Loading

33 engagements pour la transition énergétique

Désignée Capitale verte européenne en 2013 et labellisée Cit'ergie en 2015, Nantes Métropole est reconnue à l'échelle nationale et internationale pour son engagement en faveur du climat.

Les 24 communes de la métropole nantaise mobilisent en effet, depuis une dizaine d’années, leurs politiques publiques - énergie, déplacement, déchets, développement urbain – et se sont dotées de compétences sur l'énergie et d'un Plan Climat Énergie pour répondre aux enjeux environnementaux.

Mais parce qu’il y a urgence, elles ont souhaité accélérer le mouvement. Pour traduire les discussions de la Conférence sur le climat de Paris, dite « COP21 » en actions concrètes à l’échelle du territoire, Nantes Métropole a lancé un Grand Débat sur la transition énergétique.

Le grand débat sur la transition énergétique

Pour relever le défi climatique, préserver l'environnement et la qualité de vie du territoire, poursuivre son développement durablement et agir sur les inégalités sociales, la Métropole a ouvert un débat de 7 mois soit 200 jours.

Une mobilisation réussie : les chiffres clés.

Les citoyens et citoyennes ont été invités à s'associer aux choix de demain par une implication de toutes et tous - habitants et habitantes, collectivités, entreprises, individuelle et/ou collective - autour de 4 questions :

  • Quels modes de vie ?
  • Quels paysages ?
  • Quels accès à l’énergie ?
  • Quelles innovations ?
Ce grand débat illustre cette volonté très forte de placer les citoyens, les acteurs associatifs, les entreprises, au cœur même de la décision et surtout de l’action. Les villes et les grandes métropoles sont des espaces de solutions et notre territoire est déjà très engagé sur la transition énergétique, à tous niveaux, avec notamment le développement du chauffage urbain, des énergies renouvelables ou des bus électriques. Johanna Rolland, PRÉsidente de nantes métropole et maire de Nantes
15 ambitions et 33 engagements pour le climat

À l’issue de ce débat, une feuille de route a été adoptée, traduisant chaque ambition par des actions concrètes et planifiées.

1) Faire de la métropole un territoire zéro passoire énergétique

2) Préparer la métropole aux mobilités du futur et favoriser les mobilités apaisées

3) Soutenir la création d’un espace de coworking ou d’un tiers-lieu entre le domicile et le travail dans chaque commune

4) Rendre 100% des toits utiles pour créer la première « canopée urbaine » à l’horizon 2030

5) Viser les 50% d’énergie locales et renouvelables en 2050

6) Tendre vers un urbanisme décarboné d’ici 2020

7) Garantir que chaque habitant / habitante bénéficie d’un îlot de fraîcheur à moins de 300 mètres et mettre la nature en ville au cœur des projets

8) Viser les 100% de ressources locales/ zéro gaspillage

9) Développer une agriculture durable, locale et accessible à tous

10) Créer 100 labs citoyens

11) Faire des 24 communes de la métropole les territoires de la transition écologique au quotidien

12) Créer un "labo unique de la transition" devenu Bureau de la Terre pour faire émerger 500 nouveaux projets et partenariats d'ici 2025

13) S’appuyer sur tous les acteurs économiques locaux pour devenir un territoire modèle d’une économie en transition à tous les niveaux

14) Faire de Nantes Métropole une institution exemplaire

15) Mettre en place une conférence ouverte sur la transition énergétique.

Une transition énergétique et alimentaire

Le Grand Débat a également contribué à enrichir les diagnostics permettant de structurer le projet alimentaire de territoire (PAT) qui s’articule autour de 8 engagements collectifs :

  • produire mieux et de qualité
  • approvisionner en limitant l'impact environnemental
  • des produits sains, pour tous et pour tous les jours
  • réduire le gaspillage
  • expérimenter ensemble
  • éduquer autour du "bien manger"
  • rayonner et rassembler
  • construire l'alimentation responsable de demain (gouvernance ouverte)
Et ensuite ?

Deux instances assurent une veille sur les sujets de la transition écologique, et garantissent l’application des engagements dans une dynamique collective.

Le Bureau de la Terre. Pour continuer de mobiliser l’ensemble des citoyens et citoyennes et tenir les engagements, le Bureau de la Terre a pour missions de présenter l’état d’avancement des 33 engagements, d’orienter les porteurs de projet et d’accompagner les acteurs engagés au travers d’un programme d’animations, les Midis de la Transition

La COTE. La Conférence ouverte de la transition énergétique est une nouvelle instance qui rassemble une trentaine de membres représentant l’ensemble des parties prenantes. Leur point commun ? Elles ont toutes participé au Grand débat. Le rôle de la COTE est d’amorcer la dynamique collective et de garantir l'évaluation et l'application des 33 engagements du territoire en matière de transition.

Credits:

Created with images by fill - "microphone active talk" • Antenna - "Taller Bloc" • rawpixel - "people hands achievement"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a copyright violation, please follow the DMCA section in the Terms of Use.