Loading

Kea Trader, le géant des mers bon pour la casse MOINS DE trois mois après son échouement sur le récif durand, l'armateur a déclaré que le porte-conteneurs « NE POURRA ÊTRE RÉPARÉ ET DEVRA ÊTRE RECYCLÉ ».

Le 12 juillet à 1h18 du matin, le Kea Trader, un porte-conteneurs long de 184 mètres et lancé à 18 nœuds, s’est encastré sur le récif Durand, à 80 km au sud-est de Maré.

À midi, le jour de l'échouement, une équipe d’évaluation et d’intervention est hélitreuillée à bord du porte-conteneurs par un hélicoptère des Forces armées de Nouvelle-Calédonie.

26 juillet. Des essais de pompage d’hydrocarbures sont réalisés avec succès.
Début août. Quelques conteneurs sont déchargés sur une barge, à l’aide d’une grue.

12 août. Les 540 tonnes de fioul contenues dans les soutes du Kea Trader ont été pompées.

23 août. L’Aircrane entre en service. En deux jours, l’hélicoptère géant transborde 37 conteneurs. Au total, 79 conteneurs ont été retirés du bateau en trois semaines.
8 septembre. Fin de mission pour l’Aircrane. Les opérations de renflouement débutent après vérification de l'état de la coque.

25 septembre. Une barge-grue, venue de Singapour, vient appuyer les opérations de renflouement.

Les opérations de renflouement devraient se poursuivre jusqu'à fin octobre. Le navire sera ensuite remorqué jusqu’à Nouméa avant d’être remis à l'armateur Lomar Shipping, qui prendra le porte-conteneurs en charge afin de le démanteler.

Le 4 octobre, un membre de l'équipage du Kea Trader faisait le point sur les opérations en cours. Et postait une vidéo d'une baleine avec son baleineau, à proximité du porte-conteneurs…

… jugé bon pour la casse après avoir navigué six petits mois.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.