Loading

lutte contre la covid-19. protéger les agents des soins de santé. mettre fin au paludisme Zéro palu ! Je m'engage : Journée mondiale de lutte contre le paludisme dans les Amériques, le 28 octobre 2020

L’année 2020 marque la 14e Journée annuelle de lutte contre le paludisme dans les Amériques !

La Journée de lutte contre le paludisme dans les Amériques est une importante occasion ainsi qu’un mécanisme pour les pays de la région d’impliquer diverses parties prenantes dans une lutte soutenue contre le paludisme.

Vous trouverez ci-dessous des statistiques clés, des graphiques ainsi que le langage utilisé sur les réseaux sociaux, tous des éléments que vous pourrez partager avec d’autres.

VUE D’ENSEMBLE

Après une tendance à la diminution du paludisme qui s’est maintenue de 2005 à 2014, la région des Amériques a connu depuis 2015 une augmentation du nombre total de cas et de décès, principalement en raison de la forte augmentation des transmissions et des épidémies dans les zones qui doivent affronter des défis sociopolitiques et économiques complexes, que d’autres défis provoqués par la pandémie de la COVID-19 ont aggravés récemment.

Tout comme la tendance générale dans le monde, les progrès dans l’atteinte des objectifs en matière de réduction de la charge de paludisme se sont arrêtés depuis 2015. Entre 2015 et 2018, les cas et les décès dus au paludisme ont augmenté de 69 % et de 111 % respectivement.

Des mesures urgentes sont nécessaires pour remettre la riposte mondiale sur la bonne voie – et la maîtrise de ce défi se trouve entre les mains des pays les plus touchés par le paludisme.

À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme 2020, et en phase avec les efforts solidaires manifestés par la communauté mondiale pour souligner aussi bien les succès obtenus que les défis qui subsistent dans la lutte contre le paludisme à ce jour, la région a adopté le même thème que celui utilisé pour la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme 2020 : « Zéro palu ! Je m’engage ».

MESSAGES CLÉS

1. Maintenir le paludisme au premier rang des priorités politiques. À l’occasion de la Journée de lutte contre le paludisme 2020 dans les Amériques, l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) réaffirme qu’il est indispensable de poursuivre les efforts en matière de diagnostic, de traitement et de surveillance du paludisme, tout en veillant à ce que les meilleures pratiques de protection des agents de soins de santé et des communautés soient suivies et en phase avec les directives nationales s’appliquant à la COVID-19.

2. Intensifier les efforts et le soutien dans les endroits les plus touchés par le paludisme dans la région. À l’heure actuelle, une proportion importante des cas de paludisme de la région reste concentrée dans un nombre relativement restreint de localités dans des pays tels que le Brésil, la Colombie, le Guatemala, le Guyana, Haïti, le Honduras, le Nicaragua, le Pérou et le Venezuela.

3. Habiliter les communautés à s’approprier la prévention et l’élimination du paludisme. Les organisations, la population et les autorités locales doivent participer à l’élaboration d’interventions clés visant à mettre fin au paludisme au niveau des localités si l’on veut s’assurer que personne ne soit oublié.

4. Faire partie de la solution ; œuvrer en faveur de l’élimination du paludisme. Maintenir les interventions dans la lutte contre le paludisme tout en protégeant les agents des soins de santé, les communautés et vous-même de la COVID-19.

