Loading

Ce que les jeunes apportent à la philanthropie

Une Étude de la Chaire Baillet Latour en Philanthropie et Investissement Social, HEC Liège, en partenariat avec la Banque de Luxembourg.

POURQUOI S'INTÉRESSER À LA PHILANTHROPIE AUJOURD'HUI?

La philanthropie est en transition ! L’arrivée d'une nouvelle génération d’acteurs, de jeunes citoyens « lambda », semble être à l’origine de changements majeurs pour la philanthropie. Mais qu’est-ce que ces jeunes apportent à la philanthropie ?

LES 12 INITIATIVES

CREO2 / CROWD'IN / DALBERG DATA INSIGHTS / ECCO NOVA / FOVENTO / GIVE A DAY / KOALECT / LEO NOT HAPPY / SERVE THE CITY LUX / SPHAX.ORG / SPORTUNITY / SPRAY PEACE

LES 4 TENDANCES QUI SE DÉGAGENT DE CETTE ÉTUDE

1. La recherche de cohérence
2. L'effet colibri
3. L'engagement libre
4. L'intermédiation
Leo Not Happy - Give a Day - Spray Peace - Crowd'in

ALORS, Qu’est-ce que les jeunes apportent à la philanthropie ?

Certainement une nouvelle énergie, de nouveaux moyens, des leviers de mobilisation... Mais surtout, ils placent au centre de toutes leurs actions cet enjeu de cohérence : ils veulent « être le changement ».

LES AUTEURS ET L'ADVISORY BOARD

Les auteurs de l'étude

VIRGINIE XHAUFLAIR est professeur à HEC Liège et titulaire de la Chaire Baillet Latour en Philanthropie et Investissement social, au Centre d’Economie Sociale. Anthropologue, elle détient également un doctorat en sciences de gestion de l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et de HEC Liège. Elle enseigne l’éthique des affaires, la philanthropie et l’impact investing à l’Université de Liège, où elle coordonne également le master « social and sustainable enterprise management ». Après dix années d’expérience dans la recherche-intervention et l’accompagnement de processus d’innovation sociale, elle consacre désormais ses recherches aux pratiques éthiques des entreprises sociales et aux évolutions de la philanthropie.

ELODIE DESSY est doctorante à HEC Liège. Elle détient un master en Sciences de la Population et du Développement de la Faculté des Sciences Sociales de l’Université de Liège et un master en Traduction multidisciplinaire de l’Institut Libre Marie Haps. Sa thèse de doctorat porte sur les évolutions de la philanthropie et, plus particulièrement, sur l’émergence de nouvelles pratiques philanthropiques développées par les jeunes.

L'Advisory board

PHILIPPE DEPOORTER - Membre du Comité de Direction de la Banque de Luxembourg

La Banque de Luxembourg consacre l’essentiel de ses ressources de mécénat à la promotion de la philanthropie, de l’entrepreneuriat social et de l’impact investing dans les pays dans lesquels elle est active. En Belgique, nous oeuvrons notamment avec la Fondation Roi Baudouin, à la mise en place de fondations abritantes. En 2017, nous avons invité la Chaire Baillet Latour en Philanthropie et Investissement Social de HEC Liège, à mener une étude sur la façon dont les jeunes transforment la philanthropie de façon à mettre en lumière ces jeunes et leur engagement, et contribuer de la sorte à une réflexion sur la philanthropie d’aujourd’hui et de demain.

ETIENNE EICHENBERGER - Co-fondateur de WISE – philanthropy advisors et Président de la Swiss Philanthropy Foundation

LUDWIG FORREST - Conseiller en philanthropie à la Fondation Roi Baudouin et coordinateur du réseau Transnational Giving Europe

Contacts

HEC LIÈGE - Virginie XHAUFLAIR - v.xhauflair@uliege.be - et Nathalie HOSAY (presse) - Nathalie.Hosay@uliege.be

BANQUE DE LUXEMBOURG - Anne GOEDERT - anne.goedert@bdl.lu