Loading

#DemocracyUnderPressure

Notre combat pour la démocratie continue...

La campagne Democracy Under Pressure a été créée en 2006 par les Young European Federalists (JEF Europe, le niveau européen des Jeunes Européens - France) pour protester contre l'élection du Président Loukachenko au Belarus, alors considérée comme la dernière dictature en Europe.

Pourtant, même dans nos États démocratiques actuels, les atteintes à la démocratie se multiplient, notamment dans un contexte de crise, terrain fertile pour limiter les droits des citoyens.

Bannière des Jeunes Européens - France pour la campagne Democracy Under Pressure 2021

Reconduite chaque année depuis sa création, la campagne Democracy Under Pressure est devenue un rendez-vous incontournable pour alerter les citoyens et les pouvoirs publics sur les violations de l'État de droit et les menaces qui pèsent sur la démocratie. Des menaces présentes à la frontière de l’Europe, mais également en son sein. Ces dernières peuvent porter sur différents aspects et revêtir divers degrés : partout dans le monde, la démocratie est en danger et il faut la protéger.

Cette année, la campagne Democracy Under Pressure célèbre ses 15 ans dans un contexte particulier : les protestations ayant lieu au Belarus nous rappellent encore aujourd’hui les raisons de la naissance de cette campagne et pourquoi nous ne devons pas l’abandonner.

Pendant tout le mois de mars, nous avons travaillé avec les sections locales des Jeunes Européens - France pour communiquer sur plusieurs violations de l’État de droit, avec un mot d’ordre : se mobiliser pour alerter et protéger nos libertés fondamentales.

À l'occasion de cette campagne, Les Jeunes Européens - France ont cosigné une tribune avec le Mouvement Européen - France, l’Union des Fédéralistes Européens - France, 3 membres de l’Assemblée nationale et 21 députés européens, afin de faire de la protection de l'État de droit une priorité de la Présidence française de l'Union européenne en 2022.

La campagne d'information menée sur les réseaux sociaux a permis d'évoquer les violations de l'État de droit et des libertés fondamentales au Belarus, en Hongrie, en Russie, en Pologne ou encore en Ukraine. Les Jeunes Européens - France ont également dénoncé la faible implication du Parlement européen dans les décisions liées à la gestion de la crise sanitaire, et ont formulé des solutions concrètes pour parvenir à la réalisation d'une Europe plus résiliente et protectrice de l'État de droit.

Publications en story Instagram du jeudi 4 mars 2021

L'Union européenne devrait mieux défendre ses valeurs, sur son propre territoire, mais également à ses frontières. Pour ce faire, les institutions européennes et les citoyens doivent agir en menant des actions concrètes, car l'État de droit et les libertés fondamentales ne sont pas des principes pouvant être tenus pour acquis.

La démocratie n'est pas une évidence, c'est un processus dynamique dans lequel nous avons tous un rôle à jouer : en votant, en supportant ceux qui s'expriment ou encore en luttant contre les fake news. Aujourd'hui, alors que nos démocraties sont menacées et que notre avenir est incertain, il est de notre responsabilité de parler et d'agir pour ceux qui sont réduits au silence.

Protéger l'État de droit en Europe, pour moi c'est...

Une vidéo a été réalisée afin de clôturer la campagne Democracy Under Pressure. Elle interroge les membres de l'équipe nationale sur la protection de l'État de droit en Europe. Elle permet de montrer que les leviers d'action sont nombreux pour promouvoir la démocratie et qu'il est de notre devoir de nous en saisir.

Et pour vous, protéger l'État de droit en Europe c'est quoi ?

Envie de vivre ou revivre la campagne #DemocracyUnderPressure ?
Created By
Les Jeunes Européens - France
Appreciate