Hispaniola, la dernière île des Caraïbes où le paludisme est endémique, a réduit le nombre de cas de cette maladie de plus de 50 % depuis 2015 et elle est maintenant bien positionnée pour mettre fin au paludisme dans les prochaines années.

identifiants et hashtags

#MalariaDayAmericas #enfiniraveclepaludisme #MalariaChampions #santepourtous #zeropaludisme #zeropalujemengage

Messages Twitter

À l’occasion de la Journée de lutte contre le paludisme aux Amériques (#MalariaDayAmericas), l’Organisation panaméricaine de la santé (@PAHO) appelle à garder le paludisme au premier rang des priorités politiques afin que la poursuite des efforts pour y mettre fin soit maintenue. Maintenez vos efforts de lutte contre le paludisme tout en protégeant votre communauté, les agents des soins de santé et vous-même pendant la COVID-19. #zeropaludisme

Nous célébrons la Journée de la lutte contre le paludisme aux Amériques ! (#MalariaDayAmericas) 🎉 Il y a maintenant trois ans que le #paludisme ne s’est plus transmis au Salvador, et le pays est susceptible d’être certifié « Exempt de paludisme » cette année. En 2019, il n’y a eu aucun cas de transmission locale au Belize aussi, ce qui le met sur la bonne voir pour être certifié « Exempt de paludisme » en 2022.

L’élimination du paludisme à #Hispaniola non seulement renforcerait le système de santé, mais elle pourrait stimuler le développement économique et l’investissement étranger, ce qui conduirait alors à l’augmentation des niveaux de revenu et à l’amélioration de la qualité de la vie aux #Caraibes. #MalariaDayAmericas https://nothingbutnets.exposure.co/countdown-to-zero

Concernant la Journée de la lutte contre le paludisme aux Amériques (#MalariaDayAmericas), trois choses sont nécessaires pour arriver à mettre fin au paludisme : 1️⃣ l’engagement politique 2️⃣ les moyens financiers 3️⃣ des communautés mobilisées. #zeropaludisme #santepourtous

À l’occasion de cette Journée (#MalariaDayAmericas), il est indispensable que les interventions contre le paludisme prennent en compte l’importance d’une réduction des maladies et des décès dus au paludisme, tout en continuant à assurer la sécurité des communautés et des agents des soins de santé pendant la durée de la COVID-19. #santepourtous #zeropaludisme

Faites partie de la solution pour #enfiniraveclepaludisme ! Comment ? Utilisez votre voix 📣 pour plaider en faveur de l’élimination du paludisme. Ensemble, nous pouvons être la génération qui aura mis fin au paludisme. #MalariaDayAmericas #zeropalujemengage

#MalariaDayAmericas donne l’occasion de... ❓ se renseigner sur la maladie et de savoir si vous êtes à risque, 🩺 maintenir les interventions contre le paludisme tout en protégeant les agents des soins de santé et les communautés contre la COVID-19, 💬 échanger des messages avec sa famille et ses amis, et soutenir la cause de l’élimination du paludisme.

En Équateur, le paludisme est concentré dans des zones tropicales difficiles à atteindre situées sur la côte et dans la jungle de l’Amazonie. Les populations autochtones, les travailleurs itinérants et les migrants qui s’y trouvent mènent une vie à haut risque. Le ministère de la Santé publique s’emploie à mettre fin au paludisme et à faire en sorte que tous reçoivent des soins et soient traités de manière égale.

Messages sur Facebook et Instagram

Nous célébrons la Journée de la lutte contre le paludisme dans les Amériques, une journée qui a été créée pour rassembler la communauté du paludisme et célébrer les succès que nous avons rencontrés dans la lutte contre le paludisme. Nous devons nous appuyer sur l’élan actuel et encourager les gens de la région à devenir des défenseurs forts et impliqués dans la lutte contre la maladie. Joignez-vous à nous aujourd’hui !

À l’occasion de la Journée de la lutte contre le paludisme dans les Amériques, trois choses principales sont nécessaires pour arriver à mettre fin au paludisme. Elles sont 1️⃣ l’engagement politique, 2️⃣ les moyens financiers, et 3️⃣ des communautés mobilisées. C’est maintenant qu’il faut continuer à avancer dans la lutte contre cette maladie. Prenez des actions et plaidez en faveur d’une poursuite des financements et de la recherche pour nous aider à mettre fin au paludisme pour de bon !

