Les biomes terrestres et aquatiques Par Noémie Dubeau

Biomes terrestres

La Toundra
Située au large de la couronne, autour du cercle polaire arctique, le climat de la Toundra est très froid ce qui ralenti le développement des plantes et de la décomposition de la matière organique.
Il a peu d'animaux dans cette région sauf durant les 20 à 30 jours d'été. Durant cette période, de nombreux animaux y migrent afin de se reproduire notamment les caribous, harfang des neiges, oies des neiges et certains insectes comme les mouches noirs,moustiques. Les seuls mammifères vivant dans la Toundra sont ceux adapté au froid extrême, par exemple les bœufs musqués, les lemmings, les renards arctiques.
De plus, la végétation est très basse elle est composée de mousse, de lichens, d'herbes, d'arbustes et de rabougris. Elle se développe sur le pergélisol qui dégèle durant les quelques jours d'été et elles sont recouvertes de neiges près de 11 mois par année.
Taïga (forêt boréal)
La Taïga est une forêt de conifères situé au sud de la Toundra, en Amérique du Nord (Canada, Alaska) et en Eurasie (Sibérie, Scandinavie). C'est le principaux biôme terrestre de l'hémisphère Nord. Elle représente 25% des forêts de la planète.
Dans la forêt boréal, les hivers sont très long, froid et enneigés contrairement aux été court et assez chaud pour favoriser la croissance des sapins et des épinettes.
Les feuillus sont assez rares (aulnes, bouleaux, peupliers). Ils sont très sensibles aux épidémies et des feux de forêts. Finalement, la Taïga abrite de nombreux petits rongeur et de grands herbivores et carnivores.
La forêt tempérée
Les forêts tempérées se situe principalement dans l'hémisphère Nord. Les saisons sont très contrastés où tombent d'importantes précipitations. Les hivers sont doux et humide et les étés chauds. La zone situé entre la Taïga et la forêt tempérée est souvent nommée forêt mixte, puisqu'elle regroupe des feuillus et des conifères. Ces forêts ont souvent été transformé en territoire agricole ou urbain étant donner qu'elle sont situé sur des terres a l'agriculture.
La forêt est principalement constitué de feuillus (chaînes, bouleaux, peupliers, érables). Cette forêt présente différentes strates végétales sois près du sol des plantes herbacés et fougères puis des arbustes et des arbres. Dû à la chutes annuelles de feuilles en automne, cette chute entretient la litière riche en matière organique qui abrite de nombreux champignons et bactéries. Finalement, il a présence de nombreux espèces herbivores, d'insectes et d'oiseaux.
La prairie tempérée
La prairie tempérée est un vaste étendu d'herbe sous les latitudes moyennes en Amérique du Nord, en Amérique du Sud et en Eurasie.
Dans cette région, les hiver sont long et froid et les étés sont ponctués de période de sécheresse. Dû au manque de précipitation, les feux de forêts ne sont pas rares. Les arbres et les arbustes sont d'une rareté incroyable. Cette prairie comporte des sols riches et fertiles qui se regénère rapidement à la suite d'une sécheresse ou d'un feu. C'est pour cette raison que plusieurs prairie ont été converti en terre agricole pour la culture des céréales ou pour l'élevage du bétail.
De grands herbivores y vivent comme les bisons, les antilopes et les cerfs.
La savane tropicale
La savane tropicale est une vaste pleine semi-arides situées dans la zone intertropicale, en Afrique, en Afrique Cental et en Australie.
Les précipitations sont variables durant l'année: saison de pluie, saison de sécheresse. L'abondance des précipitations permet le maintien de certains arbres et arbustes (acadias, baobabs, eucalyptus) dispersé sur le territoire et assure la survie de nombreuses espèces animals (autruches, antilopes, girafes, lions, hyènes ect).
Pendant les périodes sèches, plusieurs espèces migrent vers les territoires plus humide afin de pouvoir survivre.
Le Désert
Les grands déserts chaud sont situés au milieu des Topiques comme le Sahara en Afrique. Les grandes régions froides désertiques sont tant qu'à elle situé au nord et au sud de la zone intertropical.
Les températures quotidiennes sont très contrastés le jour le climat est très chaud et la nuit c'est assez froid. Le désert est un milieu aride où la présence d'organisme vivant est très rare à cause de la pauvreté du sol et du manque de précipitation.
La végétation dans ces régions sont adaptés à la sécheresse. Elles sont parsemées en fonction de la quantité d'eau disponible, la force du vent et la nature du sol. La végétation est basse, leurs racines sont profondes et développés. Deplus, leurs feuillages sont réduit ou transformés en épines et des tiges charnues (yuccas, cactus) où est stocké l'eau.
De leur côté, les animaux sont aussi adapté au condition désertique à l'aide d'une pigmentation claire de la peau ou du pelage et d'une mode de vie nocturne ou souterrain ( scorpions, insectes, lézards, serpents, oiseaux coureurs, rongeur, chameaux, antilopes, ect).
La Forêt Tropicale
La forêt tropicale s'étend près de l'équateur dans la zone intertropicale. Les forêts tropicales d'Amazonie et de Guyane en Amérique du Sud sont d'importantes en Asie du Sud est et en Afrique équatorial.
La température est chaude et constante, il fait en moyenne 25 à 30 Degré. Les précipitations sont abondantes ce qui explique l'humidité constante. Elle abrite la plus grandes diversités d'espèces animales et végétale de la planète sois plus de la moitier des espèces connues. La biodiversité est si élevés qu'on peux dénombrer jusqu'à 150 espèces différentes d'arbres par kilomètres carrée. La compétition pour la lumière entre les végétaux est très forte, la végétation est dense et étagée (plantes aériennes, liane). Le sol est mince et pauvres, car la matière organique est rapidement décomposé et utilisé par les végétaux.
Il a de nombreux insectes, reptiles (serpents, lézards), des amphibiens (grenouilles), des mammifères (paresseux, tapirs, pécaris, singes, pumas, tigres). Finalement, il a aussi une grande diversité d'oiseaux (colibris, perroquet, toucans).

