Loading

Carnaval de la Grosse Biesse Samedi 10 et Dimanche 11 Février 2018

Le Grand Mautchî 2018

Marc Lî Badineu dî Mautch

En 1960, Marc Chenoix voit le jour tout comme le carnaval de Marche et il grandit avec celui-ci.

Après avoir fait son parcours scolaire à St-Roch, il a très vite commencé à être dans la vie active en tant que peintre en bâtiment. Cette carrière a duré 35 ans. Durant celle-ci, son épouse Patricia Gaspard et lui ont fondé une famille de 3 enfants. Depuis quelques années, deux petits enfants sont venus compléter cette jolie tribu.

En 2011, cet homme méticuleux a décidé de travailler pour sa commune en devenant magasinier au dépôt communal. En y réfléchissant bien, un Marchois qui aime sa ville et qui termine sa carrière en la redécouvrant et en l'embellissant, que demander de plus... La boucle est donc bouclée.

Au dire des gens, son attitude loyale, son envie de faire plaisir et de rendre service aux autres et son côté sympathique font de lui une personne toujours prête pour faire la fête (surtout au moment du carnaval) ! Si vous le croisez dans la rue, il n'hésite pas à vous saluer, à bavarder et lâcher une note d'humour, une petite blague rigolote ou non... qui égayera votre journée. Car des blagues, il en connaît ! Il a tout un répertoire. Quand il commence là-dedans, il ne sait pas s'arrêter.

Bref ! Tous les ingrédients pour de devenir carnavaleux. D’ailleurs, le carnaval, c'est pour lui, une passion.

C'est en 2002, qu'un petit groupe d'amis de Marche et de Waillet s'est formé. Cette bande de potes passait de bons moments ensemble et lors d'une soirée un peu plus arrosée, ils ont décidé de créer un groupe. Les 3 premières années, ce groupe n'avait pas de nom d'où les Sin Nom Di D'Ju.

Depuis la création du groupe, les Sin Nom Di D'ju défilent en changeant chaque année leurs costumes afin de respecter au mieux le thème du carnaval.

Aujourd’hui, après 15 ans en tant que membre actif du groupe « Les Sin Nom Di D'Ju », pour Marc, devenir Grand Mautchî, c’est un rêve, une concrétisation.

C’est pour cela que Marc Lî Badineu est fier de représenter le carnaval 2018.

Les SIN NON DI D'JU

Le Groupe du Grand Mautchî 2018

<< Pendant les 3 premières années, lors des réunions, on ne savait pas comment on voulait s’appeler. Lors d'une soirée, on nous a demandé : Alors quoi les "sans nom di dju" va ? Et voilà comment les “Sin Nom Di D'ju” sont nés. >>

Chaque année un nouveau thème

<< La grosse biesse n'en revient pas... >>

Il y a bien longtemps, à Marche-en-Famenne, vivait une Grosse Biesse qui coulait des jours heureux. Mais un beau matin, vers l'an 1300, pour faire face aux attaques de toutes parts, des remparts furent érigés enfermant les brasseurs, les tanneurs, les dentellières… et transformant cette petite bourgade médiévale en une réelle ville avec toutes les nuisances sonores que cela impliquait!

Lassée par tant de tintamarres et de cacophonies, du haut de son donjon, la Grosse Biesse prit son envol et fuit jusqu’au bout du monde. En passant par le pôle Nord, le Brésil, l’Amérique, l’Asie, l'Arabie…, elle survola tant de pays aussi merveilleux les uns que les autres. Elle prit même le temps de s’y arrêter quelques fois pour y fêter le carnaval et y manger des pâtes en Italie, du fromage en Hollande, boire de la bière en Bavière et du thé en Angleterre…

Pendant des siècles, elle fit son show en dansant et en chantant, se rendit au cirque, au cinéma, conta ses légendes, se mit aux fourneaux et retourna même sur les bancs de l'école !

Mais lorsqu’elle revint un jour dans ses quartiers marchois, elle fut emmacrâlée, ensorcelée et attrapa des p'tites bêtes sur tout le corps. Elle se grattait sans cesse et perdit très vite le sens des réalités ! Ce ne fut pas une belle époque pour elle et cela dura bien plus que 1001 nuits. Elle ne s’aperçut d’ailleurs pas que le Roi-Soleil, Louis XIV, avait fait abattre les remparts de la ville : plus de portes ni de tours de guet ! Rien de rien ! Plus que des routes qui n’attiraient que des voleurs et des galopins !

