Cette étrange maison Chloé maltais

SITUATION INITIALE

Nous étions le 9 décembre 1968, nous avions 12 ans. Cette date est très importante pour moi car c’est à ce moment-là que nous avons entendu parler de cette rumeur pour la première fois, celle qui parlait d’une maison, une maison pas comme les autres, une maison hantée cachée dans les bois. Mes amis Émile et Charles étaient présents

ÉLÉMENT DÉCLENCHEUR

Comme nous étions de nature très curieuse, nous avons décidé de nous y rendre pour prouver que cela n'était qu’une légende. Alors, après 45 minutes de marche dans les bois, nous avons trouvé LA maison dont tout le monde parlait tant. Nous sommes entrés dans cette demeure. Nous avons été surpris par une désagréable odeur de chat mort qui empestait l’air. Le décor était lugubre, plein de toiles d'araignée. L’escalier était clairement en ruines, le plancher craquait et il faisait noir à rien n’y voir.

DÉROULEMENT

Puis CLAC! Un gros bruit nous a fait sursauter. La porte s’est fermée d’elle -même et ne voulait plus s'ouvrir . Nous n’aimions pas ça du tout. Alors, nous nous sommes précipités vers les fenêtres avec un caillou que nous avions trouvé au sol mais juste au moment de le lancer, des grilles sont apparues devant les fenêtres. Ensuite, des bruits sont survenus, comme si quelqu’un frappait à grand coup de marteau sur la tuyauterie. Nous avions vraiment peur!

DÉNOUEMENT

Nous sommes allés nous cacher dans un garde-robe à l’étage afin de nous mettre en sécurité et pour attendre le lever du soleil. Nous nous sommes appuyés au mur du garde-robe qui s’est ouvert comme une porte. Un étroit corridor menait à l'extérieur sur un balcon. Heureusement que des lierres grimpants avaient poussé sur le mur, nous avons pu nous y accrocher pour descendre au sol. Nous avons couru à toutes jambes le plus loin possible de cette maison pour ne plus jamais y retourner.

SITUATION FINALE

Nous sommes retournés au village pour avertir tous nos amis de notre erreur. Il ne s’agissait vraiment pas d’une simple légende! Il ne fallait vraiment pas si rendre parce que des choses très étranges s’y passaient. Nous nous trouvions très chanceux d’avoir pu en sortir.

Made with Adobe Slate

Make your words and images move.

Get Slate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.