London Calling par estelle boissart

Estelle a choisi de passer son année de B3 à Londres, à l’Université de Westminster, et elle n’a pas regretté son choix ! Elle nous donne 4 bonnes raisons de partir étu-dier dans la capitale britannique.

Il est temps de faire sa valise et de s’envoler pour l’étranger. Des centaines de partenariats universitaires, des dizaines de destinations aux quatre coins du monde s’offrent à vous. De l’Australie avec ses paysages magnifiques, à l’Argentine où l’on peut découvrir une culture riche et fascinante en passant par le continent asiatique que certains ont eu la chance de parcourir à sac à dos. Pourquoi aller s’enterrer à Londres à 350 kilomètres de son chez-soi?

Parce que, malgré sa proximité, cette ville vous emmènera dans un tout autre univers.

Multiculturalisme

Londres fait partie des villes les plus multiculturelles du monde. Les statistiques le prouvent, mon-trant qu’il y a plus d’un tiers d’étrangers à Londres, mais c’est surtout en papillonnant dans la ville qu’on s’en rend compte. Sans faire d’efforts particuliers, on se retrouve rapidement entouré d’un environnement complètement international. Habiter à Londres, c’est s’imprégner de la culture de plein de pays différents. Et chaque quartier est là pour représenter et valoriser sa culture. Du quar-tier chinois que l’on retrouve assez fréquemment dans toutes les grandes villes, Londres nous offre aussi l’opportunité de découvrir des quartiers imprégnés par la culture indienne, polonaise ou fran-çaise (pour ceux qui auraient le mal du pays). En effet, Londres est une ville accueillante et tolé-rante, qui accepte et épouse toutes les différences, de la culture, au style vestimentaire et aux coupes de cheveux originales. Une fois que l’on y prend goût, il est difficile de se passer d’un envi-ronnement aussi cosmopolite.

Une ville qui ne dort jamais

On dit souvent des grandes villes qu’elles ne dorment jamais. Cependant pour Londres, ce n’est pas une hyperbole, bien au contraire. Evidemment, cela dépend un peu des quartiers, mais habiter à côté d’un supermarché ouvert 24h sur 24 et avoir des bus qui circulent fréquemment toute la nuit et dans lesquels on se sent en sécurité, même en appartenant au genre féminin et en ne mesurant pas plus d’1m60. Tout cela n’a pas de prix. La nightlife londonienne a tendance à commencer tôt. On peut facilement retrouver les rues de la city et des quartiers branchés surpeuplés par des gens tenant leur pinte de bière avec désinvolture, même en début d’après-midi. Mais comme on dit à Londres, « It’s 5 o’clock somewhere in the world ».

Le niveau académique, la découverte culturelle

Londres est une ville reconnue pour son excellence académique et universitaire. Le monde univer-sitaire à Londres est passionnant, avec un corps professoral très performant et un choix de ma-tières interminable, allant de la Work Psychology au Income Analysis and Trading. Et pour ceux qui craignent que leur niveau d’anglais ne soit pas assez bon pour pouvoir valider ces matières aux noms alléchants, le travail personnel à fournir vous aidera à obtenir des compétences sans même vous en rendre compte. En plus de cet enrichissement académique et linguistique, les activités cul-turelles, les indénombrables musées ou les expositions artistiques éphémères combleront votre soif d’apprendre et votre curiosité.

La joie de vivre

On a tendance à dire que les parisiens font la gueule. En comparant Paris à Londres, il est vrai que les londoniens donnent l’impression de respirer l’optimisme. Ils profitent de l’instant présent, ils célè-brent les événements les plus insignifiants, ils rendent la vie intense et ils aiment ça. Habiter à Londres, c'est cher et fatiguant, certains travaillent plus de 50 heures pour pouvoir payer leur loyer au prix exorbitant (eh oui, il y a aussi des inconvénients!). Pourtant, ils ne semblent pas s’en plaindre, au contraire ils arrivent à faire abstraction et à « Make the most of it ».

Si votre philosophie de vie est en accord avec le dicton « Work Hard, Play Hard », si vous voulez vivre une expérience unique et inoubliable avec du challenge, London is Calling for you.

Ce témoignage et les photos sont issus du Journal de PSB International Office, recueil de retours d'expérience d'étudiants de PSB Paris School of Business durant leur séjour d'études à l'étranger et entièrement fournit par l'étudiante Estelle Boissart sans aucune retouche de la part de PSB International Office.

Merci à Estelle pour son témoignage ainsi qu'à Camille et Flore de PSBIO pour avoir géré de main de maître la création de ce journal. Mise à jour le 24/11/2016

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.