ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE RADIO FRANCE

Créé en 1937 par la Radiodiffusion Nationale sur les bases d’un premier orchestre de radio fondé en 1928 par André Messager, l’Orchestre Philharmonique a été refondé en 1976 sous le nom de Nouvel Orchestre Philharmonique par Gilbert Amy. La formation, composée de 141 musiciens, peut aborder tous les répertoires du XVIIIe siècle à nos jours, que les œuvres soient écrites pour petit ensemble ou grand orchestre. Gilbert Amy, puis Marek Janowski en ont été les premiers directeurs musicaux. Myung-Whun Chung leur a succédé au début du nouveau millénaire avant de laisser la place, depuis septembre 2015, au chef finlandais Mikko Franck. Particulièrement désireux de transmettre aux plus jeunes, les musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Radio France interviennent en milieu scolaire et dans les hôpitaux auprès des enfants malades. Avec Myung-Whun Chung, désormais directeur musical honoraire, ils sont Ambassadeurs de l’UNICEF depuis septembre 2007. L’Orchestre Philharmonique de Radio France bénéficie du soutien d’un partenaire principal, Amundi, et de fidèles partenaires réunis au sein de la Fondation musique et radio.

LE CHEF D'ORCHESTRE MIKKO FRANCK

Né le 1er avril 1979 à Helsinki, il commence l'étude du violon à l'âge de cinq ans. Il poursuit ses études à l'académie Sibelius d'Helsinki, puis à New York, en Israël et en Suède. En 2001, son enregistrement de En saga et de la Lemminkäinen Suite de Sibelius, avec l'Orchestre symphonique de la Radio suédoise, est nommé aux Grammy Awards (meilleure interprétation orchestrale) et remporte un « Diapason d'or ». Directeur artistique du Festival de musique de Kangasniemi (Finlande) depuis 2002 et directeur musical et premier chef de l'Orchestre national de Belgique jusqu’en 2007, il est nommé directeur musical général en 2006 puis directeur artistique en 2008 de l'Opéra national de Finlande. Mikko Franck dirige aussi des formations prestigieuses telles que les orchestres philharmoniques de Berlin, Londres, New York, ou encore les orchestres symphoniques de Dallas, Chicago, Tokyo… Il est nommé directeur musical de l'Orchestre Philharmonique de Radio France en septembre 2015. En 2017, il dirigera, entre autres, La Fanciulla del West de Puccini et Tristan et Isolde de Wagner à l’Opéra de Vienne.

© Jean-François Leclercq

LES INVITÉS

De gauche à droite et de haut en bas : Sonia Yoncheva © Sony Music ; Marie-Nicole Lemieux © Denis Rouvre ; Philippe Jaroussky © Simon Fowler ; Daniel Lozakovitj © Alexander Shapunov ; Nemanja Radulović, Tijana Milošević, et l'ensemble Double Sens © Edouard Brane; Julien Behr © Rudy Waks ; Thomas Ospital © Jean Radel ; Julien Martineau © Jean-Baptiste Millot ; Thibault Cauvin © Bernard Benant/Sony Classical ; Yann Dubost © Mathilde Assier ; Jean Boucault, Johnny Rasse, la pianiste Shani Diluka et la violoniste Geneviève Laurenceau ©DR

De grands noms des scènes lyriques internationales nous feront le plaisir et l’honneur de leur présence : la grande soprano bulgare, Sonya Yoncheva, qui triomphe dans le monde entier, la renversante contralto canadienne Marie-Nicole Lemieux, mais aussi le contre-ténor Philippe Jaroussky qui a su conquérir le cœur du public, et le jeune et talentueux ténor Julien Behr. Les Victoires 2017 réuniront aussi des artistes d’univers et d’origines divers : le très jeune prodige Daniel Lozakovitj, violoniste, âgé de 15 ans, le célèbre violoniste franco-serbe Nemanja Radulović, accompagné de Tijana Milošević, et de leur ensemble Double Sens, l’organiste Thomas Ospital, le mandoliniste Julien Martineau, le guitariste Thibault Cauvin, le contrebassiste Yann Dubost ainsi que Les Chanteurs d’Oiseaux, Jean Boucault et Johnny Rasse, pour une séquence originale avec la pianiste Shani Diluka et la violoniste Geneviève Laurenceau.

