Notre Skippeuse de Maïwenn et Maëlys

Laura vient d'arriver aux Sables d'Olonne. Elle longe le Chenal et retrouve son bateau qui l'attendait. Elle installa ses affaires, aidée par sa petite sœur Mady. Elles se baignent sur les Sables chauds d'Olonne. Aujourd'hui on est le 6 novembre, c'est le grand jour. Laura embrassa sa famille et monta sur son bateau. Cela fait maintenant 3 ans et 5 mois qu'elle se préparait, accompagnée de son équipage : Les Espoirs. Les skippers ont de la chance cette année, car il y a beaucoup de soleil. Les bateaux défilèrent un part un devant des millier de spectateurs qui les encouragent avec de grandes pancartes, des cris de joies, ils lancent des confettis. Pendant que Laura dit au revoir à son équipage, elle vit du coin de l’œil Daft Punk, son groupe préféré. Laura fit un câlin collectif à son équipage et ils crièrent : "Égalité des globes". Les espoirs sautent à l'eau, les bouées qu'ils portent se mirent à se gonfler d'un coup. On aurait dit des sumos dans l'eau.

7 octobre 2016

Laura est bien installée dans son bateau cependant, elle est inquiète sur son classement. Elle regarde l'horizon et aperçoit ses concurrents. Elle compte les bateaux qui sont devant elle et réalise qu'elle est septième. Laura est concentrée sur son classement et ne fait pas attention au bateau qui la rattrape peu à peu. Le bateau Filovent la dépasse de plus en plus.

Une course très serrée

Laura a perdu tous ses concurrents de vue sauf un, Filovent.Le vent s'arrête d'un coup. Les deux bateaux se regardent, ils sont sur l'océan Atlantique. La boule au ventre Laura monte en haut de sa voile pour observer l'Océan. Soudain un courant d'air arrive, il frappe la grande voile et fait tombé Laura sur le plancher de son voilier. Elle lève la tête et voit Denis qui la dépasse. Elle se relève, et prend les commandes du bateau. Le vent s'arrête,... et repart. Cela déconcentre Denis, sans le savoir il a fait un nœud autour de sa cheville gauche avec la corde. Laura regarde son anémomètre et voit que quelques kilomètres plus loin il y a assez de vent pour avancer plus vite et plus loin. Seulement il ne faut pas que le vent s'arrête car la route est plus longue. Elle alla quand même sur cette ligne. Son plan marche, la mer est agitée, elle avance de 6 nœuds en plus. Les vagues sont grandes et fortes. Laura a l'impression de voler au-dessus de l'océan tellement que le vent est fort. Filovent s'arrête en manque de vent et Laura lui sourit.

La cause de la course

Cela fait maintenant un mois que Laura est sur son bateau. Elle allume la caméra et répond à des questions. Certaines questions lui demandaient de parler de la cause qu'elle défend. Laura explique que depuis qu'elle est petite, elle est très proche de la nature. A 16 ans, elle a participé à une association contre la pollution. Elle y est restée 3 ans. Un an après, elle a fondé sa propre entreprise. Au bout de quelques années, son association a comporté plus de 1 million de personnes. Pour son anniversaire, sa famille lui a offert un voyage sur la mer, accompagnée de 3 personnes de son choix. Pour la première fois de sa vie, elle aperçut une baleine. Au retour de son voyage, elle vit les paysages qu'elle connaissait, abimés par la pollution. Un arbre tomba à ses pieds rongés par des bouteilles qui se décomposaient. Un peu plus loin une tortue se débattait dans un sac plastique. Laura courut pour l'aider mais ce fût malheureusement trop tard. La tortue était déjà morte. C'est depuis ce jour qu'elle se bat contre la pollution et principalement celle de la mer.

Noël

Nous sommes le matin de noël et Laura ouvre son cadeau que sa sœur lui à offert avant de partir dans la course. Le cadeau est un voyage en Inde car plein d'enfants sont malades ou en difficultés c'est pour cela qu'elle rêve d'aller les aider.

