailleurs sociaux, ouvrira ses portes le long du boulevard Jean-Moulin afin de lutter contre "la désertification médicale, qui touche aussi les quartiers urbains". À côté de la médiathèque Lisa-Bresner, c'est un équipement sportif qui va sortir de terre. Le projet, né d'une idée des habitants, voit les choses en grand : une salle de boxe, un dojo, deux salles de danse, une salle de musculation et une pour des cours collectifs. Dans le même temps, le quartier va s'enrichir d'une nouvelle crèche intercommunale de 46 places, dont 6 réservées à des enfants handicapés, près de la place Mendès-France. Et l'école Alain-Fournier gagnera 4 classes supplémentaires, un centre de loisirs et des espaces extérieurs végétalisés.

À gauche, l'école Alain-Fournier vue depuis l'entrée principale. © IDEA architectes. À droite, des nouveaux logements.

À la rentrée 2023, ce sera au tour des écoles Lucie-Aubrac et de la Bernardière d'être rénovées et agrandies. « Nous avons choisi d’investir fortement dans la jeunesse et l'éducation, mais aussi la culture », souligne Johanna Rolland. Pour sa première résidence à Bellevue, mi avril, la compagnie Royal de Luxe a ainsi permis à 2 400 enfants des écoles du quartier de s'évader en écoutant les histoires de Monsieur Bourgogne, vieux campeur solitaire qui a planté sa tente à la verticale, sur la façade d'un immeuble de la rue de la Saône !

De son côté, la place Mendes-France sera reconfigurée pour accueillir le marché, de nouveaux commerces et des locaux d'activités autour d'un mail paysager. "Aujourd'hui, certains aménagements sont détournés de leur usage et favorisent la délinquance", explique Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain. "Nous allons supprimer les porches et les recoins qui servent de repaire aux dealers et revoir la configuration des rues afin de pacifier la circulation. Pour que cette place vive bien et devienne le cœur actif du Grand Bellevue, elle doit répondre aux besoins de tous : familles, travailleurs, clients des commerces et du marché, etc." Une cour artisanale est également en projet à la Bernardière.

Les enfants écoutent attentivement les histoires de Monsieur Bourgogne.

Dialogue citoyen

Vous souhaitez participer à la transformation de Bellevue ? Vous pouvez vous impliquer dans le projet en proposant des initiatives, en participant à des ateliers citoyens etc.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.