Loading

Filière bois-énergie un projet de transition énergétique

Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de préparation à l'investissement (PPI), le projet de déploiement de la filière bois-énergie propose d'évaluer la viabilité économique d'une conversion de vos installations de chauffage vers la biomasse forestière. Notre but : remplacer les combustibles fossiles pour encourager l'économie locale et tendre vers les cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Notre proposition

Avec la firme d'ingénierie Ambioner, nous cherchons 25 entreprises ou organisations candidates qui font l'usage de combustibles fossiles pour le chauffage de leur(s) bâtiment(s). Si tel est votre cas, nous vous offrons un diagnostic gratuit du potentiel de conversion de vos installations de chauffage. Vous pourriez ensuite être admissible à un accompagnement supplémentaire pour une recherche de financement pour votre projet de conversion.

Pour plus de détails sur le projet, voir la vidéo de présentation un peu plus bas.

Avant D'aller plus loin...

Qu'est-ce que le potentiel de conversion?

Le potentiel de conversion définit la pertinence de remplacer un système de production de chaleur aux combustibles fossiles vers la biomasse forestière. Plusieurs critères composent l’analyse du potentiel de conversion : le type et la quantité d’énergie pour le chauffage du bâtiment ou pour le procédé industriel, l’existence d’un système de distribution de chaleur (eau chaude, air chaud, vapeur),...

Ces informations permettent d’estimer la consommation annuelle totale d’énergie, la puissance nécessaire pour la chaudière à la biomasse forestière, le type et la quantité de biomasse (plaquettes ou granules) à utiliser, et d’analyser la possibilité de l’implantation d’un réseau de chaleur. Il attribue alors une « cote » au projet de conversion, attribuée selon sa rentabilité au moment de l’évaluation.

Pour un accompagnement supplémentaire, les projets les plus pertinents répondront à ces deux critères :

  • Forte consommation d’énergie, ce qui permettra de réaliser des économies annuelles importantes liées au faible coût de la biomasse.
  • Présence d’équipements de distribution de chaleur (eau chaude,...), qui permettront d’éviter des coûts d’investissement plus élevés.

Pourquoi participer?

Notre proposition

Joanie Jacques, chargée de projet pour Environnement Côte-Nord, vous explique en quoi ce projet pourrait vous intéresser.

Entrevue radio de l'Association forestière de la Côte-Nord

Marie-Ève Gélinas, directrice de l'Association forestière de la Côte-Nord était sur les ondes d'ICI Côte-Nord pour la chronique " Chauffer au bois tout en étant respectueux de son environnement ".

Webinaire Biomasse | présenté par Nature Québec, avec le soutien financier de Transition Énergétique Québec

M. Léon Gosselin, de Transition Énergétique Québec, présente le programme de financement " Biomasse forestière résiduelle ".

Témoignage de M. Martin Bouchard, technicien en travaux publics et inspecteur en bâtiment et environnement, pour la municipalité de La Doré, au Saguenay-Lac-Saint-Jean. M. Bouchard présente le projet de conversion à la biomasse forestières résiduelle pour les infrastructures de sa municipalité.

Un projet d'ici

Ressource Le Phare, Port-Cartier

Ressource Le Phare est un OBNL. en 2011, l'organisme a fait l'achat d'une chaudière à la biomasse forestière qui permet de réutiliser le bois de l'écocentre pour chauffer les deux bâtiments de l’organisme. Sur place, un broyeur produit des copeaux entre 1 et 3 pouces. Tout le métal se retrouvant dans les matériaux est capté par un rouleau magnétique et entreposé à l’intérieur de barils. Le copeau est par la suite remisé, à l’abri, jusqu’à ce qu’il soit chargé dans la fournaise. Cette même fournaise permet de chauffer une chaudière contenant du glycol. C’est ce même glycol qui circule dans des aérothermes et qui diffuse la chaleur à l’intérieur des bâtiments.

Objectifs :

  • Réduire les coûts de chauffage;
  • Détourner le bois du site d'enfouissement;
  • Économiser du transport pour le bois;
  • Protection de l'environnement;
  • Amélioration des conditions de travail.

Estimation de la réduction annuelle des dépenses d'énergie : 54000$

Analyse de faisabilité d'un réseau de chaleur pour la zone industrielle de Port-Cartier

Dans le cadre du projet, une analyse de faisabilité d'un réseau de chaleur dans la zone industrielle de Port-Cartier est menée par la firme Ambioner. L'objectif est de diagnostiquer chacun des bâtiments avoisinants de l'écocentre dont la source énergétique de chauffage est le mazout ou le propane. Puis de conduire l'étude de faisabilité du réseau de chaleur, dont la chaufferie principale serait située à la Ressource Le Phare.

Contactez-nous

Joanie Jacques, Chargée de dossiers

Courriel : jjacques@crecn.org

Téléphone : 418-962-6362, poste 3

Merci à notre partenaire financier principal
Merci à nos partenaires financiers ainsi qu'à nos collaborateurs du milieu

Credits:

Inclut des images créées par Pexels - "conifers dark fir trees" • PublicDomainPictures - "lumber log wood" • geralt - "wood chips wood chips" • fill - "forest fog nature"