Loading

Sackville, N.-B. Profil d'étudiant : histoire à succès

Sackville, N.-B.

Une nouveauté verte dans le Parc de la sauvagine

Kristin Estabrooks a passé son été à faire en sorte que les gens profitent de la nature. Elle a, par le fait même, appris certaines choses sur la ville de Sackville, symbole de la vie sauvage du Nouveau-Brunswick.

Grâce au soutien financier offert par le Programme d’emplois verts de l’ACPL, lequel est en partie financé par le gouvernement du Canada dans le cadre de son programme Emplois d’été Canada, le parc de la sauvagine de Sackville a pu embaucher Kristin et un autre étudiant comme guides et interprètes.

« Le fait de travailler à l’extérieur tous les jours, d’apprendre à connaître les différents oiseaux du parc et d’améliorer mes compétences en ornithologie m’a certainement permis de respecter davantage la nature. Travailler en étroite collaboration avec d’autres personnes qui partagent des intérêts communs et qui valorisent à ce point la nature m’a également beaucoup apporté. Avant d’occuper ce poste, j’avais très peu de connaissances sur les oiseaux du parc, mais mon expérience de cet été m’a donné le goût de poursuivre l’ornithologie comme passe-temps », raconte Kristin.

« Le fait de travailler à l’extérieur tous les jours, d’apprendre à connaître les différents oiseaux du parc et d’améliorer mes compétences en ornithologie m’a certainement permis de respecter davantage la nature » - Kristin Estabrooks, étudiant

Dans le cadre de son travail, Kristin a travaillé comme interprète de la faune et de la flore pour le parc de la sauvagine de la ville de Sackville. Elle s’est aussi chargé des visites guidées pour le public, les groupes scolaires et les jeunes des camps de jour, et elle a aidé les visiteurs au centre d’information touristique de Sackville.

Pendant qu’elle guidait les visiteurs dans le parc, elle a souvent repéré de nouveaux oiseaux, et elle a donc pu les ajouter à la liste du parc pour la mettre à jour.

Kristin Estabrooks, étudiant

« En marchant dans le parc, j’ai souvent pu apercevoir de nouveaux oiseaux, ou encore aider d’autres visiteurs du parc à identifier les oiseaux qu’ils observaient », explique Kristin.

Elle a également travaillé auprès de jeunes enfants dans le cadre des camps de jour organisés par le parc, ce qui lui a donné l’occasion de leur enseigner l’importance d’apprécier et de préserver la nature.

Le Wednesdays day camp (camps de jour du mercredi) du parc de la sauvagine créé par Kristin a aidé les visiteurs et les enfants à se rapprocher de la nature.

« Tous les mercredis du mois de juillet, moi-même et les autres guides avons travaillé avec un groupe d’enfants. Nous les avons renseignés sur la faune du parc et avons tenté de les encourager à vraiment s’intéresser à la nature et à savoir l’apprécier. Chaque semaine, nous avons eu une forte participation et les gens de la communauté ont démontré un vif intérêt. Les enfants ont vraiment eu du plaisir », s’est-elle exclamée.

Chaque semaine, nous avons eu une forte participation et les gens de la communauté ont démontré un vif intérêt. Les enfants ont vraiment eu du plaisir » - Kristin Estabrooks, étudiant

Kristin a ajouté qu’elle avait également fait des recherches sur les différentes pratiques de préservation des milieux humides, et qu’elle espère intégrer certaines de ces pratiques dans les prochains camps de jour.

Ron Kelly Spurles, responsable du développement des affaires et du tourisme pour la ville de Sackville, affirme que l’emploi d’été de Kristin a permis aux visiteurs de profiter pleinement des grands espaces qui caractérisent la ville de Sackville.

« Le travail de Kristin a permis aux visiteurs d’en apprendre davantage sur le parc, et les a incités à passer du temps dehors, en plein air. En discutant avec les visiteurs de notre parc, en travaillant avec les enfants dans les camps de jour, et en interagissant avec les touristes qui visitent notre centre, Kristin a pu promouvoir le parc et le plein air », affirme Ron.

Kristin décrit son expérience de travail d’été comme étant à la fois enrichissante et éducative. Elle a également eu l’occasion d’apprendre sur la faune et la flore aux côtés d’experts de la région et auprès d’autres passionnés de la nature.

Elle affirme aussi que l’emploi était agréable et qu’elle postulerait de nouveau pour un emploi semblable.

« Ce travail m’a permis de rencontrer de nombreuses nouvelles personnes! Ce fut vraiment un plaisir d’interagir avec les touristes et les visiteurs de Sackville et du parc de la sauvagine », a-t-elle déclaré.

Le Programme d’emplois verts de l’ACPL soutient l’objectif 3 « Des liens entre les gens et la nature » et l’objectif 5 « Le développement d’une capacité d’agir du secteur du loisir » du Cadre stratégique pour le loisir au Canada. Le Cadre sert de fondement au travail du secteur des parcs et des loisirsw.

Pour lire toutes les histoires à succès : https://www.cpra.ca/histoires