Loading

L'UNICEF LANCE UN APPEL AUX "MINEURS" L'ONG FAIT APPEL à la communauté des gameurs pour lever des fonds en syrie

Début février l’Unicef a lancé une campagne de communication afin de lever des fonds pour la crise en Syrie. Pour ce faire elle a fait appel à la communauté des « geeks/gameurs » qui n’a jamais été directement interpellée par des ONG pour des levées de fond mais plus communément pour des mouvements citoyens comme avec le mouvement des Anonymous.

Manifestion citoyenne au Méxique en faveur des Anonymous.

Le concept de cette opération vient d’un processus au départ assez complexe. En effet la monnaie dite virtuelle ou crypto monnaie peut être générée en « minant » provenant du verbe anglais « to mine », plus précisément le verbe Miner Signifie l’Action d'une machine effectuant des traitements destinés à créer des unités d'une monnaie virtuelle. Cette pratique s’est popularisée avec le succès du Bitcoin qui est une devise de monnaie virtuelle pouvant être convertie en devise non virtuelle pour pouvoir être utilisée dans la « vie quotidienne ».

Cette monnaie a vite gagné un grand intérêt populaire car grâce aux « mineurs » elle peut avoir une valeur accrue très rapidement. Pour donner un exemple concret quelqu’un qui aurait investi 1€ dans la devise bitcoin pourrait en « mimant » donc en travaillant cette monnaie la faire accroitre et multiplier par 100 sa mise de départ. Plus la devise est « travaillée » via l’action du « mining » plus elle prend de la valeur.

Afin de mieux comprendre l'action de "miner" voici une vidéo explicative :

Le contexte au départ assez technique de cette campagne maintenant expliqué nous allons enfin pouvoir nous recentrer sur la campagne de l'UNICEF afin de démontrer comment l'idée créative de cette campagne répond parfaitement aux tendances actuelles ainsi qu'aux objectifs de l'ONG en passant par les insights identifiés, les KPI's choisis et les données générées pour cette dernière.

Inforgraphie by DCTeam

Les insights sélectionnés ont toute leur importance en effet BETC à identifier les tendances actuelles afin d’identifier un problème de fond qui concerne la majorité des ONG historiques , le vieillissement de la population des donateurs. Pour pâlir à cette carence la stratégie serait donc de s'adresser à un public plus jeunes afin de pouvoir effectuer une "mise à jour" de ses listes donateurs tout en collectant les données de ses futurs jeunes donateurs. Mais comment procéder à cette collecte en prenant en compte les problématiques du monde actuel dont la principale est que les plus jeunes ne "donnent plus ou peu".

La solution idéale serait de s'adresser à ceux d'entre eux qui sont le plus engagés, s'intégrer dans un domaine qu'ils connaissent tout de sollicitant un don "gratuit" et collaboratif de leur part afin de ne pas entraîner de déperdition dans notre communication. En effet, s'adresser à tous les jeunes n'est pas la solution, collecter leurs données serait intéressant mais pas exploitable sur le long terme.

Parler de chryptomonnaie est donc judicieux de la part de l'Unicef car ce sujet fait parti des tendances actuelles nous dirons même qu'elle intrigue ceux qui ne sont pas ou qui ne sentent pas au départ concernés.

Ce sujet touche aussi la communauté dites "geek" et "gameur" qui ont un univers en affinité avec lui. Cette communauté est aussi plutôt jeunes, entre 15-40 ans car elle a été familiarisée avec les nouvelles technologies dès le plus jeune âge. Ces jeunes sont aussi engagés envers certaines causes et ont une certaine idée de la société où ils évoluent. En bref, demander à de jeunes gameurs de "miner" pour la bonne cause relève de la bonne idée.

Mais comment procède t-on ?

1. Aller sur le site www.chaingers.io et découvrir l’opération

2. Télécharger le logiciel de minage qui aura été préconfiguré pour chaque participant

3. Lancer le logiciel pour miner aux moments voulus.

Vous l'aurez compris le processus est très simple, mais pour avoir la possibilité de télécharger le logiciel de minage il faut avoir un ordinateur sur-équipé que seuls les professionnels et les gameurs possèdent.

Mais comment ceux qui ne possèdent pas un ordinateur éligible à cette opération peuvent procéder ?

En effet, nous pouvons penser qu'une fois le test d'éligibilité "échoué" cela entraîne une déperdition à grande échelle sur l'objectif de la collecte de données. Mais il n'en est rien car pour faire le test d'éligibilité il faut s'inscrire via un formulaire les données des visiteurs du site peuvent donc être sauvegardées. Pour ce qui est de la collecte de dons il n'y a pas de pertes non plus car les personnes non éligibles sont sollicitées à faire un don pécuniaire via leur CB ou leur compte Paypal.

Cette campagne relève donc d'une certaine créativité de la part de l'Unicef et de BETC car ces derniers ont réussi au delà de leur objectif premier qui était de récolter des dons à collecter des données très utiles sur le long terme pour pérenniser les actions de cette ONG qui était en perte de vitesse. La brillante idée de cette campagne ainsi que son originalité à aussi été remarquée par les médias généralistes et spécialisés qui ont vivement salué cette campagne.

En terme de résultat, à une journée de la fin de cette campagne, l'Unicef a atteint 86% de son objectif en terme de nombre de contributeurs "gameurs" soit 11 009 game chaingers tout de même, en terme de levée de fond virtuelle ces derniers ont dépassé leur objectif qui était au départ de 20 000€ avec plus de 27 000€ récoltés.

Capture du site le 30/03/2018

En effet, il n'y a peut être pas eu assez de contributeurs en terme de nombre mais en terme d'engagement ceux qui ont participé à l'action ont pris cette action très au sérieux. L'Unicef a aussi fait appel à de grands influenceurs/ambassadeurs du secteur "gameurs" afin d'accroitre la visibilité de cette campagne comme Gabriel Toledo (824k de followers sur Twitter) ou l'équipe SK Gaming (293k de followers sur Twitter).

Les ambassadeurs

Pour contribuer à cette levée de fond : https://www.chaingers.io/

Retrouvez cet article sur notre site

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.