Loading

Avec les Delépine, des cerises hors saison Exemple type de désinformation

Vous êtes de plus en plus nombreux à venir nous parler en message privé du dernier opus des Delépine dans France Soir.

Il est effectivement rédigé de manière à faire le plus peur possible, comme bon nombre de leurs productions.

Vous avez par exemple ici "le graphique de la mort qui tue", qui pointe bien que, "OH MON DIEU", les cas et la mortalité sont repartis à la hausse avec le début de la vaccination.

Bon, restons zen, et prenons du recul.

1/ Regardez mieux, il y avait déjà un frémissement à la hausse avant le début de la vaccination.

2/ Pour le Royaume Uni, nous rappelons à nos aimables lecteurs l'existence d'un variant du virus, nettement plus contagieux. Ce qui explique très largement la hausse brusque du nombre de cas. D'autant que même si la vaccination a commencé, il faudra du temps pour qu'il y ait suffisamment de monde vacciné pour ralentir la circulation du virus.

3/ Comparons maintenant avec d'autres pays : déjà, quels sont ceux qui vaccinent ?

Donc Israël, c'est fait. Mais pourquoi les auteurs de France Soir sont donc passés directement d'Israël au Royaume Uni, en zappant les Emirats Arabes Unis, Barheïn, Gibraltar, Samoa ?

Vérifions : Emirats Arabes Unis

Ah tiens, la courbe n'a pas la même tête. Du tout du tout du tout !

Barheïn ?

Oh, le nombre de décès est au plus bas, et le nombre de cas diminue !

Gibraltar ?

Arf, ça partait bien, mais le nombre de cas diminue. Donc ça ne va pas avec l'hypothèse du vaccin qui donne la maladie.

Samoa ?

Bon, clairement, ce n'est pas ici qu'on pourra faire croire à un lien entre le vaccin et la maladie.

Passons maintenant aux USA

Et non, ici aussi, pas de lien visible.

Est-il nécessaire de continuer ?

Bilan : une fois de plus, ces auteurs ont soigneusement sélectionné les rares données allant dans leur sens pour faire peur !

Le vaccin Pfizer n'augmente pas le risque d'attraper le Sars Cov 2 !

Vous noterez également les références données en bas de l'article : beaucoup de leurs productions mensongères.

Post Scriptum : nous voyons aussi apparaître des "alors que la campagne de vaccination bat son plein, le nombre de cas explose, ce qui prouve bien que le vaccin ne protège pas".

1/ Il faut deux doses, et trois semaines, pour que l'efficacité maximale soit atteinte.

2/ Toute la population n'est pas vaccinée en même temps. Loin de là. Donc le virus a encore beaucoup de cibles disponibles.