La légende de Moby Dick

La mer est calme, Laura prend une grande inspiration et d'un coup Une baleine surgit de l'eau. Elle au dessus d'elle, Laura est surprise car elle voit que c'est une baleine blanche. La baleine atterri dans l'eau, une énorme vague éclabousse alors Laura. Quelques minutes plus tard, la baleine sort son dos abîmé par la pollution et se laisse caresser. Elle replonge aussitôt dans les profondeurs de l'Océan. Laura se rappelle avoir lu "Moby Dick" au collège.

L'incident

La baleine sort de l'eau pour replonger. Le bout de sa queue frôle le bateau qui forme un courant d'air qui fait tomber Laura du bateau. Sa cheville est attachée par une corde. De toutes ses forces elle essaye de se relever. Elle tire la corde pour défaire le nœud, et finit par réussir mais la corde a lâché. De l'eau entre dans son nez et sa bouche. Épuisée elle s’allonge sur le plancher et remarque que la voile est déchirée de 50 cm. Laura se relève et attrape son matériel de couture. Elle appelle une amie qui lui dit comment recoudre la grande voile.

Laura va chercher son matériel de couture comme lui dit son amie. En fouillant ses affaires elle découvre un petit oiseau à l'aile cassée. Laura n'a pas le temps de le soigner, elle doit aller réparer sa voile avant que le bateau coule. Quelques temps après Laura a bientôt fini de réparer la voile. Elle se rend compte qu'il manque un morceau de tissu. La voile est trop étirée, si le vent fait avancer le voilier rapidement, il risquerait de déchirer totalement la voile. Laura doit découdre ce qu'elle à fait sur 5cm. Elle court dans sa partie chambre du bateau et ne voit aucun bout de tissu. Elle déchire alors un bout de son drad. D'un coup le vent frappa la voile, le vent a déchiré la voile de 1 mètre. Laura est au bord des larmes, elle ne veut pas continuer. Son séjour est plus dur qu'elle ne pensait. Ce n'est qu'à 18h30 que Laura a fini de recoudre cette satanée voile.

Elle alla se coucher épuisée. Laura n'arrive pas à fermer l’œil. Elle s’assoit au bord de son lit et se frotte les yeux. Elle lève la tête et voit le petit oiseau qui est allongé dans un nid qu'il à réussi à se construire dans les vêtements de Laura malgré son aile cassée. Laura cherche un bandage dans sa trousse médicale. Elle en déplie une et l'enroule autour de l'aile de l'oiseau. C'est une petite hirondelle qui perdu sa famille. L'oiseau se laisse faire. Tous les soirs Laura fait un bandage à l'oiseau pendant 15 jours.

La perte heureuse

Laura se réveille d'une nuit de trois heures. Cette petite nuit était longue et noire. Laura est inquiète pour son oiseau, quand elle avait 17 ans, Laura a fait un stage de médecine et se souvient qu'il avait 60 % de chances qu'il ne guérisse jamais. Elle se lève et va le voir. Le nid est vide. Elle court partout pour le retrouver, tout en faisant attention où elle met ses pieds. 10' sont passées et elle ne l'a toujours pas retrouvé. Elle s'assoit déçue. Elle lève la tête et voit l'oiseau s'envoler. En voyant la direction de l'hirondelle elle se pose des questions.

L’abandon

L'hirondelle est un animal de pays chaud, en automne elle part pour l'Espagne pour y être attend pour l'hiver. Or l'oiseau se dirige de l'autre côté. Laura regarde sa boussole et voit qu'elle fait marche arrière. Elle panique, elle croie que sa boussole est cassée car elle est restée toute la journée aux commandes du bateau. Elle regarde autour d'elle et vit qu'elle allait droit dans un bateau qui avançait vers dans la proue de son voilier. C'est la fin de la course, elle calcule l'accident et se rend compte que l'abandon est inévitable. Seul le bateau en face peut éviter cela. Elle se doute que la personne dormait. Elle vit de petits cailloux sous ses pieds. Elle les lance sur l'autre voilier. Il ne reste plus que quelques secondes, quand une personne ouvrit la porte de sa cabine en baillant. Il ouvrit les yeux et vit le voilier de Laura. Il courut aux commandes et partit à tribord. Laura n'y croit plus, elle ferme ses lourdes paupières. Les deux voiliers se frôlent. Un Grand hurlement aigu sort alors des deux coques.