Déconcertés de la voir ainsi, les Nutons lui concoctèrent une potion magique à base de champignons. Et hop, la voilà redevenue comme avant : espiègle, malicieuse et curieuse de retrouver le Monde. On l’attendait à Hollywood pour la remise des Oscars ou encore ailleurs pour participer aux jeux olympiques.

Un soir, en revenant d'Espagne, elle fit une halte à Marche-en-Famenne car il y avait trop longtemps qu’elle l’avait quittée ! A son grand étonnement, elle découvrit une nouvelle ville avec une superbe piste d'atterrissage (ou de skateboard), suivant ses envies ! Par-ci, par-là, de très beaux ronds-points qui, pour sûr, lui serviraient de carrousels !!!! Et de superbes obélisques à la place des portes qui lui permettraient de se déplacer partout en ville ! Bref… que du bonheur !

Croyant que ses amis marchois avaient enfin pensé à son bien-être, elle s'endormit paisiblement, heureuse d’avoir recouvré la quiétude d’autrefois.

Mais, au lendemain, quelle ne fut pas sa stupeur ! Plus de place pour s'amuser, plus de manèges enchantés mais d'interminables rubans d'engins motorisés qui embouteillaient tout le boulevard avec un brouhaha de klaxons infernaux qui résonnaient de partout.

Alors, notre pauvre Grosse Biesse, reviendra-t-elle cette année pour s'amuser et participer au cortège carnavalesque en compagnie de Filou, No's Petite et ses amis carnavaleux ou préfèrera-t-elle s’envoler et repartir loin de cet enfer ?

Balade nocturne “inscriptions vitrines”

C’est une tradition depuis bien longtemps et un moment très attendu des Marchois : les inscriptions sur les vitrines des commerçants. Cette joyeuse balade se passe en soirée et est l’occasion, pour les membres du comité organisateur, d’entamer gaiement les festivités carnavalesques, aidés par de nombreux commerçants qui offrent le remontant nécessaire.

22h00 - Biesse Soirée 100 thèmes

Les Macrâles de la Famenne, les Baloûches di Marloye, les amis du Gugusse Marchois, les Zibistoukets & Grutchouyoux, les Gôzaux, autrement dit “les MaBaGuZiGo’s” osent et lancent les festivités par une soirée à thème... non une soirée à 100 thèmes ! Concert Pop/Rock avec le groupe HIT the SWITCH

14h00 - Spectacle pour petits... et grands...

Clown Couzin « Spectacle Fanfare » & La plus petite fanfare du monde - Place de l’Étang sous chapiteau chauffé - SPECTACLE GRATUIT

14h30 - Départ du Cortège des Sociétés Locales

Au départ du chapiteau Place de l’Étang, la tradition veut que les sociétés locales aillent chercher le Grand Mautchî pour l’accompagner place du P’tit Chuffleu où il sera intronisé.

16h00 - Intronisation du Grand Mautchî

Rue du commerce sur le parvis du château Jadot, “Marc, li Badineu” recevra des mains du Bourgmestre André Bouchat, les clés de la ville sur laquelle il va “régner” durant les jours gras. Échange de cadeaux, discours piquants et lancer de bonbons sont au menu pour le premier bain de foule du Grand Mautchî.

17h00 / 18h00 - Réceptions officielles

Place de l’étang, sous chapiteau, le comité et la Grand Mautchî reçoivent leurs invités.

22h00 - Soirée Concert avec SORTEZ COVER

Ces 11 talentueux musiciens vous emmèneront revisiter tous les grands tubes de toutes les époques en passant du blues à la salsa, du rock à la chanson française ou du funk au reggae !! Sortez Cover nous offre un spectacle exceptionnel ! C’est absolument certain, il y en aura pour tous les âges et pour tous les goûts !

