Carnet de lecture n°2 Valentine

18) Je fais un lien entre le livre et ce que je vois dans la société, autour de moi, dans les journaux ou à la télévision

Le livre "Cyrano de Bergerac" ressemble à la réalitée dans le sens où les gens jujent de la personnalitée d'autruie avec l'apparence, tout comme on choisit un livre par sa couverture. L'on crée des stéréothypes sur les gros par exemples, ou bien les handicapés, les non voyants, les pauvres... Nous sommes tous victimes de la mode: dans les magasines les photographies de femmes fine et retouchées, les hommes musclés, viriles et forts. Nous n'avons jamais vu une personne obèse dans un magasine de modes, et à l'époque, s'il éxistaient, jamais nous n'aurions vu une personne avec un gros nez comme Cyrano.

20) Je fais un lien entre ce livre et d’autres livres que j’ai lus

Je lisait cette adaptation de Cyrano quand j'était petite. J'adorait l'histoire, mais surtouts les dessins. Je trouve extremement comique de le relire après avoir lue l'original. À présent mon petit livre est très différent d'avant à mes yeux. Je peux décoder les références du livre, certains personnages et même les dessins. Je le comprend et l'apprécie plus, c'est comme un merveilleux et gros résumé.

11) Je fais le portrait, la caricature du héros ou d’un personnage de mon choix

1ère version:

Vous vous êtes toujours demandés "Comment diable Cyrano pourrait-il être aussi intelligents!?". Aujourd'hui, à votre plus grande surprise et pour votre plus grand bonheur, le secret est dévoilé! Attention mesdames et messieurs, le voici!

Révélation

2ème version:

Ce nez vous rendra intelligent, fort en poésie, malin et amouereux (pour quelques uns).

1) Je dis ce que j’ai envie d’écrire, sans contrainte, comme je veux….

J'ai un jour entendu quelqun dire "Mais ce n'est pas une comédie! À la fin Cyrano meurt!". Je ne suis pas d'accord car même si Cyrano meurt, il est enfin dans les bras de sa bien-aimée. Il meurt heureux, la véritée est rétablie et aucune importance n'est portée sur sa mort.

70) je vérifie que la règle des trois unités est bien respectée

  • Unité de temps: la pièce ne respecte pas cette unitée, elle se déroule en plusieurs jours et même en quelques années afin de montrer la vieillesse et la faiblesse de Cyrano à la fin
  • Unitée de lieu: cette unitée n'est pas respectée non plus les lieux étants: celui de la guerre, le théatre, chez Roxane...
  • Unitée d'action: on pourait considérer que la contrainte avec le Compte de Guiche est superflue. Cepandant, sans De Guiche, Cyrano et Christian ne seraient peut-être allé à la guerre.

On pourrait donc parler de "la querelle de Cyrano". C'est vrais ça! On ne parle que de Corneille! Corneille par ci, Corneille par là, il a cassé la règle des trois unités mais c'est pas le seule! Et Edmond Rostand alors!?

Livres n°2

Les livres n°2 sont en fait une série de 5 romans écrit par Licia Troisi, traduits de l'italien.

71) J’écris le journal intime d’un des personnages

Jour 1

Bonjour. Je m'appelle Sofia, j'ai 14 ans et je suis orpheline. J'ai enfin réussit à récupérer dix feuilles pour te créer et pour que tu ressemble à quelque chose. En réalitée, je ne sais pas pourquoi j'écris ma vie monotone et répétitive: le matin soeur Prudenzia me réveille en criant parce que je suis en retard, je prend ma douche, je vais en cours, me fait reprendre parce que je révasse, me prends des zéros, fais l'ennuieuse prière du jour, mange à la cantine, retourne en cours, me refait reprendre parce que je révasse, me reprends des zéros, me couche, et lit en cachette sous ma couette. Même mes rêves sont toujours les même, sans oublier les autres qui me harcèlent et se moquent de moi, je suis la souffre douleur, l'idiote de service, la citrouille(en raison de mes cheveux roux et bouclés). J' EN AI MARRE!!!!!!!

Jour 2

Aujourd'hui est un jour spéciale: La directrice de l'orphelinat me convoque dans son bureau. J'ai la trouille parce que la dernière fois que quelqun a été convoqué, il a été battu. J'entre. La révélation que j'entend changera ma vie entière. Un homme voulait m'adopter! Personne n'avait jamais voulu m'adopté parce que j'était trop agées. J'était un cas inespéré! Plus de vie monotone, plus de prières ennuyeuses, PLUS RIEN DE TOUT ÇAS!!

