Histoire des idées politiques : Rémi CHAPUIS L3LHD.

Ce travail s’intéressera à un énarque qui s'est dévoilé il y a 18 mois et plus particulièrement depuis sa démission sous la présidence de François Hollande. Cet homme est "En Marche" vers la présidentielle de 2017, son nom est ...

Emmanuel Macron :

E. Macron entama, dès 2002, son ascension dans le cursus administratif de la Haute Fonction publique en intégrant l'ENA (Ecole nationale de l'administration) d'où il sort diplômé en 2004. Il commença à travailler à l'Inspection des Finances dont il est devenu en moins de deux ans l'Inspecteur des Finances. Ce dernier est chargé de missions diverses auprès du chef de service de l'Inspection générale des Finances.

Cependant, en 2008, Emmanuel Macron décida de travailler pour la banque Rothschild où il connut, aussi ici, une ascension fulgurante dans la hiérarchie de la banque d'affaires ayant la place d'associé-gérant en décembre 2010. Mais ce n'est qu'en mai 2012 qu'il débarque sur le devant de la scène politique française en rejoignant l'Elysée de François Hollande en tant que secrétaire général-adjoint. Il est nommé, le 26 août 2014, Ministre de l'économie, de l'Industrie et du Numérique dans le second gouvernement de Manuel Valls.

Deux ans plus tard, le 30 août 2016 ce dernier annonce sa démission de son poste ministériel pour se consacrer pleinement à son "Association pour le renouvellement de la vie politique" fondée le 6 avril de cette même année.

Le 16 novembre 2016, Emmanuel Macron en visite sur le campus des métiers et de l’entreprise à Bobigny, annonce aux journalistes qu'il se porte candidat à l'élection présidentielle francaise de 2017 à travers un discours retransmis sur les médias (presse, radio et télévision). « J'ai mis du temps, j'ai réfléchi, j'ai consulté, j'ai associé beaucoup de gens et j'ai décidé qu'on allait créer un mouvement politique, un mouvement politique nouveau ». À travers ces discours le candidat Macron montre bien son intention de s'émanciper du clivage classique Droite-Gauche puisqu'il souhaite renouveler le système politique français. Et met en évidence sa volonté de redonner un vrai sens à la devise française : « Liberté, Egalité, Fraternité ».

Une officialisation attendue.

Pour promouvoir ses idées, il utilise son association politique pour créer un mouvement politique qu'il nomme « En Marche ! » faisant référence aux initiales du candidat : Emmanuel Macron. Il entend donner aux français une nouvelle conception politique qui se séparerait de tout bipartisme politique ; et d'offrir à chaque citoyen français l'opportunité d'agir dans la vie politique française.

L'entière population française est visée par le mouvement d'Emmanuel Macron.

Il se lance ainsi dans les élections présidentielles avec son équipe d'En Marche, qui ne cesse de s'accroître.

Une volonté de « refonder par le bas » la politique.

Une équipe cosmopolite :

Emmanuel Macron ayant intégré récemment la vie politique française, contrairement à ses concurrents, à dû constituer un groupe de soutien en peu de temps. Les membres qui composent son équipe sont révélateurs de la pensée du candidat qui se dit « ni de Gauche ni de Droite » et qui sait que les médias sont un moyen de promotion et de propagation des idées politique d'«En Marche ».

Ainsi, le candidat a su s'allier à des personnalités stratégiques allant du domaine économique, politique et journalistique qui lui ont permis d'élaborer son programme et de lui donner une visibilité plus grande.

Les soutiens journalistiques :

Emmanuel Macron a obtenu le soutien de Laurence Haïm qui est devenue sa porte-parole ; elle est connue pour être la seule journaliste française à avoir interviewée l'ancien Président américain : Barack Obama. Et ne cache pas son «coup de foudre» pour Le candidat EM. Laurence Haïm permet ainsi au candidat d'utiliser le réseau de l'ancienne journaliste.

Laurence Haïm & Emmanuel Macron.

Les soutiens économiques :

E.Macron comme tout candidat politique à eu besoin d'aide pour élaborer son programme économique, politique et sociale. Ainsi l'économiste Jean Pisani-Ferry s'est vu attribuer le titre de responsable du « programme et des idées » du mouvement EM croisant des idées de la Droite et des idées de la Gauche.

L'économiste Jean Pisani-Ferry.

Il ne faut pas oublier, les 250 000 adhérents au mouvement politique d'Emmanuel Macron qui lui offre un patrimoine non-négligeable.

Les soutiens politiques :

Au cours de ces derniers mois, l'équipe politique du candidat à vu son effectif se transformer avec les alliances entre hommes politiques.

François Bayrou : un allié de taille.

Au mois de février, le candidat à la presidentielle s'allie avec le Président du MoDem car François Bayrou car les français sont, selon lui, désespérés.

Allocution de F.Bayrou : « Parce que les Français sont désorientés et souvent désespérés, j'ai décidé de faire à Emmanuel Macron une offre d'alliance »

Gérard Collomb : Le premier à croire au programme de Macron.

Le sénateur socialiste Gérard Collomb est l'un, si ce n'est le plus fervent supporter d'Emmanuel Macron.

