Loading

Un Service de soins intensifs néonataux entièrement rénové et repensé Les Cliniques universitaires Saint-Luc comporte un Service de soins intensifs néonataux entièrement rénové et repensé. Disposant des dernières technologies de pointe et d’un environnement apaisant, cette infrastructure privilégie les soins de développement de l’enfant et intègre plus que jamais les parents dans la prise en charge.

Les enfants prématurés (nés entre 24 et 37 semaines de grossesse) sont à risque de souffrir de complications particulièrement complexes à prendre en charge dont les conséquences peuvent les affecter à long terme. Ils nécessitent dès lors d’être pris en charge dans un centre expert au sein duquel une prise en charge multidisciplinaire est possible.

Les Cliniques universitaires Saint-Luc ont complètement rénové et repensé leur Service de soins intensifs néonataux. Cette unité matérialise deux concepts de prise en charge : une technique de pointe centrée sur l’enfant ainsi qu’une implication croissante des parents dans les soins.

Réparti sur deux étages, le service comprend en tout 24 lits intensifs et 5 lits non-intensifs. L’équipe multidisciplinaire du service inclut toutes les spécialités de la pédiatrie, des chirurgiens, des psychologues, des kinésithérapeutes et autres, en mesure de prendre en charge tout type de pathologie néonatale.

Amener les techniques les plus avancées au sein de la couveuse

Dès la réanimation à cordon intact en salle d’accouchement, tout est mis en œuvre dans le Service de soins intensifs néonataux pour favoriser une transition harmonieuse et permettre un suivi continu et personnalisé des nouveau-nés les plus fragiles.

Une fois dans l’unité, l’enfant n’a plus besoin d’être déplacé. L’expertise des néonatologues en échographie fonctionnelle « point of care » permet en effet un contrôle à la demande et en temps réel de la fonction cardiaque et d’autres organes, ainsi que la pose guidée de cathéters vasculaires centraux. L’unité dispose encore de ventilateurs de dernière génération favorisant une assistance silencieuse, non-invasive et parfaitement synchronisée à la respiration de l’enfant.

La neurologie néonatale est également au premier plan au sein de l’unité grâce au projet innovateur de soins intensifs neurologiques néonataux (« NeuroNIC ») destiné aux nouveau-nés ayant subi une asphyxie à la naissance ou atteints de problèmes neurologiques aigus (crises épileptiques, accident vasculaire, hémorragie). Ce projet favorise un diagnostic précoce et précis ainsi qu’une prise en charge multidisciplinaire immédiate, intégrée et ciblée grâce à des techniques de pointe telles que les vidéo-EEG et le monitoring de la fonction cérébrale.

Privilégier les soins de développement du bébé

Malgré l’intensivité et la haute technicité des soins, le service met tout en place pour protéger et favoriser le développement de l’enfant. Le portage peau à peau est ainsi privilégié au maximum, même pour les bébés sous assistance respiratoire ou alimentaire. Outre le lien bénéfique établi avec les parents, ce portage aura des effets positifs sur la physiologie de l’enfant et notamment sur son développement neurologique. L’allaitement maternel au centre de l’attention rentre également dans cette logique.

Toute l’architecture du service a en outre été pensée pour créer un environnement favorable aux soins de développement du bébé tout en réduisant considérablement les stimulations potentiellement douloureuses (bruits, lumière, douleurs, déplacements, etc.).

Intégrer les parents dans les soins de leur enfant

Dans le cadre de la néonatologie, l’encadrement des parents fait partie intégrante de la prise en charge. L’environnement du nouveau service vise à diminuer leur anxiété et leur stress durant le séjour de leur enfant. Faisant la part belle à la luminosité et aux espaces, les chambres apportent notamment confort et bien-être.

L’unité dispose en outre de chambres spécifiques pour que les parents puissent passer la nuit avec leur enfant confortablement et dans l’intimité. De manière générale, l’ensemble du service travaille à une plus grande intégration des parents dans la prise en charge de leurs enfants : participation aux soins d’hygiène mais aussi à certains actes techniques. L’objectif est de rendre les parents acteurs des soins de leurs enfants.