Loading

Journée mondiale de lutte contre la tuberculose Boîte à outils - communication et réseaux sociaux / Le 24 mars 2020

Lors de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, nous reconnaissons l’importance de disposer de systèmes de santé résistants pour affronter les épidémies – autant les nouvelles que celles que nous continuons de combattre.

Chaque jour, la tuberculose, la maladie infectieuse la plus meurtrière au monde, tue 4 000 personnes.

#WorldTBDay #ItsTime

Table des matières

Messages clés et points de discussion

Ressources multimédia : visuels

Messages sur les réseaux sociaux

Explorateur de données

Dernières publications

  • Article d’opinion : Directeur exécutif Peter Sands (anglais et français)
  • Séance de questions/réponses avec un spécialiste : Dr Eliud Wandwalo, coordonnateur principal de la lutte contre la tuberculose (anglais)
  • Opinions : En finir avec la tuberculose est bon pour les affaires – Lancement d’une nouvelle initiative (anglais et français)

Ressources supplémentaires

Reportages photo et vidéo sur la tuberculose

Faits et chiffres

  • Page thématique sur la tuberculose (anglais et français)
  • Gros plan sur la tuberculose pharmacorésistante (anglais)
  • Gros plan sur la mise en place de systèmes résistants et pérennes pour la santé (anglais et français)
  • Rapport 2019 sur les résultats (anglais et français)

Messages clés et points de discussion

Messages clés

  • Lors de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, nous reconnaissons l’importance de disposer de systèmes de santé résistants pour prévenir, détecter et traiter efficacement les épidémies – autant celles que nous continuons de combattre que les nouvelles épidémies telles que la COVID-19.
  • Les microbes ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. Quel que soit l’endroit où la menace d’une maladie infectieuse surgit, elle constitue une menace pour la santé partout dans le monde. Des systèmes de santé solides sont notre principale ligne de défense.
  • On compte 10 millions de nouveaux cas de tuberculose chaque année. En 2018, 3 millions de personnes atteintes de la tuberculose « manquaient à l’appel » dans les systèmes de santé publique : elles n’étaient pas diagnostiquées, traitées ou déclarées. La détection, le dépistage et le traitement des personnes souffrant de tuberculose sont essentiels pour mettre fin à l’épidémie. Rien que l’an dernier, le Fonds mondial, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la Santé et le Partenariat « Halte à la tuberculose », ont détecté 1,2 million de cas « manquants » supplémentaires par rapport à 2015.
  • Bien que les experts médicaux aient encore beaucoup à apprendre à propos de la COVID-19, les faits semblent indiquer que les personnes touchées par la tuberculose feront partie des groupes de population les plus vulnérables. La tuberculose affecte bon nombre des mêmes personnes exposées au risque de contracter la COVID-19 : les personnes souffrant déjà de maladies auto-immunes ou de maladies respiratoires chroniques, et celles qui ne peuvent pas accéder aux soins de santé ou qui n’en ont pas les moyens.

