Loading

Comparons Perrault et Grimm La belle au bois dormant

Par les élèves de 6eVerte

Nous avons comparé l’œuvre de Perrault et celle de Grimm. Pour cela, nous avons commencé par regarder les dates de parution des ouvrages: 1697 pour Perrault et 1812 pour Grimm. Cela montre qu’il y’a plus de 100 ans d’écart. Ces deux contes sont inspirés de la tradition orale.

Les personnages

Dans le conte de Perrault, se trouvent 7 fées alors que chez Grimm il y en 13. D’autres éléments changent : Chez Perrault, une péripétie se rajoute et on retrouve une ogresse alors que chez Grimm, c’est une grenouille qui parle qui ajoute du merveilleux au conte.

Les personnages essentiels comme le Roi, la Reine, le Prince et la princesse sont bien présents dans les deux versions.

Le temps

Dans les deux contes, 100 ans s’écoulent mais la belle n’a pas le même âge : 15 ou 16 pour Perrault et 15 sûr pour Grimm. Ils utilisent des formules pour introduire leur conte : « il était une fois » ou « il y avait dans le temps ». Cela permet de créer un flou temporel.

Le merveilleux

Ce sommeil de 100 ans est merveilleux ainsi que la généralisation de celui-ci à tout le royaume. Les fées ou la grenouille qui parle tout comme l’ogresse sont des personnages merveilleux. Les objets sont également merveilleux : le fuseau, les épines... Le baiser du prince est merveilleux car il permet de rompre le charme.

La morale

Chez Perrault, la morale est longue mais peut être résumée par « mariage plus vieux, mariage heureux! ». Chez Grimm, c’est bien le baiser du prince qui permet de lever la malédiction et d’accéder au bonheur « pour le reste de leurs jours ». L’amour est montré comme celui qui triomphe de toutes les difficultés.

Petit Point sur la définition du conte

Ne pas écrire cette capture d’écran mais lire !

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.