Il y a de bonnes raisons de se livrer à des célébrations cette année à l’occasion de la Journée de la lutte contre le paludisme dans les Amériques ! 🎉 Il y a maintenant trois ans qu’il n’y a plus de #paludisme au Salvador, et le pays est susceptible d’être certifié « Exempt de paludisme » cette année. En 2019, il n’y a eu aucun cas de transmission locale au Belize aussi, ce qui met ce pays sur la bonne voir pour devenir certifié « Exempt de paludisme » en 2022. Nous devons renforcer cette dynamique et encourager les populations de la région à devenir des défenseurs forts et impliqués dans la lutte contre la maladie. Joignez-vous à nous aujourd’hui !

Champions du paludisme dans les Amériques

L’initiative « Municipalités sans paludisme » s’est inspirée de la nécessité d’agir sur un plan plus local et de manière décisive pour s’attaquer au paludisme dans les endroits les plus touchés. Cette initiative s’inscrit dans la ligne des Objectifs de développement durable de l’OMS, y compris sa nouvelle approche que doivent mener les pays pour lutter contre le paludisme : « D’une charge élevée à un impact élevé ».
Cette année, le concours « Champions des Amériques contre le paludisme » honore les communautés qui ont travaillé sans relâche pour diagnostiquer, traiter et prévenir le paludisme dans leur région.

Brésil - Atalaia do Norte, État d’Amazonas

Ce champion du paludisme nous montre la grande valeur du travail intersectoriel, de la participation active des communautés autochtones et du soutien des localités pour faire avancer les efforts d’élimination du paludisme, malgré les nouveaux défis que provoque la pandémie de la COVID-19.

Brésil - Oeiras do Pará, État du Pará

Ce champion du paludisme est déterminé à mettre fin au paludisme en dépit de la pandémie de la COVID-19 et du risque accru de transmission par des populations migrantes, tout en assurant la sécurité des agents des soins de santé et des patients.

Colombie – Quibdó, Département de Chocó

Ce champion du paludisme met en œuvre et souligne l’importance d’une approche synergique au paludisme et à la COVID-19 par le biais d’innovations opérationnelles efficaces qui visent à assurer la prestation des services de santé dans des conditions de sécurité à des populations vulnérables.

Haïti - Les Anglais, Département du Sud, et Les Irois, Département de Grand'Anse

Ce champion du paludisme montre combien une planification efficace du paludisme, un travail intersectoriel, de solides partenariats et des investissements soutenus à travers une approche du personnel sanitaire bénéfique à la communauté peuvent atténuer les effets de la pandémie de la COVID-19 et progresser vers la fin du paludisme.

Honduras - Puerto Lempira, Département de Gracias a Dios

Ce champion du paludisme montre l’efficacité des efforts pour protéger les réalisations en faveur de l’élimination du paludisme pendant la pandémie de la COVID-19, et comment fonctionner face aux défis continus que posent le passage aux frontières communes des pays.

Tweets des champions du paludisme

Félicitations aux programmes de lutte contre le paludisme du #Brésil, du #Honduras, de #Haïti et de la #Colombie pour s’être distingués en tant que champions du paludisme. Leur travail est indispensable pour arriver à mettre fin au paludisme pour de bon et nous sommes ravis de célébrer l’hommage qui leur est rendu ! 🥂 #mettrefinaupaludisme #MalariaDayAmericas

Les dirigeants nationaux et locaux du #Brésil, du #Honduras, de #Haïti et de la #Colombie ont sauvé des vies et prouvé que les localités qui font face à des situations difficiles peuvent se diriger vers le #zeropaludisme. Ensemble, nous pouvons #mettrefinaupaludisme.

Excellentes nouvelles ! Des communautés au #Brésil, au #Honduras, à #Haïti et en #Colombie sont à l’honneur en tant que championnes du paludisme. Leur travail pendant la pandémie de la COVID-19 s’est révélé vraiment remarquable ! #MalariaDayAmericas