Tous ces artistes viendront compléter la sélection des nommés pour un plateau d’exception !

LES ARTISTES NOMMÉS

SOLISTE INSTRUMENTAL

Lucas Debargue, piano

©Sony Music

Pascal Gallois, basson

© DR

Adam Laloum, piano

© Carole Bellaïche

ARTISTE LYRIQUE

Marianne Crebassa, mezzo-soprano

© SimonFowler / Erato WarnerClassics

Stéphanie d’Oustrac, mezzo-soprano

©Perla Maarek

Patricia Petibon , soprano

© Bernard Martinez

LES COMPOSITEURS NOMMÉS

De gauche à droite : Thierry Escaich © Guy Vivien ; Bruno Mantovani © Ferrante Ferranti ; Martin Matalon © Didier Olivré

Thierry Escaich Cris, oratorio (création)

Bruno MantovaniQuatuor à cordes n° 3 (création)

Martin MatalonL’Ombre de Venceslao, opéra (création)

LES ENREGISTREMENTS NOMMÉS

« Concertos contemporains » – Renaud Capuçon – Erato

« Burning Bright » – Hugues Dufourt – Les Percussions de Strasbourg

« i7 peccati capitali » de Monteverdi – Cappella MeditarraneaLeonardo García Alarcón – Alpha

LES RÉVÉLATIONS

Justin Taylor, clavecin - Adélaïde Ferrière, marimba - Guillaume Bellom, piano © Nathalie Guyon / FTV 2017

RÉVÉLATION SOLISTE INSTRUMENTAL

Guillaume Bellom, piano

Guillaume Bellom possède la qualité rare d’être virtuose dans deux instruments : le piano et le violon. Il décroche ainsi, au prestigieux Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, une licence de violon en 2014 et un doctorat de piano en 2016 qui le décide à orienter définitivement sa carrière musicale vers cet instrument. Lauréat de la fondation L’Or du Rhin, il remporte en 2015 le 1er prix du Concours international de piano d’Épinal, devient finaliste (et obtient le prix « Modern Times ») du Concours Clara Haskil, et reçoit en 2016 le prix Thierry Scherz aux Sommets Musicaux de Gstaad. Son éclectisme et sa maîtrise d’un vaste répertoire lui permettent d’être invité à se produire tant en récital qu’en orchestre de chambre, notamment au Palazzetto Bru Zane, au Théâtre des Champs-Élysées, ou aux Journées Ravel. La saison prochaine, Guillaume Bellom interprètera le Concerto pour piano n°1 de Tchaïkovski avec l’Orchestre national de Lorraine, le Concerto pour deux pianos de Poulenc avec Ismaël Margain et l’Orchestre national d’Île-de-France, et sera l’invité des Festivals de Pâques de Deauville et d’Aix-en-Provence, du Printemps des Arts de Monte-Carlo, ou de la New York University. Après la publication de deux disques à quatre mains avec Ismaël Margain pour Aparté consacrés à Schubert et Mozart, Guillaume Bellom verra en 2017 la sortie chez Claves Records de son premier album solo dédié à Schubert, Haydn et Debussy, et d’un autre avec le violoncelliste Yan Levionnois.

Adélaïde Ferrière, marimba

Née dans une famille de musiciens, Adélaïde Ferrière étudie le piano et les percussions. Elle intègre à l’âge de 15 ans le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où elle obtient son Master dans la classe de Michel Cerutti. Entre 2014 et 2016, la jeune percussionniste remporte plus de sept grands prix internationaux, dont le 1er prix avec félicitations du Concours international du Festival musical d’automne de jeunes interprètes, le grand prix à l'unanimité du Concours international d'interprétation « Musiques du dernier siècle » de Boulogne-Billancourt, le prix Annelie du Tromp International Percussion Competition aux Pays-Bas et le 2e prix du Concours international de jeunes solistes en 2016 à Lille. Adélaïde Ferrière se produit régulièrement à La Cité de la Musique, l’Auditorium de Radio France, au Muziekgebouw d’Eindhoven, à la National Portrait Gallery de Londres. Elle a également travaillé avec des compositeurs contemporains, notamment Thierry Escaich qui s’est distingué cette année pour la création mondiale son oratorio, Cris. Elle vient de recevoir le prix du Public de la dernière saison du Festival musical d'automne de jeunes interprètes, et participera cet hiver à une création mondiale d’Alexandros Markeas à la Maison de la Radio.

