Rencontre de quartier Breil Barberie action culturelle de proximitÉ et actualitÉ du quartier

Le jeudi 1er juin, par une belle soirée de printemps, près de 90 habitants du quartier Breil Barberie se sont retrouvés sous le chapiteau installé dans le parc de la Gaudinière pour la cinquième Rencontre du quartier. Une première sur ce site, cette Rencontre a permis les échanges avec les élus et professionnels du quartier autour de trois thèmes : les actions culturelles de proximité, les évolutions urbaines et la vie de quartier.

18h30. Les premiers participants arrivent, émargent et entrent progressivement sous le chapiteau installé dans le parc à l'occasion des Scènes vagabondes.

Chacun(e) se voit remettre une pastille de couleur lui indiquant par quel thème il ou elle débutera la soirée et à laquelle correspond une table : actions culturelles, transformations urbaines ou vie locale.

Cécile Bir, adjointe de quartier, Bassem Asseh, adjoint au dialogue citoyen, et l'équipe d'élus de quartier introduisent la Rencontre et lancent la séquence "forum" autour des 3 thèmes proposés.

C'est parti. Chaque groupe de participants est d'abord invité à parcourir l'exposition qui l'entoure et à découvrir les documents mis à disposition, en lien avec le thème de la table. Tout le monde se réinstalle ensuite et peut engager la discussion et poser des questions aux professionnels présents. Après une quinzaine de minutes d'échange, il est temps d'aller à la rencontre d'un autre thème et les participants changent de table.

Les actions culturelles de proximité

Après avoir découvert l'exposition portant sur les actions culturelles et artistiques, qui vont des Créations partagées aux interventions dans les écoles en passant par le dispositif Carte blanche et les équipements de proximité, les participants font part de leurs questions et remarques. Certains expriment notamment le besoin d'améliorer la lisibilité de l'offre culturelle sur l'ensemble du quartier et regrettent le manque d'équipements associatifs et culturels du côté de la Barberie. A ce titre, quelques personnes soulignent qu'il leur semble exister un cloisonnement important entre les différents secteurs du quartier, et en particulier entre le Breil et la Barberie, mal reliés par les transports en commun. Les activités proposées localement, les pratiques amateur, le devenir du château de la Gaudinière et de la bibliothèque municipale du Breil font également partie des sujets abordés tandis que les collectifs d'artistes qui interviennent ou sont intervenus dans le quartier, IRIS Pictures, ReC (Rue en chantier) et la Compagnie Écart, apportent un éclairage sur leur travail.

Les évolutions urbaines

Autour de la table d'à côté, on échange sur les transformations du quartier, le paysage urbain, les aménagements d'espaces publics... Le Plan paysage et patrimoine, la Gestion urbaine et sociale de proximité, le Plan local d'urbanisme métropolitain font partie des dossiers abordés et questionnés tandis que certains participants font part de leur attention sur la qualité des aménagements cyclables et que d'autres commentent les effets de la densification urbaine et les choix architecturaux. Une remarque partagée émerge : les percées, les "aérations" sont nécessaires dans la ville. A noter également : la suggestion de l'extension du réseau Bicloo jusqu'au quartier et une rumeur récurrente - mais infondée - concernant la suppression de la ligne 12 (celle-ci va en fait être déviée du côté de Malakoff St-Donatien / Centre-Ville du fait des travaux et de l'évolution de la gare de Nantes).

La vie de quartier

A la troisième table, les échanges sont précédés d'un visionnage de la vidéo consacrée aux Bureaux des projets qui permet d'introduire le sujet du renouvellement des comités d'animation et de lancer les témoignages d'habitants déjà impliqués. On parle également Maison de la tranquillité publique, élaboration participative du programme des Journées européennes du patrimoine et Printemps des voisins autour de cette table.

Pourquoi ne pas étendre le prêt de tables et de chaises pour le Printemps des voisins au-delà du mois de mai ?

Réponse : si le dispositif du Printemps des voisins ne concerne en effet que le mois de mai, il est toutefois possible d'organiser une fête de voisinage en dehors de cette période, à la différence près qu'un dépôt de dossier de manifestation est nécessaire et que le mobilier (tables, chaises, bancs) n'est pas livré. Par ailleurs, ce mobilier est généralement peu disponible en juin qui est le mois des fêtes d'écoles.

Buffet, actualités et conclusion

A l'issue du temps de forum, les participants peuvent profiter de la pelouse du parc de la Gaudinière pour une pause buffet bien méritée qui est aussi l'occasion de discussions informelles et d'échanges de coordonnées.

Une demi-heure plus tard, tout le monde est invité à regagner le chapiteau pour un bref temps d'actualité partagée qui permet notamment d'évoquer le projet Rue en Chantier (ReC) au Breil et la Rencontre de quartier d'automne, le 21 novembre. Celle-ci se tiendra en présence de Johanna Rolland, Maire de Nantes, et un groupe d'habitants sera invité à lui proposer au préalable une découverte du quartier (informations et candidatures sur la page consacrée à Regards croisés sur les quartiers).

21h30. La Rencontre de quartier Breil Barberie se termine, les participants quittent progressivement le parc par la rue Diane tandis que le studio mobile d'IRIS Pictures propose encore quelques portraits express sur le parvis du château...

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.