Collaboration Blackbirds, Collectif DF* et l'ORO (Observatoire des Réalités Organisées)

Un questionnement sur la matérialité et sur les espaces physiques et virtuels.

« Le monde de l’art n’est pas celui de l’immortalité, c’est celui de la métamorphose. » André Malraux

« Il n’y a pas d’invisible, il n’y a que du visible caché. » René Magritte

La première collaboration entre Blackbirds et le Collectif DF* date de 2013

Il s'agit de la pièce "Jardin de résilience" réalisée à Bordeaux durant le 7e Festival d'Art et Paysage de Artigues-près-Bordeaux sous le commissariat de Jean-François Dumont.

Le jardin est un espace particulier de maîtrise, de création, le jardin est un biais d’expression particulier à chaque culture.

La résilience est une notion utilisée à l’origine en physique pour désigner la résistance d’un matériau au choc.

En écologie, elle prend un sens différent : elle mesure le temps de retour à l’équilibre d’un système après une perturbation.

Un contexte particulier au secteur géographique : les risques naturels de la région, selon les données livrées par la réglementation de l’état des risques naturels et technologiques, seraient : la sismicité, et les mouvements de terrains dus à la dessiccation.

Se dégage le motif de la faille.

Une sculpture fragile et pourtant monumentale, à la lisière de la matérialité et du virtuel.

Une scénographie minimaliste au service de l’expression des mécaniques de l’érosion ou de la catastrophe, par des systèmes de représentation du morphogénétique, explorés sur le motif.

Nous remplaçons les agents érosifs ici, dans la pure tradition du Landart des années 1970.

Parler d’espaces qui se créent lors de cataclysmes, et qui scarifient les terrains : les fissures. Elles révèlent une nouvelle surface, un dessous impensé.

Créer une brèche, qui se garnira progressivement de plantes pionnières, qui évolueront durant tout le temps de l’exposition. Sorte de jardin catastrophique, évoluant vers un nouvel équilibre.

Parler de l’espace virtuel, au champ lexical paysager intense, théorisé par Anne-Marie Coquelin, et inclure une oeuvre dans ce champ “dématérialisé”, en temps réel d’analyse de captures des niveaux hygrométriques et de mouvements, en lien direct avec les états de risques du site d’installation. Les outils de captage seront, une fois l’exposition terminée, enterrés à l’endroit même de la sculpture, qui ainsi continuera d’exister par ses chiffres et ses analyses de captation sur Internet.

Sorte de paysage, de sculpture invisible, existante jusqu’à l’obsolescence du système de captage enfoui.

Après avoir était reconstituée à rebours, elle est revenue à son origine et a disparu.

Aujourd'hui la fissure existe dans les mémoires.

La deuxième collaboration de Blackbirds avec le Collectif DF* date de 2014.

Il s'agit du "Communicant Garden" dit "le Lotus" ou "la fleur d'agave"

L'effet Lotus est à l'origine du projet : réaliser un jardin récupérateur de rosée dans le désert.

Articulé, le système évolue dans un contexte désertique : les matériaux et mécanismes sont adaptés et résistants aux conditions extrêmes.

La superposition des feuilles et leur mouvements permettent de recueillir la rosée matinale dès que les capteurs signalent la nécessité de diriger la récolte vers le réservoir.

Celui-ci sera certainement enterré.

In Situ "Le Lotus" mesurera 10 à 12 mètres.

Le premier lieu de réalisation du "Alpha I" sera sur le terrain de Biosphère II à Tucson en Arizona ou le Collectif DF* est parti en résidence d'artiste en octobre novembre 2014 au sein de l'UMI du CNRS, sous la direction de M. Franck Poupeau. La collaboration avec M. John Adams, directeur de B2, est établie depuis.

Un prototype : "Jardin de rosée" a été réalisé en décembre 2014 au sein de l'exposition d'Auz'Arts Citoyens à Toulouse.

Réalisé en intérieur, le coeur de la fleur est arrosé tous les matins avec une bouilloire.

La vapeur a le même comportement que la rosée : elle se plaque sur les feuilles en plastique. Mais surtout, les poches de sel situées au bout de chaque feuille se chargent en eau. C'est le comportement du sel que de capter l'hygrométrie ambiante. Celle-ci coule le long des feuilles et vont vers le socle (réservoir dans le réel).

Voici le projet monté sur une vue désertique.

Le troisième projet qui lie Blackbirds et le Collectif DF* est créé en 2015.

LES CUBES

Un Cube est à Montpellier. Un autre est à Vienne. Ou ailleurs... Vous entrez dans le cube ici, et vous perturbé l'espace à l'autre bout du monde.

C'est une référence au White Cube anglais, espace neutre idéal d'exposition. C'est un hommage à l'espace sensible de Yves Klein réalisé en 1968 à la Galerie Iris Clerc.

Cet espace sensible est équipé de capteurs.

"YOU IN THE CUBE"

Le temps T de votre évolution dans le cube vous est donné avec un ticket qui contient vos datas.

Vous pouvez les transformer en sons, lumières ou objets, dans le matériau de votre choix.