Justin Taylor, clavecin

Très tôt passionné par le clavecin, Justin Taylor intègre rapidement le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, auprès d’Olivier Baumont et de Blandine Rannou. En 2015, il obtient son Master de clavecin avec mention « Très bien » à l’unanimité et avec les félicitations du jury. Cette même année, il remporte au Concours international de clavecin de Bruges à la fois le 1er prix, le prix du Public, le prix Alpha et le prix de l’European Union Baroque Orchestra Developping Trust décerné au jeune musicien baroque européen le plus prometteur. Dès lors, on retrouve le jeune claveciniste en récital au Festival de la Roque d’Anthéron, à la Folle Journée de Nantes, à l’Auditorium du Louvre, et dans de nombreuses villes européennes (Bruxelles, Stockholm, Cracovie, Crémone). Son premier disque solo, dressant un portrait musical de la famille Forqueray, paru en 2016 chez Alpha, est récompensé par un CHOC Classica de l’année, un Gramophone Editor’s Choice, et un Grand Prix de l’Académie Charles Cros. Aussi à l’aise au pianoforte qu’au clavecin, Justin Taylor s’apprête à enregistrer le Concerto pour piano n°17 de Mozart avec Julien Chauvin et son orchestre, le Concert de la Loge. Justin Taylor ne délaisse pas pour autant la musique de chambre et avec son ensemble, le Taylor Consort, il interprète des œuvres autant baroques, avec Couperin ou Corelli, que classiques, avec Mozart ou Beethoven, sans oublier le répertoire vocal qu’il visite avec la mezzo-soprano Eva Zaïcik.

RÉVÉLATION ARTISTE LYRIQUE

Lea Desandre, mezzo-soprano -Catherine Trottmann, mezzo-soprano -Raquel Camarinha, soprano © Nathalie Guyon / FTV

Raquel Camarinha, soprano

Après une formation musicale au Portugal, la soprano Raquel Camarinha obtient son Master de chant au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, ainsi que les diplômes d’artiste interprète « chant » et « répertoire contemporain et création ». Lauréate de plusieurs concours internationaux – 1er prix au Concours national de chant Luisa Todi (Portugal), meilleure interprète féminine à l’Armel Opera Festival (Hongrie), grand prix de duo au Concours international de chant-piano Nadia et Lili Boulanger – Raquel Camarinha remporte en 2013 le 1er prix et prix du public du prestigieux Concours international de chant baroque de Froville. Particulièrement reconnue pour ses interprétations des grands rôles mozartiens (Pamina, Susanna, Zerlina) et haendeliens (Morgana, Bellezza), elle est également très curieuse du répertoire contemporain, participant ainsi à plusieurs créations dont deux opéras de Luís Tinoco et La Passion de Simone de Kaija Saariaho. On l’entend aujourd’hui dans les grands théâtres français (Châtelet, Théâtre antique d’Orange, Opéra-Comique, Philharmonie de Paris) et européens, en compagnie d’artistes et d’ensembles reconnus (Ophélie Gaillard, François Chaplin, Alain Duault, Emmanuel Rossfelder, Ensemble intercontemporain). En avril prochain, elle retrouvera Stéphanie d’Oustrac, Ophélie Gaillard et l’ensemble Pulcinella dans le Psaume 51 de Bach d’après le Stabat Mater de Pergolèse.

