L'agriculture intensive Le modèle américain

Légende : photographie de Yann Arthus Bertrand, un feedlot près de Backersfield, en Californie, Etats-Unis.

I. L'agriculture américaine : quel constat ?

Document 1 : La puissance agricole américaine.

L'agriculture américaine préserve en 2014 sa position de première puissance agricole en termes de production. En particulier, les Etats-Unis sont les premiers producteurs mondiaux de maïs, de soja, de viandes bovines et de volailles. Les Etats-Unis préservent leur positionnement de premier exportateur mondial de maïs, soja, coton, blé et de viandes porcines. Pour la quatrième année consécutive, la Chine s'installe comme premier client agricole et agroalimentaire des Etats-Unis, devant le Canada, le Mexique, le Japon et l'Union européenne. D'après le site : www.agriculture.gouv.fr

Document 2 : L'importance de l'agriculture dans l'économie américaine

En 2013, l'agroalimentaire aux Etats-Unis représente 1,5 millions de salariés et totalise 30 000 entreprises. 14% des emplois manufacturiers (1 million d'emplois) sont soutenus par l'export dans le secteur agricole et agroalimentaire. L'innovation est une des caractéristiques forte de cette industrie : 16 000 nouveaux produits par an, d'une durée de vie moyenne de 2 ans. C'est un secteur industriel puissant, avec une position dominante sur le marché mondial (5 des 10 premiers groupes alimentaires mondiaux sont américains.) Ces entreprises sont parmi les leaders dans leur domaine : PepsiCo et The Coca Cola Company pour les boissons, Kraft foods ou General Mills pour le secteur laitier, Archer Daniels Midland Company ou Cargill pour la transformation des matières premières, Tyson Foods pour la viande. D'après le site : www.agriculture.gouv.fr

II. L'agriculture américaine : les moyens mis en oeuvre.

Document 3 : Une moisson dans le Colorado, photographie extraite du film "Home" de Yann Arthus Bertrand, 2009.

Document 4 : Les OGM.

D'après le ministère américain de l'agriculture (USDA), 88% du maïs et 94% du soja cultivés aux États-Unis en 2012 étaient des organismes génétiquement modifiés (OGM), fabriqués par les principaux acteurs du marché: les américains Monsanto, Dupont et Dow Chemical, l'allemand Bayer et le suisse Syngenta. Les agriculteurs, même s'ils doivent payer cher pour obtenir ces semences transgéniques, y trouvent leur compte: le soja et le maïs transgéniques sont conçus essentiellement pour résister aux herbicides et aux insecticides, que les agriculteurs peuvent donc déverser en grandes quantités sur les champs avec moins d'entretien, ce qui implique moins d'employés pour des surfaces plus vastes. D'après le site : https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/etats-unis-les-ogm-dominent-largement-les-cultures-de-mais-et-de-soja_10358

Document 5 : Feedlot, près de Backersfield, Californie.

III. L'agriculture américaine : le fonctionnement global.

Document 6 : Le fonctionnement d'une entreprise agroalimentaire aux Etats-Unis.

Dole Food company (6,1 milliards de dollars de chiffre d'affaires, 64 000 salariés dans 90 pays) est le premier producteur mondial de fruits tropicaux (ananas, banane), de légumes frais, de conserves et de fleurs coupées. Son efficacité tient à sa capacité à maîtriser le cycle complet, de la production à la distribution. Elle exploite ses propres domaines et contractualise avec des milliers de producteurs indépendants locaux. De plus, elle contrôle les moyens de transports (trains, camions, bateaux frigorifiques) et de conditionnement (mûrisseries de bananes, conserveries, emballages...). D'après Gérard Dorel, 2007.

Document 7 : L'exemple de Cargill.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.