Loading

LE RELAIS L'engagement social, environnemental et solidaire

Le Relais est un réseau d’entreprises qui agit depuis plus de 30 ans pour l’insertion de personnes en situation d’exclusion, par la pérennisation ou la création d’emplois locaux et durables.

Pour atteindre ses objectifs d’insertion, l'entreprise a développé la filière industrielle de la collecte/valorisation textile – dans laquelle elle est aujourd'hui leader en France. Le Relais est le seul opérateur à maîtriser toute la chaîne de valorisation textile et a inventé un modèle d’entreprise innovant sur le plan social.

Collecte par un salarié du contenu d'un conteneur. L'ensemble des activités du Relais ont permis de créer des emplois pour plus de 2 000 personnes en France.
Salariés dans un centre de tri des textiles Le Relais à Bruay-la-Buissière (62)

En fonction de leur état, qualité et matière

Les textiles utilisables en l'état, pour les plus belles pièces, de marque, sont revendus à prix minis dans les 85 boutiques Ding Fring du Relais en France.

Cliente dans une boutique Ding Fring au rayon sacs à mains.

Les autres textiles sont destinés à l’export : un second tri est notamment effectué dans les Relais en Afrique.

Stock de petites balles de textiles destinées à l'export .

36 % des textiles qui ne peuvent être utilisés en l'état sont transformés dans la filière recyclage du Relais. Une partie est destinée à la production de chiffons d'essuyage pour l'industrie…

Bas du poste de coupe : sortie des chiffons d'essuyage coupés.

Une des 250 à 300 catégories issues de la chaîne de tri (jeans et velours) va servir de matière première pour l'isolant Métisse

Les balles de jeans et de velours sont envoyées à l'entreprise Minot textile recyclage, chargée de l'effilochage des textiles.

Balle de jeans et de velours à l'entreprise Minot textile recyclage (Billy-Berclau - 62).

Ouverture des balles triées puis mélange des textiles qui servira de matière première pour la fabrication de l’isolant Métisse.

Coupe du mélange des textiles en petites chiquettes qui servira de matière première pour la fabrication de l’isolant Métisse.
Cylindres à pointes servant à effilocher les morceaux de textiles coupés.
Matière pendant le processus d'effilochage.

La mise en balle de la fibre s'effectue par une presse.

Matière effilochée qui servira de matière première pour la fabrication d'isolants.
Coiffe en tissu recyclé, pesage de la balle (poids et date de fabrication notés sur la balle).

Ces balles partiront dans le centre de transformation industrielle pour la fabrication de l’isolant Métisse.

Les balles de fibres de textiles en coton recyclé arrivent dans le centre de transformation Le Relais Métisse.

Les fibres de textiles recyclés sont chargées sur la ligne de mélange.
Les fibres de textiles recyclés sont mélangées à des fibres en polyester thermofusibles pour la fabrication de l'isolant thermique et acoustique Métisse.

La nappe passe dans un four qui chauffe à 155 °C afin de faire fondre les fibres thermofusibles qui servent de liant.

Métisse est ensuite découpé sous forme de panneaux ou de rouleaux.

Les panneaux d'isolants Métisse sont conditionnés en plaques ou rouleaux. La laine de coton constitue, par ses qualités intrinsèques, un produit particulièrement efficace en termes de durabilité, de performance et de confort.

Étape de palettisation : grâce à la légèreté de l'isolant Métisse, les palettes sont conditionnées manuellement.
Les propriétés de la laine de coton permettent aux plaquistes de poser le produit facilement et sans irritation.

Credits:

Arnaud Bouissou - TERRA

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.