Lea Desandre, mezzo-soprano

La mezzo-soprano franco-italienne Lea Desandre étudie à Paris puis à Venise la danse classique et le chant auquel elle choisit de se consacrer. Après un brillant parcours au sein des meilleurs ateliers lyriques, elle est lauréate de la 7e édition du Jardin des Voix, académie codirigée par William Christie et Paul Agnew. Elle se produit ainsi, avec les Arts Florissants, sur les plus scènes les plus prestigieuses dans les grands rôles d’héroïnes baroques. Reconnue pour la richesse de sa voix, elle est de plus en plus souvent appelée par les chefs les plus reconnus de la scène baroque (David Stern, Paul Agnew, Fabio Biondi, Raphaël Pichon et l’ensemble Pygmalion) à se produire à travers le monde. En 2016, elle obtient le prix HSBC du Festival d’Aix-en-Provence. Elle sera en mars, avec Les Arts Florissants, dans Orfeo de Monteverdi dirigé par Paul Agnew, au Musikverein de Vienne, au NOSPR Concert Hall de Katowice, et à l’Opéra Royal de Versailles. Puis en mai, elle interprétera le rôle-titre dans Alcione de Marin Marais, avec le Concert des Nations, dirigé par Jordi Savall à l'Opéra-Comique à Paris et en juillet, Flerida dans Erismena de Cavalli, avec la Capella Mediterranea, dirigé par Leonardo García Alarcón au Festival d'Aix-en-Provence.

Catherine Trottmann, mezzo-soprano

Diplômée du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, Catherine Trottmann est très vite remarquée pour son timbre et sa présence scénique. Elle se distingue, au début de sa carrière, dans l’interprétation de rôles tels que l’Enfant dans L’Enfant et les sortilèges de Ravel, Siebel dans Faust de Gounod, Ramiro dans La Finta Giardiniera de Mozart, Hänsel dans Hänsel und Gretel de Humperdinck. En tant que soliste, elle est invitée en Russie pour interpréter, avec le Nouvel Orchestre philharmonique de Moscou, l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns, et elle se produit également à la salle Pleyel dans Le Roi David d’Honegger, à l’Opéra d’Avignon dans la Messe en ut de Beethoven, ou au Palais Garnier avec le ballet du théâtre Bolchoï dans la création française des Illusions perdues de Desyatnikov. Parmi ses rôles les plus récents, on peut citer Flora dans La Traviata de Verdi au Wiener Staatsoper, Tisbe dans La Cenerentola de Rossini à l'Opéra de Lausanne, Zaida dans Il Turco in Italia de Rossini à l'Opéra de Dijon, ou La Rose dans Le Petit Prince de Levinas au Châtelet, à l'Opéra de Lausanne, de Lille et de Genève. Ses brillantes prestations lui valent d’être nommée parmi les artistes lyriques des Révélations classiques de l’ADAMI en 2015. En juin 2017, elle sera pour la première fois Zerlina dans Don Giovanni de Mozart à l'Opéra de Lausanne, et Dersagren dans Comala du danois Niels Gade à la Philharmonie de Paris avec l'Orchestre de l'Opéra de Rouen et l’ensemble Accentus sous la direction de Laurence Equilbey.

DIFFUSION DES VICTOIRES DE LA MUSIQUE CLASSIQUE 2017

Le mercredi 1er février à 20 h 55 sur France 3 et France Musique

GÉNÉRIQUE

France Télévisions

Directrice de l’Unité musique et spectacle vivant : Pascale Dopouridis

Conseillère de programmes : Hélène Peu du Vallon

Les Victoires de la Musique Classique 2017

Président des Victoires de la Musique Classique : Yann Ollivier

Directeur général de l’Association « Les Victoires de la Musique » : Gilles Désangles

Directrice artistique : Béatrice Le Clerc

Production exécutive : Morgane Production

Réalisateur : Franck Broqua

Décor : Olivier Illouz

Directeur de la photographie : Frédéric Dorieux

Prise de son : Radio France

CONTACTS PRESSE

France 3 : Laura Geffray – 01.56.22.54.59 - laura.geffray@francetv.fr

France Musique : Alice Renaud - 01 56 40 24 12– alice.renaud@radiofrance.com

Les Victoires de la Musique Classique : Anne Gubian – 06 03 40 17 03 - annegubian@gmail.com

Réactions et commentaires avec #victoires2017 et sur france3.fr/victoires

Created By
Pressrom France 3
Appreciate

Credits:

France Télévisions - Janvier 2017 - Édité par la Direction de la communication éditoriale, visuelle et digitale. Chef de projets et réalisation :  Béatrice Austin. Secrétariat de rédaction : Francine Lesage et Aline Guyard. 

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.