Loading

Nouvelle vague de Covid, mais des lueurs d'espoir dans l'économie mondiale 25-11-2021

La vague de Covid touche principalement l'Europe

L'Europe connaît une nouvelle flambée des contaminations au coronavirus. Malgré la vaccination, les hospitalisations repartent à la hausse et des mesures sont réactivées, comme le travail à domicile ou les restrictions de la vie sociale, même si un confinement dur ne semble pas encore à l'ordre du jour.

En revanche, la donne est différente en Asie et en Amérique. En Asie, la campagne de vaccination tourne à plein régime et les restrictions de la vie économique s'avèrent de moins en moins nécessaires.

La croissance économique s'accélère à nouveau aux États-Unis

Après un fléchissement de plusieurs mois, l'économie américaine semble se redresser. La confiance dans le secteur des services est à son plus haut niveau, les ventes au détail augmentent à nouveau et le marché du travail se porte bien. Après l'adoption du plan sur les infrastructures, c'est à présent le projet d'investissement social et climatique du président Biden qui est sur la table.

Certains risques subsistent cependant. L'accélération de l'inflation pèse sur la croissance. Elle s'explique par la flambée des prix de l'énergie et les goulets d'étranglement dans le transport des marchandises, qui allongent les délais de livraison.

En Chine, le malaise du secteur immobilier menace la croissance.

Les solides bénéfices réalisés par les entreprises soutiennent les marchés d'actions

Les résultats publiés par les entreprises pour le troisième trimestre sont une fois de plus excellents et dépassent les attentes de 10% en moyenne.

La Réserve fédérale réduit progressivement ses achats de titres et envisage même d'accélérer la cadence. Dans la zone euro, un tel ajustement ne semble pas encore être à l'ordre du jour. Les taux d'intérêt restent faibles. Les liquidités et les obligations ne constituent donc pas une véritable alternative aux actions.

Nous adoptons toutefois une position neutre sur les actions. Nous restons confiants dans l'économie, mais nous entrevoyons également le risque d'un léger essoufflement de la croissance mondiale imputable aux problèmes logistiques et au ralentissement de la Chine.

Nous continuons à privilégier les secteurs profitant de la hausse des taux (banques et assureurs). Sur le plan géographique, nous misons sur les marchés occidentaux et nous évitons l'Asie.

Outre cette vision à long terme, la protection et les tendances des marchés financiers ont aussi leur importance. Votre investissement personnalisé, que vous pouvez consulter dans CBC Mobile et CBC Touch, peut présenter une composition différente en fonction de votre zone de confort.

Siegfried Top, Stratégiste en placements KBC Asset Management
"Les excellents résultats des entreprises ont propulsé les marchés d'actions vers de nouveaux records. L'amélioration des chiffres économiques aux États-Unis est un atout, mais face aux problèmes logistiques mondiaux, à la Chine et à la nouvelle vague de Covid qui frappe l'Europe, nous restons dans l'expectative."

La rédaction s'est terminée le 25 novembre 2021. Le présent document est une publication de KBC Asset Management SA (KBC AM). Les informations peuvent être modifiées sans avertissement et n’offrent aucune garantie pour le futur. Aucun passage de ce document ne peut être reproduit sans l'autorisation expresse, écrite et préalable de KBC AM. Ces informations sont soumises au droit belge et relèvent de la juridiction exclusive des tribunaux belges.