Le Brésil

Laura regarde sa boussole et se rend compte qu'elle est tout près du Brésil, elle décide de fermer les yeux et imaginer toutes ces belles fleurs, ces odeurs chaudes et ces animaux qui s'amusent. Depuis toujours de visiter le Brésil. Ce petit passage lui fait sourire.

Les souvenirs

Ce soir là Laura est triste car sa famille lui manque. Elle décide de regarder la pleine lune. Quand elle était avec sa famille, ils aimaient admirer la lune et les étoiles. Maintenant elle se sent mieux car elle se dit qu'importe où elle sera, la lune sera toujours là pour lui rappeler que sa famille l'aimera toujours.

Un naufragé

C'est la tempête, Laura a enfilé son Kaway rouge car elle voit un feu de détresse. Elle sort avec sa lampe torche et tente de regarder dehors. Elle entend un appel mais ne voit personne. Elle crie, puis écoute, mais personne ne répond. Elle continue et voit enfin quelqu'un. Une personne est avachi sur son bateau retourné. Laura envoie un message au PC course pour dire qu'elle s'arrête quelques jours. Elle est arrivée à côté du naufragé. Elle tire la personne qui semble endormie sur son bateau. Elle la garde au chaud sous une couverture sur son bateau et ils se dirigent, route vers une petite île que Laura a vue quelque temps avant. Tandis qu'ils sont en route Laura appelle les urgences du pays le plus proche. Le naufragé va mieux et Laura peut repartir après avoir prévenu le PC course.

La piqure

Un jour alors que Laura est sur le bateau, un insecte s'approche d'elle et la pique au niveau de l’œil. Au bout de quelques heures son œil commence a gonfler et a devenir rouge. Elle ne voit plus trop bien de l’œil droit. Pendant une semaine elle ne verra pas très bien, lui explique un médecin. Il faudra attendre deux semaines pour que son œil guérisse totalement.

Il est 12h30 et Laura a très faim. Elle se dirige donc dans la cuisine. Elle ouvre un placard, puis un autre et ne voit aucune nourriture. Elle essaye de se calmer se disant qu'elle n'a pas si faim et qu'elle peut attendre. Quelques minutes plus tard Laura a si faim qu'elle commence un début de malaise. Elle se rend à l'évidence qu'elle doit ouvrir le placard "urgence". Elle ouvre le placard et attrape le dernier paquet de semoule. Pendant qu'elle prépare la semoule en poudre et elle réfléchit pour trouver une solution pour continuer à se nourrir jusqu'à fin de la course. Laura ne vit qu'une solution; fabriquer un filet pour attraper des poissons. Elle assemble une vingtaine de "nœuds d'arrêt". Après deux heures de travail acharné elle enfin finit son filet. A la tombée de la nuit, Laura décide de jeter son filet une fois les finitions terminées. Le lendemain Laura voit un poisson mais la première chose qui attire son regard, est le plastique et bouteilles jetés par l'homme à la mer.

L'arrivée

Les hélicoptères tournent autour d'elle. Elle entend déjà la foule qui crie. Laura a le sourire jusqu'aux oreilles. Une heure après elle voit les drapeaux, feux d’artifices, des pancartes et sa famille accrochée à la barrière qui lui font de grands signes. Quand elle arrive à la ligne d'arrivée elle déclenche le moteur et fait un super défilé. A ce moment des fans lui envoient des dessins, des pâtisseries, des bracelets et encore plein d'autres cadeaux.Laura est arrivée en seconde position.

Created By
Maëlys
Appreciate

Credits:

Created with images by indratw - "Daft Punk Poster" • Domaine de Drogant - "Comme un seul homme" • nevillekingston - "palm leaves nature" • petesimon - "Moby Dick" • guymoll - "aquarelle: oiseau" • tetedelart1855 - "Après l'orage" • Gellinger - "sailing boat sail holiday" • Kristina_Servant - "Fireworks"

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.