Points de discussion

  • La tuberculose, une maladie respiratoire transmissible par l’air qui est totalement évitable et soignable, est la plus meurtrière des maladies infectieuses dans le monde. En 2018, elle a tué 1,5 million de personnes, en faisant l’une des dix premières causes de décès dans le monde.
  • Grâce à des systèmes de santé plus solides, nous pouvons lutter plus efficacement contre la maladie, et, en particulier, la tuberculose pharmacorésistante. Cela signifie une meilleure détection et un meilleur dépistage des cas afin de prendre en charge un plus grand nombre de personnes touchées par cette maladie. Il s’agit également de renforcer les capacités des laboratoires et d’étendre la technologie GeneXpert, qui présente le potentiel de lutter contre d’autres maladies infectieuses telles que la COVID-19. En outre, les investissements dans des systèmes de santé solides permettront d’améliorer la gestion des stocks de médicaments antituberculeux et d’équipement médical, de renforcer les établissements de santé et de former les agents de santé.
  • Les communautés jouent un rôle central dans le renforcement des ripostes à la tuberculose et aux nouvelles flambées de maladie comme la COVID-19. Elles vont au-devant des personnes, y compris celles qui sont laissées pour compte, marginalisées ou criminalisées, les éduquent et nouent des liens entre elles et les services tout au long de la chaîne de prévention et de traitement. Les communautés sont déterminantes pour lever les obstacles liés aux droits humains, au rejet social et à la discrimination qui empêchent les personnes de recevoir les soins vitaux qu’elles méritent. L’appui aux systèmes et aux ripostes communautaires est au cœur de la mission du Fonds mondial.
  • Nous devons faire de la lutte contre la tuberculose et contre les nouvelles menaces qui pèsent sur la santé une lutte équitable, fondée sur les droits et centrée sur les personnes. Certaines populations sont particulièrement vulnérables et leur accès aux services de santé est réduit de manière significative en raison de facteurs tels que le statut socioéconomique, les normes de genre préjudiciables, le rejet social, la discrimination et la privation systématique des droits.
  • Alors que le monde entier répond à la propagation de la pandémie de COVID-19, des systèmes de santé fragiles entravent la capacité des pays à coordonner, à traiter et à contenir une épidémie. Au cours de la flambée de maladie à virus Ebola qui a touché l’Afrique de l’Ouest en 2014 et 2015, par exemple, les pays dotés de systèmes de santé solides ont été en mesure de traiter et de contenir le virus, alors que ceux disposant de systèmes faibles se sont vite retrouvés débordés.
  • Pour mettre fin à l’épidémie de tuberculose et lutter contre les menaces émergentes telles que la COVID-19, nous devons renouveler notre engagement en matière de renforcement des systèmes de santé essentiels à ces deux objectifs. Le renforcement des systèmes de santé est un pilier stratégique du Fonds mondial. Le Fonds mondial est le premier investisseur multilatéral pour la mise en place de systèmes résistants et pérenneset y investit plus de 1 milliard dollars US par an, notamment pour la formation du personnel de santé, l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement et de la qualité des données, et l’intégration de la prestation de services.

Principaux résultats dans les pays où le Fonds mondial a procédé à des investissements en 2018 :

  • 5,3 millions de personnes prises en charge pour la tuberculose.
  • 114 000 personnes suivant un traitement contre la tuberculose multirésistante.
  • 6 771 personnes suivant un traitement contre la tuberculose ultrarésistante.
  • 332 000 personnes séropositives ayant reçu un traitement antirétroviral lors de leur prise en charge pour la tuberculose.
  • 142 740 enfants exposés à la tuberculose ayant reçu un traitement préventif.

Ressources multimédia : visuels

Messages sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Chaque jour, la tuberculose tue 4 000 personnes – la maladie infectieuse la plus meurtrière au monde. #ItsTime #WorldTBDay #EndTB

Protéger notre monde contre les menaces sanitaires suppose de renforcer les systèmes de santé afin de prévenir, détecter et traiter les épidémies – les nouvelles comme celles que nous continuons de combattre. #WorldTBDay

Aujourd’hui plus que jamais, nous savons que, quel que soit l’endroit où la menace d’une maladie infectieuse surgit, elle constitue une menace pour la santé partout dans le monde. Des systèmes de santé solides sont notre principale ligne de défense contre les épidémies. Il est temps d’investir dans des systèmes résistants et pérennes pour la santé. #WorldTBDay

Pour mettre fin à l’épidémie de tuberculose et lutter contre les menaces émergentes telles que la #COVID19, nous devons renforcer les systèmes de santé essentiels à ces deux objectifs. #EndTB #WorldTBDay

Chaque année, dix millions de personnes contractent la tuberculose et trois millions de personnes « manquent à l’appel » des systèmes de santé publiques – elles ne sont ni diagnostiquées, ni prises en charge, ni déclarées. Trouver, dépister et traiter les personnes vivant avec la tuberculose est la clé pour mettre un terme à l’épidémie. #WorldTBDay

Explorateur de données

Découvrez les données relatives à nos investissements et à nos résultats dans la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme dans le monde.

Le Fonds mondial investit en faveur de programmes sanitaires ciblés et efficaces afin de mettre un terme aux épidémies de sida, de tuberculose et de paludisme. Le site « Data Explorer » permet de visualiser où se trouvent les investissements du Fonds mondial et leur provenance, ainsi que l’impact qu’ils obtiennent en fournissant des données sur les promesses de don et les contributions, sur le financement des subventions, et sur les résultats aux niveaux mondial, régional et national.

Le Fonds mondial sur les réseaux sociaux

Suivez le Fonds mondial sur les réseaux sociaux pour obtenir les dernières mises à jour et informations.

Photos par : Vincent Becker, Jonas Gratzer, Joubert Loots, Sam Phelps, John Rae, Tanya Habjouqa, Mia Collis