Biomes aquatique

Les Biomes dulcicoles regroupent toutes les eaux courantes, stagnantes et continentales dont la salinité est généralement inférieur à 1 g/L. Ils sont extrêmement influencer par les biomes terrestres duquels ils sont voisins. Ce biome englobe les régions décrite ci-dessous.

Les lacs
Les lacs sont de grandes étendues d'eau entourés par des terres. On les divisé en différentes zones en fonction de leur profondeurs. La littoral est peu profonde, proches des rives et offre un milieu de vie pour plusieurs plantes aquatiques et algues, fixes ou flottante. La deuxième est la superficielle, éloigner des rives, bien éclairer par la lumière du soleil ce qui lui permet d'abriter plusieurs planctons et poissons. La dernière est la profonde, elle est obscure, car elle est sous la lumite de la lumière. Elle est froide peu oxygéné et de nombreux microorganismes et invertébrés décomposeurs y vivent.
Étant donné qu'elle sont entourés par des terres, elles sont fortement influencer par la végétation et le type de sol qui y bordent.
Les terres humides
Les terres humides sont des étendues d'eau stagnante généralement très peu profonde qui forme habituellement une zone de transition entre les biomes terrestres et aquatiques. Elle regroupe les étangs, les marais, les marécages et les tourbière.
Ces terres sont riches et elles abritent de nombreux végétaux et animaux (oiseaux, amphibiens, insectes). Elles jouent un rôle économique important, car elle retiennent eau et la filtre grâce à l'abondante végétation constituer de mousses, d'algues et de plantes comme les quenouilles et les thuyas.
Les cours d'eau
Les cours d'eau (fleuve, rivière, ruisseau) sont caractérisé par des courants dont la vitesse peut varier en fonction de relief, des conditions métérologiques ou des saisons. La flore et la faune présente varie selon la teneur des cours d'eau en nutriments.
Dans les eaux calmes, les communautés d'organismes vivants sont comparable à celles des lacs. Dans les eaux plus vives, la force du courant limite habituellement la présence de végétaux et entraîne le plancton en aval. Les poissons (truites, saumon) particulièrement bien abrité peuvent y nager pour atteindre des zones plus calme.
Deltas et estuaires
Les deltas et les estuaires sont des zones de transitions situés entre les biomes dulcicoles et marins situés à l'embouchure des fleuves.
Ces zones son très riches en nutriments et en sédiments, ce qui fait des zones d'alimentation et de reproduction pour de nombreuses espèces autant d'eau douces que d'eau de mer.

Biomes marins

Les biomes marins regroupent les océans et les mers, eaux don't la salinités est généralement de 35 g/L.

La zone littorale
La zone littorale correspond à la frontière entre la terre et la mer. Elle est constamment soumise au mouvements des marrés et des vagues.
Selon la composition du fond littoral (rocheuses, sableuses, vaseuses), cette zones étaient habitée par des animaux fixés (moules, balanes) ou fouisseurs (vers, palourdes), par des algues fixes et des plantes semi-aquatiques.
La zone néritique (ou eaux côtières)
La zone néritique, aussi nommée eaux côtières, correspond à la zone d'eaux peu profondes (moins de 200m) situées le long des côtent des continents. Elles reposent sur le plateau continental et elles peut être recouverte d'algues et d'herbe marines pouvant aller jusqu'à environs 100m de profondeur.
Riches en nutriments grâce à la proximité des côtes, elles sont riches en planctons, invertébré et poissons. Ces eaux sont d'importantes zones de pêche, car elles renferme 90% de toutes les espèces marines.
Récif coralliens
Les récifs coralliens correspondent à une zone néritique située en eaux chaudes de peu profonde. Les récifs sont des structures calcaires-marines construite par les colonies de coraux, des invertébrés marins qui vive en symbiose avec une algue microscopique.
Les récifs coralliens représentent un habitat pour une très grande diversité d'invertébrés et de poissons. Rit biodiversité est comparable à celle des forêt tropicale humide.
La zone pélagique océanique
La zone pélagique océanique représente près de 90% de toutes les eaux marines, puisqu'elle correspond à l'ensemble du volume des eaux situées au large de la zone néritique. Malgré cette abondance géographique, elle ne contient que 10% des espèces marines.
Le phytoplancton de cette zone assure près de 40% de la photosynthèse de la biosphère. La zone profonde de cette zone est peu fréquenté, bien que certains poissons y transites ou y vivent.
La zone benthique océanique
La zone benthiques océanique comprends tous les fond marins, du plateau continental aux grandes profondeurs des abysses. Presque toute cette zone est située au-dessous de 1000m de profondeur, dans une obcurité complète. D'un relief varié, les fonds marins sont recouvertes d'une épaisse couche de boues et de sédiments.
On y retrouvé des microorganismes et certains invertébrés adapté à des conditions extrêmes (températures froides et pressions très élevées) et se nourrissant principalement de détritus organiques en provenance de la zone pélagique.

Source: Allo prof

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.