Loading

Ligne de défense de Lignerolle Ouvrage A559: Observatoire des Roches

Samedi 22 août 2020: Lors de l'étape Sainte-Croix > Vuiteboeuf (voir le lien ci-dessous) de notre Via Francigena, les cousins Jean-Luc et Sophie nous ont accompagnées depuis la voie romaine jusque Lignerolle. Tout en buvant nos sirops "non-industriels" sur la terrasse de notre hébergement, Jean-Luc a aperçu au milieu de la forêt un bunker, apparemment difficile d'accès. Et bien justement, nous irons voir ça de près!

Samedi 3 octobre 2020: Moins de 2 mois plus tard, nous voici à marcher dans le brouillard vaudois afin de dénicher cet ouvrage. Le lac Léman scintille à l'horizon.

Nous avions le point exact mais il se situait entre 2 virages du chemin. Après avoir tenté une approche vers le haut, nous avons renoncé pour essayer d'y accéder en descente. Las, ce n'était pas une meilleure voie. Un marcheur nous indique qu'il faut l'aborder depuis le chemin du bas d'où part un discret escalier. Et hop on redescend. Afin d'arriver les premières (les filles veulent faire les malignes) nous avons suivi le GPS sans nous soucier de l'escalier et avons marché à travers bois jusqu'à bon port.

Un poste d'observation, ça se mérite . . .

La première grille s'ouvre mais, malgré quelques "vandales" ayant voulu forcer la porte sans y parvenir, impossible de pénétrer dans cet immense bloc de béton encastré dans une des falaises de Montoulevet. On peut remarquer, au niveau de l'entrée, 2 positions de mitrailleuses dont l'une a la porte de protection ouverte.

Quelques marches, recouvertes de feuilles rousses de l'automne naissant, permettent d'atteindre, une vingtaine de mètres plus haut, le poste d'observation proprement dit, situé au-dessus de la falaise.

Les feuilles mortes se prélassent sur la mousse de cet endroit bien ombragé.

Après avoir crapahuté dans les taillis terreux et humides le grattoir à chaussures a toute son utilité, mais là aussi impossible d'entrer.

Vue prodigieuse sur le plateau de Lignerolle

Guidés par les hommes qui avaient pris le chemin "officiel" la descente fut rapide . . .

. . . pour découvrir en bas de l'escalier la grande flèche que notre aimable marcheur avait pris soin de gratter entre les feuilles; Que les gens sont gentils et attentionnés. Nous lui avons laissé un petit mot s'il repassait par là.

Le brouillard s'est éparpillé, laissant apparaître les alpes déjà bien enneigées.

Dans le village de Lignerolle l'on peut encore voir 2 ouvrages se faisant face, utilisés pour y glisser des rails métalliques afin de bloquer la rue.

Un autre ouvrage, discret, au centre de Lignerolle, abritant 1 position de tir depuis ces petites ouvertures (il y en a 3).

Dans la forêt encore verte le poste d'observation qui devait être mieux camouflé lors de sa construction, années 1938 - 1942.

Au soleil

Ci-dessous au hasard de recherches, avant de partir pour Lignerolle, j'ai trouvé un site magnifiquement bien documenté pour découvrir d'autres ouvrages et tous les détails de ces constructions des années de seconde guerre mondiale, à lire . . .

Created By
Dominique Wacker-Cao
Appreciate

Credits:

© dominique wacker-cao / 2020.10