Jour 3

J'ai passé la première journée avec mon prof (celui qui m'a adopté). On a visité une ville et découverts plein de trucs! C'était géniale. Mon prof m'appelle pour aller manger, quel exitement, la cloche de l'orphelina ne va pas me manquer. Une nouvelle porte s'ouvre.

48) Je réalise l’interview d’un personnage pour le magazine Carnet de lecteur. J’écris les questions et les réponses

- Bonjour mademoiselle Sofia

- Bonjour

- Alors racontez-moi, comment avez-vous su que vous aviez des pouvoirs?

- Et bien, c'était le soir, je sortait pour prendre l'air devant le lac quand un asujueti, un homme recouvert de métal qui n'obéit pas à sa propre volontée, m'a attaqué. Je me souviens encore ses lames se diriger vers moi et surtout, des lianes qui ont surgies de mes main l'emprisonant fermement. Elles n'ont malheureusement pas résistées aux tranchants d'acier de l'ennemi. La poursuite était atroche. Heureusement j'ai parvenu à rentrer dans la maison, en sécuritée.

- Cela a du être effroyable!

- oui, je me suis écroulé en larmes dans les bras de mon prof.

- mais vous n'avez pas dus comprendre ce qui vous arrivait, que s'est-t-il passé?

- prof m'a tout expliqué. Que j'avais le dragon Thuban en moi, que j'avais des pouvoir, qu'il faudrait que je sauve le monde, que se n'était pas un hasard qu' il m'a adopté moi... Et depuis je me sentais trahie. Je voulai partir, reprendre ma vie monotone de l'orphelinat. Je ne me rendai pas compte à quel point prof m'aimait et qu'il était capable de négliger sa mission de guardien( ceux qui doivent réunir les dragonien comme Sofia) et me laisser partir. Alors que faisait mes valises, Lidja, une autre dragonienne, m'a ouvert les yeux et m'a ramené à la réalitée.

- Y a-t-il d'autre dragoniens?

- au début il n'y avait que Lidja et moi. Ensuite il y a eu dans l'ordre: Fabio, Karl et enfin les deux jumeaux Chloé et Ewan.

37 Les noms des personnages ou des lieux dans le roman me paraissent intéressants. J’explique pourquoi.

Sofia: le prénom Sofia dérive du therme grec "Sophia" se traduisant par sagesse. Au fur et à mesure que l'histoire avance, Sofia gagne en confiance et en sagesse. Cela voudrait donc dire qu'elle l'acquérira peut-être dans le dernier tome

Karl: Le prénom Karl d'origine germanique signifie littéralement "mâle". Ce personnage n'est vraiment masculin que quand il utilise ses pouvoirs.

Fabio: "les Fabio apprécient le calme, la solitude, ainsi que la douce sécurité du foyer. Ils sont mal à l'aise dans les atmosphères bruyantes. Ce sont des êtres secrets, souvent énigmatiques, qui s'intéressent particulièrement à tout ce qui est original, bizarre, d'avant-garde. Aussi sont-ils perçus comme des personnages à part. Peu communicatifs, ni véritablement démonstratifs, ils demeurent souvent incompris dans le domaine sentimental, ayant certaines difficultés à exprimer leurs émotions. Leur timidité et leur pudeur les rendent parfois brusques." Cette définition correspond exactement au personnage de ce livre.

Ratatoskr: Dans mes recherches de cet étrange prénom, j'ai trouvé ceci: " Dans le mythe scandinave du frêne Yggdrasil de la mythologie nordique, l'écureuil Ratatosk va et vient sans cesse entre le serpent Nídhögg, qui dévore la racine de l'arbre cosmique et l'aigle sans nom qui survole celui-ci. Il rapporte les paroles haineuses de Nídhögg à l'aigle, et vice-versa. Car, du temps qu'il entretiendra la haine entre Nídhögg et l'aigle sans nom, il ne les craindra plus ." J'ai donc découvert l'origine de l'intrigue qui aurait inspiré l'écrivaine de "La fille dragon". L'ennemi principale de Sofia, Nidhoggr a tout comme dans la légende rongé les racines de l'arbre, appelé arbre monde dans le livre. Il n'est par contre pas un dragon mais une vouivre. Ratatoskr lui, est bien le serviteur de Nidhogrr. Il n'est pas un écureuil, mais malgré tout reste fidèle à la légende en apportant d'une certaine manière la haine de la vouivre à Thuban, l'équivalent de l'aigle.

Nida: Nida étant comme Ratatoskr l'esclave de Nidhogrr, ce prénom serait évidement une abréviation féminine de celui-ci.

