Loading

L'INFO HEBDO Vendredi 16 octobre 2021

EMPLOI

La réunion qui a eu lieu le 15 novembre au sujet du projet d’absorption du Crédit du Nord a été l’occasion pour la CGT de souligner que ce dernier est d’une ampleur sociale bien plus considérable que les réorganisations connues dans le réseau SG depuis 2016. En affichant 3.700 suppressions nettes de postes, la direction sait très bien qu’en ciblant plus de 6000 postes, elle bouleverse la quasi-totalité des structures actuelles et que les recettes habituelles (retraites anticipées et chèques de départ) ne suffiront pas à absorber le choc. La pérennité des activités et de nos emplois va donc non seulement reposer sur la capacité de l’entreprise à repositionner les salariés concernés sur des postes qu’ils jugent convenables mais aussi à veiller à ce que la charge de travail reste compatible avec la sérénité et la qualité de vie au travail. C’est à ces conditions que la satisfaction clientèle augmentera… et pas le chiffre des démissions.

SALAIRES : LE JUSTE PRIX

C’est dans ce contexte tendu que se sont ouvertes les NAO 2021 (négociations salariales annuelles obligatoires). Aux annonces de la fusion absorption du Crédit du Nord, du retour de la rémunération des actionnaires à un niveau (trop) élevé et à la publication de «résultats exceptionnels» (voire «historiques») s’est ajouté une reprise spectaculaire de l’inflation qui dépasse les 3% annuels.

C’est donc le bon moment pour la direction pour montrer aux salariés qu’elle sait reconnaître leur engagement à son juste prix. Ne pas accepter les demandes des organisations syndicales (1,5% d'augmentation collective avec un minimum de 500€ et un supplément d’intéressement de 1.000 €) signifierait clairement que l’engagement RSE de la banque n’est qu’un slogan vide de sens. La prochaine réunion est fixée au 24 novembre.

DERNIER RAPPEL

Sans l’action de la CGT, c’est dès le 15 novembre que votre épargne retraite Valmy aurait basculé automatiquement et sans véritable campagne d’explications vers un mécanisme de PEROB qui ne présente pas que des avantages.

Mais vous avez désormais jusqu’au 23 novembre pour vérifier que la suspension de ce transfert ne serait pas plus avantageuse pour vous et en particulier pour vous permettre une sortie en capital pouvant atteindre jusqu’à 40.000 euros au moment de votre retraite. Il vous faut donc agir avant cette date si vous voulez garder vos options ouvertes. En cas de besoin, vous pouvez nous contacter.

La CGT organise une réunion d’information pour clarifier le sujet le jeudi 18 novembre de 14h30 à 16h00. Pour participer à la réunion, connectez-vous par téléphone au

01 55 12 08 00 (ID de conférence : 58118989907# )

ou en suivant le lien en interne ici (ou disponible sur le site).

CHANGEMENTS D’HORAIRES

Nous étions lourdement intervenus en septembre dernier lorsque la direction avait proposé au CSEC de modifier les horaires d’ouvertures des agences. Finalement, la direction était revenue vers les organisations syndicales pour amender les projets et les modalités de déploiement.

Les nouvelles versions qui seront examinées mercredi après-midi sont disponibles sur les sites intranet et internet de la CGT SG et nous restons à l’écoute de vos éventuels retours.

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT, D'UNE INFORMATION, D'UN CONSEIL ?

Contactez-Nous

Tél. : 01 42 14 30 68

email : cgt.sg@wanadoo.fr