Loading

Le froid n'a pas de conscience!

Voici une annonce:

Nous sommes à la recherche des immigrants, invisibles, minoritaires et marginalisés pour travailler et se marier au noir.

Les Africains sont en otage en Europe. ils leur est constamment exigé que chacun négocie et mette un prix à son âme, pour obtenir le moindre droit de poser un pied devant l'autre. Le droit de construire une vie stable ou un avenir ne leur est pas permis.

Oui ils investissent dans la désinformation et les menaces. La peur étant l'objectif recherché. Tout a été établit en sorte que chaque Africain - un tuteur, chaque tuteur a 3 – 5 - 10 Africains à manager.

A chacun son tuteur devant lequel il a des comptes à rendre et des permissions à demander pour chaque acte qui engagerait sa vie. Même la plus intime, les Africains étant d'office considérés comme des mineurs à encadrer toute une vie durant.

Les tuteurs eux-mêmes ont reçu et reçoivent continuellement des directives et des ordres très pointus à ton sujet. Tu as tout juste le droit de répéter ce qui t'est suggéré. Pas la peine de chercher. Aucune trace écrite nulle part de ces pratiques. Sauf que ce système est à bout de souffle.

Papa Fidèle Castro disait: un peuple bien instruit reste libre et invincible. Tout le mal africain vient surtout du système qui fait de nous des illettrés car ne sont lettrés que ceux qui connaissent leur réalité et travaillent à l'améliorer pour la génération à venir.

L'Afrique a des intellectuels qui méconnaissent leurs mondes et qui sont formés à tourner le regard vers le ciel et le Nord en recherchant d'abord et avant tout le quitus de leurs maîtres Occident, Dieu pour certains.

L'école a la méthode des Occidentaux nous a aliénés et nous enchaîne. Les Africains préfèrent donner leur bois presque gratuitement et s'acheter des meubles en plastique à des prix d'or de Chine, Europe ou de Dubaï.

Ce comportement est au mieux psychosomatique au pire celui d'un fou. Il y a du travail autant au sein de la population à la base que l'élite faussement occidentalisé au sommet !!! Dans toute cette léthargie, n'oublions surtout pas que la colonisation y joue un rôle important.

Les logiciels sont développés par des sociétés informatiques pour ficher et surveiller les Africains partout en Europe. Ce sont des logiciels vendus aux forces de l'ordre et aux services d'immigration, pour réprimer, punir et contrôler ces populations.

Les avocats, de même que les tribunaux utilisent, eux aussi ces données et ces informations soigneusement collectées à l'insu des gens concernés, pour la discrimination et la répression.

Le monde est face à la renaissance du fascisme et du racisme institutionnalisé en Suisse, en Amérique et en Europe! Beaucoup de gens commencent à comprendre certaines réalités, même s'ils pensent que jouer aux idiots est préférable.

Toutes les théories et suppositions émises sur les Africains sont démontées et réexaminées une par une, le bon sens recommande ; de repartir de zéro, pour un résultat plus correct ...seul problème: nos recommandations font mal, car difficiles à digérer.

Pour survivre dans un pays de culture grecque et latine, de religion judéo-chrétienne, de comportement ségrégationniste, il faut être éduqué et audacieux.

Comment peut-on être un raciste, sans éprouver de la haine et être sans reproche à l'autre ? Il n'y a pas de racisme négatif ou positif, mais il y a le RACISME tout court.

Nous qui sommes d'ailleurs, restons les groupes à manipuler, à exploiter et à dominer insidieusement. Il est plus particulièrement question des Africains, en Europe. Les Africains sont faciles à manipuler et à distraire par les soi-disant chercheurs CNRS ou des arrogants, malhonnête et maléfique média occidental.

L'âge de l’algorithme pour le mal est né.

Lorsque nous regardons au dehors de notre fenêtre ; si nous ne voyons pas la poubelle du voisin, il est possible que nous voyions le voisin lui-même. Mais il est encore plus possible que ce voisin ne fasse rien de plus que e nous observer de sa fenêtre !

Nous avons pris une telle habitude de juger la réalité d’après l’image, que nous trouverions pénible de nous contraindre à mettre de nouveau l’image à l’épreuve de la réalité.

Il nous est toujours plus difficile de modérer nos désirs, de conformer nos espoirs aux possibilités et de ne pas agir à l’inverse.

Depuis trop longtemps déjà nous détenions le douteux pouvoir de façonner la réalité. Comment pourrions-nous redécouvrir un monde non inventé ?

Les machines même que nous avons construites pour élargir notre horizon nous gênent et nous trompent.

Comment s’évader ? Comment éviter une vie où l’on ne regarde pas la fenêtre, de dehors comme du dedans ? Ici intervient une particularité providentielle de notre malaise collective : Un homme ne peut guérir et savoir en même temps. Son travail le plus urgent, n’est pas de savoir, mais de guérir.

Notre peste à nous, le cancer de nos extravagances prétentions, est si diffèrent. Connaitre notre mal, découvrir ce dont nous souffrons, est peut-être le seul remède et la seule guérison

Created By
Alpha Grace
Appreciate

Credits:

@DrAlphaGrace