Loading

Enquête "La marraine de guerre", Catherine Cuenca

Ce projet est créé dans le but de réconcilier nos élèves de CAP menuiserie avec la lecture en les rendant acteurs. Nous souhaitons également leur transmettre des informations sur la Grande Guerre en travaillant autrement.

Laëtitia Graziato, PLP Lettres-Histoire

Mélanie Serret, professeure documentaliste

Étape 1 : au retour des vacances, les élèves reçoivent un colis...

Un colis par équipe de trois élèves contenant : une lettre, une boite cadenassée et une carte représentant le front de la bataille de Verdun.

Cher ami,

Je suis bien arrivé à Verdun, je vais enfin pouvoir commencer mon enquête. Je n’ai aucune idée de par où commencer…. Je t’ai laissé quelques indications pour que tu puisses m’aider à distance mais elles sont bien cachées pour que personne d’autre ne puisse les découvrir et connaître mon secret… Pour commencer, le code qui te permettra d’ouvrir la boîte correspond au nombre de kilomètres (arrondi à la dizaine supérieure) du front de la bataille de Verdun. Bonne chance,

Anatole.

Les élèves ouvrent le colis, lisent la lettre et calculent la longueur du front pour avoir l'indice qui permettra d'ouvrir la boite cadenassée.

Étape 2 : ouverture de la boite cadenassée

Dans cette boite, ils trouvent trois QR codes (et quelques friandises d'encouragement...) :
Ces exercices en ligne (réalisés avec Learning Apps) permettent de réinvestir des connaissances travaillées en cours d'histoire. La réussite de ce travail permet aux élèves d'accéder à une indication : un coffre est caché dans la salle vidéo du CDI.

Étape 3 : découverte du coffre et d'une nouvelle lettre...

Les élèves découvrent une enveloppe nominative avec une nouvelle lettre et un recueil de témoignages.

Cher ami,

Tu as trouvé le coffre, parfait. Un dernier test avant que tu ne puisses l’ouvrir. Je n'ai pas besoin d'un simple passant… Je te laisse m’écrire une lettre qui me montrera que que tu as des connaissances sur la Grande Guerre ! Je te laisse me raconter, dans un courrier, pourquoi la Grande Guerre s’est faite sous terre et comment vivaient nos pauvres soldats dans ces tranchées... Voici mon adresse postale : Anatole Dubois, 43 rue de l’Église, 55100 VERDUN

Ps : pour te raviver la mémoire, je te joins un petit carnet de témoignages...

Les élèves sélectionnent les informations pertinentes du recueil. Ils les résument ensuite en écrivant une lettre à Anatole. Les élèves se sont mis facilement à l'écriture et ont même passé plus de temps que prévu à rédiger leur lettre ! Ils ont ensuite déposé leur courrier à la loge du lycée.

Etape intermédiaire : sortie pedagogique

Pour en apprendre plus sur la Grande Guerre, les élèves ont visité les Carrières Wellington à Arras et le site de Notre Dame de Lorette.

Étape 4 : ouverture de la malle, & découverte des livres...

Les élèves lisent la lettre d'Anatole qui les remercie et leur indique le code du cadenas... Ils peuvent ainsi ouvrir le coffre et découvrir son contenu : des bérets et les livres "la marraine de guerre"...

Les professeurs et les élèves lisent le premier chapitre ensemble, à voix haute. C'est une lecture coopérative : chacun prend la parole quand il le veut, pour le temps qu'il veut.

Les élèves réalisent ensuite un travail de restitution sur ce chapitre, à travers des exercices et des supports variés. À chaque séance, à chaque chapitre, les élèves travailleront sur une forme de restitution différente (résumé écrit, résumé sous forme de vidéo, portraits des personnages, travail sur le ressenti à partir des couleurs, des odeurs ou des sensations du toucher).

Les élèves reçoivent ensuite une nouvelle d'Anatole. Il leur demande de chercher des informations sur Gaspard, un des personnages du livre grâce à la base de données "Mémoires des Hommes". Grâce à la lecture, ils savent que Gaspard a 35 ans en novembre 1916, il est donc né en 1881. Nous mélangeons alors fiction et réalité : les élèves utilisent le moteur de recherche intégré à la base de données et doivent choisir les bons filtres pour affiner les résultats.

Les élèves recherchent des fiches sur le site "Mémoires des Hommes". Ils utilisent les différents critères du moteur de recherche. Les bérets trouvés dans la boîte ont été portés par quelques élèves, le couvre chef étant autorisé en classe dans le cadre de ce jeu de rôles.
Les élèves trouvent alors 4 "Gaspard" nés en 1881, dont 3 français. Néanmoins, 2 d'entre eux sont décédés avant le début de la narration du livre "la marraine de guerre". Ils écrivent à Anatole pour expliquer leurs trouvailles...