72) Je j'explique comment l’auteur a trouvé l’idée de son histoire

Licia Troisi, une jeune femme rentrait chez elle après une dure journée. Elle s'allongeait lentement dans son lit afin de profiter de chaque instants, sentir ses main caresser le drap, son dos s'allonger dans le confort, sa colonne vertébrale s'étendre, et enfin, relâcher prise, se détendre, respirer profondément et oublier. Oublier son travail qui l'attendait sur le bureau, son éditeur qui la harcelait car son livre était en retard, sans oublier son interview dans laquelle elle n'avait aucune idée de ce qu'elle allait dire, lui infligeant peurs et frustrations qui lui tordait atrochement le ventre. En un soupir de soulagement, Licia se perdit dans ses pensées. Son propre univers, son monde à elle. Puis elle songea à cette légende qu'elle avait auparavant lu sur wikipedia dans laquelle un dragon gardait jalousement et dévorait les racines d'un arbre. Une histoire commençait peu à peu à émerger de l'imagination de la jeune femme qui semblait infinie. Brusquement, le téléphone sonna sortant Licia de sa rêverie en sursaut. À présent, il était l'heure de travailler . Mais elle savait qu'elle n'en avait pas fini avec cette histoire...

73) je compare ce livre avec un autre

"Cyrano" vs "La fille dragon"

  • Cyrano n'est pas une série
  • Les thèmes sont différent: Cyrano => pièce de théâtre amour-tragédie / La fille fragon => roman héroïque fantaisie
  • Les personnages n'ont pas le même âge
  • Ça ne se passe pas à la même époque
  • Les deux livres ont à peu près 186 pages

Je n'ai pas encore lu le tome cinq de la série, c'est donc une éxélante occasion de faire la question 35," Je prédis une suite à cette histoire en conservant le maximum des éléments qu’elle contient"

Le titre du tome cinq étant " l'ultime affrontement" je pense que se sera la bataille finale que l'on attend tous, dragonniens vs Nidhoggr. Les dragonniens vont bien-sûr gagner non sans pertes. Sofia va être la plus forte de tous et va régler ses comptes avec sont frère Nidhoggr. Étant donné que le dragon de la couverture est celui de Fabio, on devine que Sophia et lui vont se battre en tandem pour sauver les autres, ou bien qu'il va se sacrifier pour elle.

À vrais dire je serai énormément déçue si le dernier tome avait réellement cette intrigue.

Livre n° 3

13) Je fais un schéma pour expliquer un événement du livre

Le crime de la chambre jaune

57) Qu’arriverait-il si les personnages changeaient de rôles ?

Si Rouletabille et Sinclaire échangeaient de rôles, le résultat serait très interessant: le jeune détective (qui serait donc Sinclaire) ferait des hypothèses farfelues à propos du crime, et son ami Rouletabille lui éclaircirait tous les mystères (vexant Sinclaire et remettant en question ses capacité). Mais Rouletabille serait extremement gentil et dirait que c'était son ami qui avait élucidé l'énigme du crime. Cet échange de rôle rendrait le livre plus comique mais l'intrigue serait moin concentré sur "le mystère de la chambre jaune", une plus grande partie du livre serait consacrée à leur relation.

47) Je rédige une évaluation du livre lu comme si j’étais un professeur et le livre une (grosse) rédaction.

75) Je choisis deux mots ou phrases et je fais un dessin qui les mélange

  • «Castigat Ridendo.»Mores
  • «galantise»
Un homme enlève une sorte de combinaison noire , tout en rigolant et en faisant à une femme l'offre d'une fleur

4) Je recopie des phrases, des citations que j’aime ou que je trouve intéressantes, je justifie mon choix

« Oh! oh! dans le plafond! répéta à mi-voix Rouletabille… Vraiment… dans le plafond! Voilà qui est fort curieux… dans le plafond! … »

.

« — Oh! Je ne peux rien dire pour le moment… Mon idée est une question de vie ou de mort pour deux personnes au moins…

— Croyez-vous à des complices?

— Je n’y crois pas… »

.

« — Oh! Si elle n’avait pas les cheveux en bandeaux! gémit Rouletabille, où allons-nous? où allons-nous? Il faudra que je me renseigne. »

.

Je trouve ses citations horrible car j'ai beau chercher et faire des hypothèses, la phrase est pour moi dénué de sens. Mon cerveau bouillit et se transforme en compote à chaque fois que je lis une phrase telle que celles là. J'ai envie de crier:" ROULETABILLE QUE VEUX-TU DIRE!!!!!", ou d'inventer un décodeur de langage "Rouletabille".

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.