Loading

Le rythme et le sens des vers Chez la fontaine

L’exemple de la fable: le loup et le chien maigre

La Fontaine utilise divers types de vers: des alexandrins et des octosyllabes. Il choisit le vers en fonction de ce qu’il veut raconter. Par exemple, il utilise l’alexandrin pour les éléments importants comme la mise à mort du chien et l’octosyllabe pour les sujets plus légers comme les actions moins importantes.

Le travail sur le rythme est très important chez la Fontaine :

  • Il utilise des répétitions pour donner un effet de musique : « le loup »
  • Il utilise le rejet, il coupe le vers au milieu de la phrase pour créer du suspense ou du moins une attente chez le lecteur.
  • La ponctuation permet de donner du rythme à la phrase et ce rythme est calqué sur l’action qu’il décrit comme ici la course du loup.
  • Souvent le vers est coupé à la césure ( à la moitié) pour accentuer cet effet rythmique.

Dans cette fable, le vers n’est pas respecté car La Fontaine fait beaucoup de rejets, cela se rapproche de la prose.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.