Prix d’entrée pour la soirée 8€ - prévente 6 € à la Maison du Tourisme

Animation par les GILLES “les bons vivants”

  • 7h : Ramassage des Gilles aux 4 coins de la ville
  • 9h : Remise de médaille de la société au café “Le Cercle”
  • 11h : Rondeau et premier lancer d’oranges place roi Albert Ier

58ème Cortège Carnavalesque

sur le thème "La Grosse Biesse n'en revient pas dî Mautch"

Outre le Grand Mautchî, les Sin Non Di D'ju, la Haute Cour, les Topi pî, les amis du Gugusse, les Gôzaux, les Baloûches, les Diables, les Nutons, Diaoul dia, Les Zibistoukets, les Pémanes, les Macrâles, La Porte Basse, le groupe de danse de Solange Marré, la société des gilles “Les Bons Vivants”, Les enfants d’hAYElloween, les Louis Z’Attak, les Amis de Théo, l’harmonie communale de Marche, les Argouanes et les Coprins du Fond des Vaulx, le nouveau groupe des Spinets du Gerny ET la Grosse Biesse, le cortège sera composé de sociétés locales dont groupes et chars rivaliseront pour le concours.

En invités : l’harmonie de Jodoigne, Jemelle et Sart-Charneux, Los Tabascos, les band’as de Wattrelos et Dottognies et la batucada Les Frappés. Le tout accompagné d’autres musiques de groupe.

Pour que la fête soit totale, pas loin de 50 groupes composés de 1200 participants, 1500 kg de bonbons, plus de 3 tonnes de confettis, 20000 oranges et 5000 fleurs seront jetés.

Entrée payante pour les adultes uniquement : 3€... en échange d’un sachet de confettis et d'un programme.

Rondeau Final sous chapiteau - vers 17h

Après le cortège, toutes les sociétés musicales se retrouveront sous le chapiteau chauffé, Place de l’étang, pour y jouer leurs meilleurs morceaux dans une ambiance du tonnerre. Ceux qui ont déjà vécu cette ambiance diront que c’est un “temps fort du carnaval”; les autres la chercheront, ne fût-ce que par curiosité.

Soirée sous chapiteau - dès 22h

Le rondeau se prolongera par une animation carnavalesque assurée par French Kiss - Entrée gratuite

Tribunal de l’inquisition – salle du vieux Tilleul de Waha – 15h00

Sous les recommandations de l’inquisiteur et après enquête : Les Amis de Théo convoqueront le Saint-Office pour juger et condamner des carnavaleux issus de différents groupes. Ces condamnés sont soupçonnés d’Hérésie.

Souper Banquet des gilles - salle Saint-François - dès 19h00

Souper Banquet des Gilles à la salle Saint-François - réservation nécessaire - Menu à 13€ : Apéro - 2 saucisses avec potée aux carottes, choux ou liégeoise - Chaque année y ont lieu les inévitables batailles de confettis rythmées par la batterie et musique des Gilles. Animation DJ.

Sortie du GUGUSSE - dès 13h

Ce personnage, centre de la tradition carnavalesque de Marche, fera une dernière sortie dans les rues de la ville. De café en café, tout le beau monde qui l’accompagne se donne rendez-vous à 15h à la maison de repos Victor Libert.

19h45 - Brûlage du sac à malices de Gugusse - Place Albert Ier

La légende veut que Gugusse ne soit pas brûlé à la fin du carnaval... il est trop sympathique. Par contre, il est bon de le purifier... en brûlant tous ses défauts et ses mauvais tours.

21h - Bas les masques - soirée réservée aux personnes déguisées

On se souvient en effet des soirées du Mardi gras où de joyeux déguisés interpellent les passants qui tentent de les reconnaître. Ainsi, à minuit, le rendez-vous est donné à tous les déguisés pour le “BAS LES MASQUES”.

22h - Brûlage de la bosse du Gille - Place aux foires

Tradition binchoise oblige, on termine les jours gras en brûlant la bosse du Gille. La société des Gilles effectuera ainsi un dernier rondeau, après avoir à nouveau fait résonner les rues de Marche du bruit cadencé des sabots.

Nouveauté 2018 !

Les Spinets du Gerny
Présentation de la légende des SPINETS du GERNY

Anniversaires

Les Todi Pî de Lignière, 15 ans déjà
Les Amis de Théo, 10 ans
Les Diaoul Dia, 5 ans
Crédits -> Affiche : Colette Goosen / Graphique : Wikiwi / Texte : Martine Schouters, Jean-Francois Henneaux, Remy Remacle / Photos : Robert Colle, Alain Evrard, Dusch de Rochefort, Pascal Bily, Jean-Marie Lobet, Florian Chamberland / Realisation : Eddy Francois

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.