La question de l'original est ici posée, comme celle de l'auteur et le geste artistique.

http://www.openwood.fr/single-post/2017/02/27/Inauguration-du-Do-Tank-%C3%A0-Montpellier

R&D

R&D signifie Recherche et développement.

Ce sigle, cette abréviation, convoque la recherche dans l'intention de créer du développement pour l'entreprise.

Mais aussi du développement personnel, qui bénéficiera à l'entreprise.

L'objectif est d'aboutir ensemble à un projet réalisable et viable au sein de la structure qui souscrit au séminaire, ou à l'extérieur de celle-ci.

Un contrat blockchain est signé pour l'innovation horizontale générée par ces séminaires.

Art et R&D

Comment l'art peut-il être un moteur de Recherche et de Développement?

L'art est un moyen, un outil.

Il permet de déplacer le regard et de reconsidérer les acquis et savoirs.

Il est le moyen de libérer la créativité et les processus réflexifs.

C'est parce qu'il parvient à se détacher de tout cela qu'il est le vecteur d'innovation.

Et l'innovation est synonyme de progrès, que ce soit par des productions matérielles ou immatérielles.

Les laboratoires de développement :

Les laboratoires de développement sont les sections de recherches à thématiques.

Thématique

La thématique de chaque séminaire est en rapport avec les Laboratoires de développements.

Chaque séminaire développe un sujet soumis à échange avec précision.

Accompagnement scientifique, artistique, technologique

L'accompagnement de la Recherche se fait dans le cadre de laboratoires de développement :

Les laboratoires de développement sont les sections de recherches à thématiques.

Les thématiques sont les suivantes (deux exemples seulement par thématique. Se reporter à la section de chaque laboratoire de développement.) :

Art et Block Chain

La technologie blockchain est horizontale. Do Tank propose de questionner la possibilité d'inclure cette technologie dans une œuvre d'art ou dans une action artistique.

Do Tank collabore avec l'entreprise Chain Orchestra pour générer cette réflexion.

Séminaires :

-"Pourquoi inclure de la technologie Blockchain dans une œuvre d'art ?"

La technologie Blockchain a un fonctionnement particulier de répartition de données sur le schéma de l'horizontalité et permet des répartitions de données. Ce système technologique peut influer sur la création d'une oeuvre. De quelle façon peut-elle interférer? Pourquoi l'inclure?

Colloques :

-"Qu'Est-ce que l'inoovation?"

Ce mot est dérivé du mot grec νοῦς (noüs, « l'esprit »). C'est un néologisme que l' ORO (l'Observatoire des Réalités Organisées a créé en 2017). Il signifie créer de l'innovation par la sollicitation des esprits, quels qu'ils soient, sans échelle de valeur sociétale ou intellectuel. Le principe levier de cette technique réflexive est l'art comme outil discursif et d'innovation. C'est une méthode.

Quels projets d'entreprise proposer sur ce principe?

Art et biologie

Le Laboratoire Art et Biologie propose de mettre en relation des concepts et notions particuliers, ayant origine dans le secteur du vivant et de ses recherches, vers une transversalité créative. Les sujets peuvent être par exemple : "qu'est-ce que la neuroscience peut transformer dans l'art? Dans sa réception, ou dans sa démarche.", etc...

Séminaires :

-" Vous avez dit sculpter le vivant?"

La science du vivant contemporaine, et notamment les études du chercheur Jean-Claude Ameisen, ont une approche de la notion de sculpture, et de sculpture du vivant qui sont révolutionaires. Comment est-ce que ces notions développées peuvent-elles être un départ de réflexion pour une innovation technologique ou la conception d'une oeuvre d'art?

Colloques :

-"Est-ce qu'une bactérie peut-être un médium?"

Le champ de l'art investi tous les matériaux. Comment est-ce qu'une bactérie, son fonctionnement peut être un moyen d'investigation pour trouver une forme d'art, de technologie, de technique?

Art et Espace

Il est question ici de travailler sur la notion contemporaine d'espace. Qu'est-ce que sa nouvelle conception peut changer dans le rapport à l'art? Des thématiques du type "Est-ce que l'espace est solide? Est-ce que la physique quantique nous fait reconsidérer ce qui fait oeuvre?..." Vous serons proposées.

Séminaires :

-"L'espace peut-il être solide?"

La recherche contemporaine en physique quantique notamment, avec la théorie des boucles, nous indique que l'espace est solide. Quelles sont les implications dans l'ontologie du monde? Quels sont les oeuvres, techniques ou technologies qui peuvent-être envisagées avec ce postulat?

Colloques :

-"La lumière comme matériau (spatial, information...)"

La lumière transporte de l'information. Quel projet proposer en utilisant la lumière comme élément principal. Pourquoi? Comment? Quels projets ou actions?

Art et Economie

Si l'art a un marché, une économie particulière, que pouvons nous proposer pour envisager d'autres pratiques et d'autres viabilités?

Séminaires :

-"Pour un Art and craft contemporain?"