L'équipe du candidat comporte de nombreux hommes et femmes politiques de renommée nationale qui ont une influence sur l'organisation de la campagne d'«En Marche » ainsi que sur les méthodes de communications utilisées tels que Ludovic Chaker, Ismaël Emelien, Richard Ferrand etc. Sans compter les délégués territoriaux et nationaux que nous pouvons apercevoir sur le,site officiel du mouvement politique « En Marche ».

L'équipe interne d'Emmanuel Macron.

Son équipe interne a, en effet, gérée toute sa campagne présidentielle sur les réseaux sociaux. Puisqu'à chaque visite, à chaque allocution dans la presse, à chaque apparition sur le petit écran, les réseaux sociaux servaient d'intermédiaire pour les responsables de la communication d'informer les adhérents et citoyens politiques. Les réseaux sociaux ont été, et font encore aujourd'hui, partie intégrante de la stratégie d'Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron s'est servi des médias pour créer sa propre image médiatique en se montrant peu à la télévision en 2016. Or, depuis le début de l'année 2017, Emmanuel Macron enchaîne les apparitions et les meetings à un rythme effréné. Le dernier en date est celui d'Arras où le candidat Emmanuel Macron a assisté sur l'unité de la France face aux fractures de la société française.

Meeting d'Emmanuel Macron à Arras.

Le 23 février 2017, Emmanuel Macron dévoile son programme économique dans le quotidien Les Échos.

Projet d'investissement d'Emmanuel Macron.

Mais ce n'est véritablement que le 2 mars que le candidat dévoile l'intégralité de son programme qui se veut être une synthèse de politiques venant de la Droite et de politiques venant de la Gauche, répondant à des problématiques actuelles. Une majeure partie de la population française qualifie Emmanuel Macron d'héritier de l'«Hollandisme ». Or, le candidat d'«En Marche » s'en défend et prône dans son livre Révolution le fait qu'il se présente à la fois comme un « homme de gauche » et un « libéral » rejetant ainsi toute mention d'extrême centriste.

Le livre-programme d'Emmanuel Macron.

Le problème rencontré avec le candidat d'« En Marche », c'est qu'il est très difficile de l'étiquetter en tant qu'homme politique de Gauche, de Droite, du Centre ou autre ; à cause des nombreuses filiations politiques qu'on lui attribue en passant de la filiation rocardienne à la filiation chiraquienne. Et tout ces écueils font de l'ombre à son programme politique qu'il défend ardemment.

Un programme politique complexe :

Le programme d'Emmanuel Macron est exhaustif et s'intéresse à une multitude de thématiques différentes. Voici ces principales idées mentionnées dans son programme :

Programme économique et social :

Propose un plan de 50 milliards, ce qui va en adéquation avec les programmes de Benoit Hamon et Jean Luc Mélenchon. Suggérant une baisse du nombre de fonctionnaires – moins drastique que celle proposée par François Fillon – de 120 000 postes. E.Macron tend à mettre en place une economie solidaire et sociale en voulant aider les plus démunis avec une hausse des aides. Il souhaite relancer la croissance de l'emploi et soutenir les coopératives.

Un relancement économique par l'emploi.

Programme des affaires étrangères :

EM souhaite mettre en œuvre une diplomatie claire et résolue, dans la tradition gaulliste et mitterrandienne, pour faire de la France une puissance indépendante, humaniste et européenne. Et souhaite ainsi, renforcer l'Union européenne qu'il juge nécessaire pour la croissance de la puissance française.

Une Europe forte.

Programme pour la défense :

EM veut assurer la souveraineté de l'Etat et renforcer la sécurité des citoyens français en embauchant puis en innovant dans le domaine militaire.

La sécurité comme enjeux.

Programme pour l'Education :

Le candidat souhaite garantir le succès scolaire à tous en embauchant plus de professeurs et en aidant les enfants en difficulté notamment dans les zones prioritaires.

La réussite pour tous.

Programme de la santé :

Emmanuel Macron veut démocratiser l'accès à la santé, par exemple, en prenant en charge à 100% les frais dentaires, auditives et optiques.

La santé accessible à tout individu.

Programme écologique et environnementale :

EM veut mettre en place un nouveau modèle de croissance basé sur la transition énergétique. Fondé sur plusieurs objectifs :

Objectif n°1 : « Sortir de l’utilisation des énergies fossiles » (baisse des GES ; augmentation du prix du carbone pour tendre vers une diminution de l’utilisation de carbone).

Objectif n°2 : « Vers une économie du quotidien » (réduire le gaspillage, investir dans des B&S écologiques).

Objectif n°3 : « Accélérer la transition énergétique ».

Objectif n°4 : « Accompagner la transition écologique chez les ménages » (mise en place de politiques écologiques).

Accélérer la transition énergétique.

Aujourd'hui, Emmanuel Macron est sorti en tête de liste du premier tour des élections présidentielles et devra faire face à la candidate du Front National : Marine Le Pen. Et il profite de l'entre-deux-tours pour rassurer son électorat, tout en continuant d'expliquer son projet politique en cas de victoire le 7 mai 2017.

Emmanuel Macron compte bien mener à terme cette élection présidentielle car ceci est son projet.

Affiche électorale du candidat Emmanuel Macron au 1er tour des élections.
Nouvelle affiche du candidat d'En Marche et son nouveau slogan.

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.