Loading

Salisbury, N.-B. Profil d'étudiant : histoire à succès

Salisbury, N.-B.

D'une génération à une autre...

Les résidents du village de Salisbury ont pu découvrir toute la beauté, les sentiers et les jardins que la communauté a à offrir.

Grâce au soutien financier offert par le Programme d’emplois verts de l’ACPL, lequel est en partie financé par le gouvernement du Canada dans le cadre de son programme Emplois d’été Canada, cette ville du Nouveau-Brunswick a pu embaucher deux préposées dans les parcs, lesquels ont pu enseigner aux écoliers l’importance de la nature, tout en enjolivant les espaces communautaires.

« Cet emploi d’été m’a permis de réaliser tout ce que le village a à offrir, et de mieux apprécier la nature », a expliqué Abigail Thornton, l’une des deux étudiantes d’été embauchées comme préposées pour le service des parcs et des loisirs de Salisbury. « Ce travail m’a ouvert les yeux et m’a permis de mieux reconnaître la valeur de la nature, et de comprendre l’ampleur de son influence. Il m’incite également à apprécier les choses simples de la vie ».

Tout au long de l’été, Abigail a nettoyé les divers parcs et sentiers de la communauté; a planté de nouvelles fleurs dans les parterres et de nouveaux arbres dans les vergers communautaires; et a pris soin du potager communautaire de Salisbury.

« Ce travail m’a ouvert les yeux et m’a permis de mieux reconnaître la valeur de la nature, et de comprendre l’ampleur de son influence. Il m’incite également à apprécier les choses simples de la vie » - Abigail Thornton, étudiant

Mais elle s’est aussi impliquée auprès des résidents, jeunes et moins jeunes.

« J’ai eu l’occasion de faire participer nos garderies locales à un club de jardinage afin de les initier à une variété d’activités pour leur donner l’occasion de prendre soin des jardins. Nous avons également organisé un club de marche dans les sentiers qui bordent les milieux humides de la communauté pour encourager les résidents à profiter du plein air et de la nature », raconte Abigail.

Les deux clubs de jardinage hebdomadaires, qu’Abigail a contribué à planifier et à mettre en œuvre, comptaient une cinquantaine d’enfants. Abigail a enseigné aux enfants comment jardiner. Elle leur a notamment montré comment faire la plantation dans le jardin et comment entretenir une jardinière. Elle leur a aussi expliqué l’importance des jardins pour favoriser la vie d’autres animaux (dont les papillons monarques). Elle a également encouragé les enfants à profiter de la beauté des parcs du village grâce à l’apprentissage par le jeu.

Holly McNeil, directrice du service des parcs et loisirs de Salisbury, a expliqué que ces emplois verts ont permis aux jeunes de mener des projets qui ont rendu le village plus accueillant.

Elle a ajouté que ces projets ont incité les résidents à sortir de chez eux et à profiter de leur communauté, en plus de donner l’occasion aux jeunes de comprendre l’importance de la nature et du plein air.

Abigail Thornton, étudiant

« Cet emploi a eu une grande incidence sur notre communauté. Il a permis à plus de 200 élèves de découvrir les sentiers des milieux humides et d’en apprendre davantage sur les façons de protéger notre environnement », s’est exclamée Holly.

Elle ajoute que les élèves ont aussi amené leur famille dans les sentiers des milieux humides et leur ont enseigné ce qu’ils avaient appris, ce qui augmente ainsi le nombre de personnes sensibilisées à l’importance de protéger la faune et les milieux naturels.

Abigail a également aidé à planifier et à organiser cinq excursions pour les écoles primaires et secondaires dans les sentiers des milieux humides du parc Highland.

Sur place, les élèves ont pu étudier la faune des milieux humides, celle dans les étangs et la sauvagine.

« L’une des particularités que j’aime de mon travail, c’est que nous sommes à l’extérieur et que nous sommes continuellement actifs » - Abigail Thornton, étudiant

Abigail dit qu’elle a tellement aimé son expérience qu’elle postulerait à nouveau pour cet emploi, ou pour un emploi semblable.

« L’une des particularités que j’aime de mon travail, c’est que nous sommes à l’extérieur et que nous sommes continuellement actifs. De plus, nous avons la satisfaction de voir les résidents profiter des jardins et des parcs sur lesquels nous avons travaillé », lance-t-elle en ajoutant qu’elle a l’impression d’avoir redonné à la communauté cet été. « Notre travail consiste à améliorer l’environnement de la communauté et à créer un endroit plus vert pour que les gens du coin puissent en profiter. Le financement offert par ce programme a entraîné des retombées positives importantes sur notre communauté, et il continue de l’améliorer ».

Le Programme d’emplois verts de l’ACPL soutient l’objectif 3 « Des liens entre les gens et la nature » et l’objectif 5 « Le développement d’une capacité d’agir du secteur du loisir » du Cadre stratégique pour le loisir au Canada. Le Cadre sert de fondement au travail du secteur des parcs et des loisirs.

Pour lire toutes les histoires à succès : https://www.cpra.ca/histoires