Loading

East St. Paul, Man. Profil d’étudiant : histoire à succès

East St. Paul, Man.

Des étudiants manitobain combattent les changements climatiques

Chaque journée de travail est différente pour Tianna Mighty. Un jour, elle peut s’affairer à prélever des échantillons d’eau dans un étang de la communauté; et le lendemain, à écrire sur l’importance du recyclage et du compostage pour le bulletin communautaire.

« Je pense qu’il est très important que nous commencions à réfléchir aux répercussions des changements climatiques, non seulement pour pouvoir planifier l’avenir de nos communautés, mais aussi pour adapter nos pratiques actuelles afin de nous assurer qu’elles sont les plus durables possible. J’ai beaucoup appris sur la façon dont les actions individuelles peuvent avoir une grande incidence à l’échelle communautaire, et aussi sur l’importance d’être conscient que les décisions que l’on prend ont, au bout de la ligne, une incidence sur notre environnement naturel », déclare Tianna.

Tianna Mighty, étudiant

Grâce au soutien financier offert par le Programme d’emplois verts de l’ACPL, lequel est en partie financé par le gouvernement du Canada dans le cadre de son programme Emplois d’été Canada, la Municipalité rurale d’East St. Paul a pu, cet été, embaucher Tianna, ainsi que deux autres étudiants. La ville comptait sur eux pour l’aider à faire progresser ses projets et initiatives écologiques, notamment l’engagement communautaire.

« Je pense qu’il est très important que nous commencions à réfléchir aux répercussions des changements climatiques, non seulement pour pouvoir planifier l’avenir de nos communautés, mais aussi pour adapter nos pratiques actuelles afin de nous assurer qu’elles sont les plus durables possible » - Tianna Mighty, étudiant

« Ce poste a aidé la communauté à mieux comprendre comment nos actions influencent la santé de l’environnement, et quelles mesures peuvent être prises pour protéger notre patrimoine naturel tout en s’adaptant aux changements climatiques », a expliqué Leanne Shewchuk, coordonnatrice de l’adaptation aux changements climatiques de la municipalité et superviseure de Tianna.

L’une des tâches de Tianna était d’examiner le transport actif dans la communauté. Elle a donc procédé à la vérification des supports à vélo dans la communauté afin de repérer les endroits où il était possible d’apporter des améliorations. Elle a également participé à l’examen des réseaux de pistes cyclables afin de contribuer à améliorer les options de transport actif pour les résidents et les visiteurs.

Équipée d’un appareil de mesure portatif, elle a aussi visité l’étang de la communauté pour prélever des échantillons d’eau et en évaluer la qualité.

Tianna Mighty, étudiant

« J’aime avoir beaucoup de liberté et la possibilité d’être créative. J’ai l’impression que mon apport est reconnu et considéré », confie Tianna.

Lorsqu’elle travaille dehors dans la communauté, Tianna affirme qu’elle rencontre souvent des résidents qui s’intéressent aux efforts environnementaux de la municipalité.

« L’esprit de communauté est fort, et les gens qui vivent ici se soucient vraiment de ce qui se passe et de la façon dont ils peuvent contribuer à un environnement sain et durable », soutient Tianna.

« L’esprit de communauté est fort, et les gens qui vivent ici se soucient vraiment de ce qui se passe et de la façon dont ils peuvent contribuer à un environnement sain et durable » - Tianna Mighty, étudiant

Elle ajoute que si on lui en donnait l’occasion, « certainement » qu’elle postulerait de nouveau pour un emploi semblable.

« Je pense que cela m’a permis d’acquérir une expérience de travail précieuse dans le domaine de l’environnement, ce qui sera bénéfique pour ma carrière future. J’ai beaucoup appris en peu de temps. C’est formidable de pouvoir combiner les connaissances que j’ai acquises au travail avec ce que j’ai appris au cours de mes études et de les faire valoir professionnellement », affirme la jeune étudiante.

Leanne a aussi soutenu que cette subvention aidera des étudiants comme Tianna à faire avancer leur carrière.

« Cette subvention a permis à la Municipalité rurale d’offrir à ses étudiants de précieuses possibilités d’apprentissage et de perfectionnement », a-t-elle affirmé. Elle a aussi ajouté que la Municipalité rurale d’East St. Paul a présenté une demande de subvention à l’ACPL pour l’automne et qu’elle l’a obtenue, ce qui lui permettra d’embaucher trois étudiants de plus.

« Grâce au Programme d’emplois de l’ACPL, la Municipalité rurale d’East St. Paul a été en mesure de mieux soutenir les projets et les initiatives écologiques dans l’ensemble de la communauté », s’est-elle réjouie.

Le Programme d’emplois verts de l’ACPL soutient l’objectif 3 « Des liens entre les gens et la nature » et l’objectif 5 « Le développement d’une capacité d’agir du secteur du loisir » du Cadre stratégique pour le loisir au Canada. Le Cadre sert de fondement au travail du secteur des parcs et des loisirs.

Pour lire toutes les histoires à succès : https://www.cpra.ca/histoiries