Etape 5 : Recherches a propos d'Alban...

Cher ami,

La piste de Gaspard ne m'a rien amenée ! C'est l'échec total. Mais j'ai déjà une autre piste. Je sais que celle-ci te permettra d'ouvrir la boîte avec un G dessus. Bêtement, je pensais qu'il s'agissait d'un souvenir de Gaspard mais pas du tout... Bref, intéressons-nous à un autre soldat : Étienne ? Henry ? Alban ? Ils viennent de toute la France... Mes connaissances en géographie sont limitées... Pouvez-vous m'aider à savoir d'où ils viennent exactement, grâce aux chapitres que vous avez déjà lus ? Merci pour tout. Anatole.

Dans le chapitre 3, on apprend qu'Alban vient de Bretagne et qu'Etienne vient d'Auvergne. Les élèves légendent et complètent une carte de France. Ils renvoient ces cartes à Anatole.

Cher ami,

Grâce à tes indications, j'ai pu comprendre que cette boîte appartenait à un breton ! C'était donc à Alban ! Je sais qu'il aimait beaucoup son département de Bretagne... Tu peux retourner voir sur la base "base des morts pour la France de la première Guerre Mondiale" pour tenter de voir d'où il venait exactement. Peut être que cela te donnera les deux premiers chiffres du cadenas. Pour le dernier chiffre, facile, il est noté derrière sa photo. Raconte moi vite ce que cette boîte contenait ! Anatole.

Les élèves découvrent qu'il y a n'y a que dans le Morbihan que des personnes nommées Alban ont combattu pour la France. Ils utilisent le code du département (56) et l'indice derrière la photo d'un poilu (2) et obtiennent le code du cadenas. Dans la boîte, ils découvrent des compresses, et un mot d'Henri...

Alban, j'ai demandé à Étienne de te remettre cette lettre. Je sais que tu pars bientôt en permission, quant à moi je pense bien y rester, dans ce fichu hôpital... Bien des choses dans cette lettre ne doivent pas être connues mais je ne peux pas cacher cela à ma famille. Je compte sur toi pour leur remettre ce courrier...

Les élèves écrivent à Anatole en expliquant qu'Henri semblait cacher quelque chose... Et ils lisent le chapitre 4 pour en apprendre davantage...

Étape 6 : les marraines de guerre et le chapitre 5

Les élèves découvrent une nouvelle boite avec des foulards (qui sentent la lavande...) et bien sûr, une nouvelle demande d'Anatole qui les invite à lire le chapitre suivant et à faire une recherche sur les marraines de guerre (à partir d'un corpus : on travaille à nouveau la sélection des informations pertinentes). Cette fois ils doivent répondre à Anatole par e-mail. Cette compétence a toute sa place dans la formation de nos élèves : la majorité d'entre eux n'avait jamais rédigé ni envoyé d'e-mail.

Étape 7 : progrès de l'armement & chapitre 6

Les élèves ont ensuite lu le chapitre 6 et travaillé sur les progrès techniques de l'armement au XIXe siècle. Ils ont dû réaliser des graphiques pour montrer à Anatole à quel point les armes sont devenues plus puissantes durant cette période. Ils ont répondu à leur correspondant par mail, mais cette fois en ajoutant une pièce jointe (les graphiques accompagnés d'explications). Ce travail permet également de préparer une sortie à La Coupole d'Helfaut qui sera axée sur les techniques et l'évolution de l'armement en temps de guerre.

Etape 8 : fin du livre...

Les élèves reçoivent une dernière lettre d'Anatole qui est assez déçu, il ne trouve pas d'autre indice à utiliser pour son enquête. Mais il remercie les élèves et il a encore un peu d'espoir avec le dernier chapitre. Si ce dernier n'apporte rien, il faudra trouver une autre piste que le livre...

Les élèves ont terminé le livre, en espérant trouver la réponse à l'enquête... Mais rien... Pour le moment ! Ils ont également terminé les restitutions.

Etape 9 : fin de l'enquête et Escape Game

Afin de terminer cette enquête, Anatole a trouvé LA solution : un mage qui permet de remonter le temps ! Nos élèves partent donc dans les "couloirs du temps" pour tenter de découvrir qui peut bien être l'arrière grand père d'Anatole...

Nous avons demandé aux élèves de répondre à un questionnaire anonyme pour nous permettre d'évaluer notre séquence sur le fond comme sur la forme :

Les élèves ont préparé des dossiers CCF en fin de séquence. Ils ont alors repris un extrait de l'oeuvre et/ou des documents étudiés lors des diverses activités. Ils ont ensuite présenté leur travail pour l'oral d'examen. Nous avons alors pu noter une maîtrise importante des notions à acquérir dans le cadre du cours sur la Grande Guerre et un engagement dans l'oral très réussi.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.