Loading

Les ingrédients maudits des vaccins #23 : Les protéines de levure

Toujours d'après la même liste :

Et nous arrivons maintenant aux protéines de levure. Pour lequel l'auteur de la liste insiste bien sur le fait que ce sont des champignons.

Peut-être pour qu'on pense à ceux-ci :

Alors qu'en fait, ce sont ceux-là :

Des champignons unicellulaires (c'est à dire composés d'une seule cellule), et microscopiques.

Nous avons eu beau chercher, aucun vaccin ne contient réellement de protéines de levures. A moins que les opposants à la vaccination n'incluent dans cette catégorie les antigènes de surface du virus de l'hépatite B, qui sont produits par des levures dont l'ADN a été modifié.

Et si c'est le cas, il y a une "légère" erreur de quantité.

Que ce soit dans l'Infanrix Hexa, l'Hexyon, le Genhevac, ou l'Engerix, la quantité de l'antigène ne dépasse pas 20µg par dose de vaccin.

Donc même en comptant 4 injections en 6 ans, et le maximum de 20µg, cela ne dépasse pas 80µg (la moitié avec les vaccins Infanrix Hexa ou Hexyon).

Tenir compte des traces de levure dans le vaccin final ne permet pas d'atteindre les quantités indiquées.

Pour résumer :

  • Les antigènes de l'hépatite B utilisés pour faire le vaccin sont obtenus sur des cultures de levure génétiquement modifiées.
  • Il s'agit donc du composant principal du vaccin.
  • Il ne s'agit pas des composants habituels de la levure.
  • Les quantités ont été exagérées.