Loading

Les 10 ans du Web2day Le festival nantais du numérique revient les 13, 14 et 15 juin 2018.

10e édition. 5 à 6 000 participants sont attendus pendant les trois jours du festival nantais dédié au numérique et à l’innovation, les 13, 14 et 15 juin. L'édition 2018 confirme les ambitions d’une manifestation qui n’a de cesse de se développer, mais souhaite « rester à taille humaine ».

© Régis Routier - Ville de Nantes

Démarrer. C’était en 2009. Une nouvelle manifestation se faisait une place dans l’agenda nantais, à l’intention des professionnels du numérique et à l’initiative de l’association Atlantic 2.0. « Le Web2day a commencé avec 200 personnes sur un après-midi, à Insula », se souvient Adrien Poggetti, premier directeur de la structure organisatrice du festival. « C'était vraiment modeste : 3-4 conférences et des petits stands des membres de l'association qui ramenaient leurs flyers... poursuit Magali Olivier, directrice opérationnelle de la Cantine numérique, qui travaillait sur cette première édition en tant que bénévole. C'était plus pour se réunir entre professionnels du web, au moment où les entreprises démarraient ».

© Patrick Garçon - Nantes Métropole

Upgrade. Après ces débuts modestes, le Web2day prend un tournant en 2012. La manifestation est programmée sur deux journées et traverse le bd Louis-Bureau pour s’installer à Stereolux. Des speakers sont invités de l’étranger. L’idée de la Cantine est de s’ouvrir aux autres écosystèmes en France, et faire découvrir ce qui se passe à Nantes. « Il n'y avait pas d'autres événements à part le Paris Web, très cher, avec de grosses têtes d'affiche. Nous avions une dimension plus humaine », explique Magali Olivier.

La ministre Fleur Pellerin, invitée de l'édition 2012, interviewée par Simon Robic, acteur du monde numérique (© Stephan Menoret - Ville de Nantes)

Innovation. Alors que va débuter la 10e édition, le Web2day est devenu le 2e événement web de France et va regrouper pendant trois jours investisseurs, start-ups, institutionnels, experts nationaux et internationaux, autour de conférences, ateliers, pitchs, showroom, soirées… QG du festival, le Village : « C’est ici que l’on vient toucher du doigt ce qu’est l’innovation sur le territoire et même ailleurs, quelle forme prend l'innovation en entreprise. Nos partenaires jouent le jeu et mettent en avant des technologies originales et décalées, sur une surface de 3 500 m² sous les Nefs, à proximité de Stereolux », explique Adrien Poggetti.

« À Nantes, nous avons la chance d’avoir un écosystème numérique créatif et engagé et une volonté de faire ensemble. Forts de cette richesse, nous avons l’ambition que Nantes Métropole devienne l’un des écosystèmes les plus vibrants, inspirants et influents d’Europe pour les entrepreneurs du numérique. » Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole.
Nantes labellisée French tech lors de l'édition 2014 : la secrétaire d'État Axelle Lemaire et Johanna Rolland (© Patrick Garçon - Nantes Métropole)

Team. L’équipe de la Cantine travaille sur cette édition depuis six mois. « Une dizaine de personnes qui font un super travail, des gens passionnés, ça vient du cœur ! », s’enthousiasme Magali Olivier, qui salue aussi « les prestataires extérieurs qui ont envie de pousser cet événement » et les bénévoles : une centaine seront présents le jour J pour l'accueil des festivaliers et des 250 à 300 intervenants inscrits au programme des trois jours.

L'équipe de la Cantine, structure organisatrice du festival Web2day (© DR)

Challenge. Vendredi 15 juin aura lieu la finale du Global Challenge : « Tous les ans, nous lançons un grand appel à projets ouvert aux start-ups. L’idée est de leur faire découvrir Nantes et de leur donner l’envie de s’installer sur le territoire », explique Adrien Poggetti. 50 candidatures ont été retenues. En finale, les 8 meilleures start-up s’affronteront sur scène et feront découvrir au public leurs travaux : « Solutions de paiement, économie d’énergie, aide à l’embauche… Nous n’avons aucune limite sur les sujets explorés, tant qu’il y a de l’innovation ! »

© Régis Routier - Ville de Nantes

Le secrétaire d'État Mounir Mahjoubi s'est rendu à la 10e édition du Web2day jeudi 14 juin 2018, pour rencontrer les acteurs locaux du numérique. Il a ensuite visité l'association PING, association de médiation numérique.

Next. À quoi ressemblera le Web2day demain ? « On s’interroge beaucoup sur le nombre de participants, car l’événement doit rester à taille humaine, accessible, garder un esprit festif et bienveillant. Ce qui nous intéresse, c'est que les festivaliers vivent une expérience unique et qu’ils continuent à se mélanger : start-ups, grands comptes, free-lance, médias, étudiants... », explique Magali Olivier. Cette volonté doit s’accorder avec les ambitions pour demain : « On a envie de s'ouvrir à l’international, de pouvoir échanger avec des gens d'autres pays, qui ont des visions différentes mais avec qui on partage la même planète. On aimerait aussi avoir plus de concerts, de propositions artistiques, et pour ce qui est des conférences, on interrogera toujours notre secteur ».

Franckie Trichet (© Stephan Menoret - Nantes Métropole)
« Le Web2Day pourrait changer de nom, car on est moins web, technique, accompagnement, mais de plus en plus sur la transformation numérique. Le contenu s’oriente vers des conférences inspirantes, sur des questions éthiques, savoir quelle société on construit. » Franckie Trichet, adjoint au maire de Nantes conseiller métropolitain innovation et numérique.

Programmation et inscriptions sur www.web2day.co

Created By
Ville de Nantes .
Appreciate

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.