" Le mouvement Arts & Crafts, littéralement « Arts et artisanats », est un mouvement artistique réformateur dans les domaines de l'architecture, des arts décoratifs, de la peinture et de la sculpture, né en Angleterre dans les années 1860 et qui se développa durant les années 1880 à 1910, à la fin de l'époque victorienne. Il peut être considéré comme l'initiateur du modern style, concurrent anglo-saxon de l'Art nouveau français et belge (Henry van de Velde et Victor Horta)."

(Extrait de l'encyclopédie horizontale wiki, Wikipédia)

Ce mouvement artistique s'implique totalement dans la société et se sert de l'art comme outil de développement.

Que pouvons-nous proposer aujourd'hui comme implication de l'art dans la vie et l'économie?

Colloques :

-"Consommation ostentatoire. Créer une œuvre d'art multiple et pourtant rare et luxueuse"

Le projet Cube développé par l'association Blackbirds et le Do tank vous sera exposé. Pouvons-nous établir une méthode de production originale, luxueuse et pourtant multiple avec le fonctionnement particulier de la pièce "Cube" et "You in the Cube"?

Art et Agriculture

Le système agricole contemporain est en grande mutation. Est-ce que ce système et ses pratiques peuvent générer des attitudes ou des pratiques artistiques?

Séminaires :

-"Art et tropisme."

Le tropisme est une "Orientation de croissance présentée par les organes végétaux en réponse à diverses stimulations unilatérales, physiques (lumière, pesanteur) ou chimiques (humidité, présence de certains ions, etc.)." C'est en quelque sorte l'orientation du végétal vers ce qui va le maintenir en vie, ou lui faciliter.

Quels types de projets peuvent émerger de cette constatation de faits? Quels objets ou actions? Quelle technologie peut naître de cela?

Colloques :

-"Art photosynthétique. Quel objet et quel objectif."

L'art et le vivant ont besoin de lumière. C'est un point primordial d'existence tant pour l'un que pour l'autre.

Que peut-être la photosynthèse dans le contexte/système de l'art?

En agriculture voici sa définition : "Ensemble des phénomènes qui participent à la production de glucides par les végétaux verts à partir de l'eau et du gaz carbonique de l'air qu'ils peuvent fixer et transformer en matière organique grâce à la chlorophylle, et en utilisant, comme source d'énergie, le rayonnement solaire."

(Extrait de la définition de Photosynthèse du CNRTL.)

L'art photosynthétique. Il faut le définir. Comment peut-il exister? Quels types d'applications pouvons nous envisager et réaliser?

Dans quel but? Quels objectifs? Quelles formes et utilisations? Quelles actions ou produits innovants créer?

Art et Architecture

Ce laboratoire met en lien pratiques artistiques et oeuvres en lien avec l'architecture. Et inversement. Est-ce que la barrière entre art et architecture peut être abattue?

Nous pourrons explorer des thématiques comme "Qu'est-ce qu'un pilier?", "Qu'est-ce que la ruine en art contemporain?", ...

Séminaires :

-"Art et Blockchain dans l'habitat."

Comment Est-ce que le système d'exploitation de la Blockchain peut-il être un vecteur d'innovation dans le principe de l'habitation, Quels procédés? Quels changements? Quelle organisation?

L'art ici est un levier de réflexion.

Quels projets réalisables proposons-nous pour la réalisation d'un prototype expérimental?

Colloques :

-"La fenêtre artistique : de la Veduta à demain."

L'histoire de l'art à un lien particulier au paysage et sa représentation par l'espace de la fenêtre, la veduta en italien. Mais nous pouvons trouver sa présence dans la peinture flamande classique, l'art contemporain américain...

La fenêtre est une ouverture particulière qui a son histoire, sa politique, son économie à travers les âges. Qu'en est-il aujourd'hui?

Que pouvons-nous proposer de fonctionnel et artistique dans le contexte d'une maison d'habitation principale, secondaire, avec la compréhension des obligations nationales, régionales, communales. Ou sans contraintes?

Quelles sont les technologies ou techniques contemporaines que nous pouvons inclure dans ces projets?

Le projet proposé sera réalisable en prototypage.

Ateliers transversaux

Le laboratoire des ateliers transversaux est particulièrement ouvert. Il est mis en place afin de permettre toutes les tranversalités. Ils seront définis au fur et à mesure de l'évolution du Do Tank afin de convoquer les intervenants qui nous auront le plus étonné, perturbé, enchanté, et créer une dynamique tendue vers la remise en question, l'évolution.

Séminaires et colloques exemple d'une section :

Espace et économie :

-"Vers une nouvelle économie du voyage?"

Espace et agriculture :

-"Quelle auto-alimentation pour traverser l'espace?"

Espace et architecture :

-"Le lieu de l'ennui dans l'espace."

Espace et pratiques invisuelles :

-"Quelle pratique dans l'espace?"

Espace et biologie :

-"Quelle pratique baser sur l'espace-temps-matière-vivant?"

Espace et Blockchain :

-"La Blockchain dans l'espace utile ou inutile?"

Workshops

Conférences

Discussions populaires

Ateliers enfants de construction

Formations

Cours

Consulting

Credits:

Created with images by okfn - "Open Data Day"

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.