Loading

Auxiliaire Petite Enfance Salarié.e d'une très petite entreprise (TPE)

Et si on s'intéressait aux établissements d’accueil de jeunes enfants : les crèches associatives…

La branche des acteurs du lien social et familial (ALISFA) couvre les salarié.es des crèches associatives.

Un syndicat ! Pour quoi faire ?

Pour un salarié TPE, un syndicat doit être disponible pour l’informer, l’orienter et le conseiller sur l’ensemble de ses droits : fiches de paie, contrat de travail, reconnaissance de la qualification dans l’entreprise, respect des dispositions de la convention collective dont il dépend, etc. Un syndicat doit pouvoir accompagner le ou la salarié.e dans certaines épreuves qui peuvent impacter l’exécution de son contrat de travail…

…Par exemple, une procédure de licenciement déclenchée à son encontre. Le syndicat doit être en mesure de le soutenir, avec l’aide d’un conseiller du salarié, pour préparer sa défense.

Les militant.es CFDT, ce sont aussi des salarié.es de TPE

La plupart du temps, ces militant.es sont aussi des adhérent.es de très petites entreprises ou de petites entreprises eux-mêmes été aidés dans leur vie professionnelle par la CFDT. Ils partagent leurs connaissances du droit social et des pratiques syndicales.

L’adhésion à la CFDT permet aussi de bénéficier davantage de services comme « Réponses à la carte », ou encore la possibilité de bénéficier de la plateforme UP : une offre strictement réservée aux adhérents CFDT qui permet de bénéficier d’un ensemble d’activités socio-culturelles et de réductions, comme les salariés des plus grandes entreprises.

La cotisation syndicale est déductible des impôts. Si vous n’êtes pas imposable, vous disposerez alors d’un crédit d’impôt !

Que peut faire la CFDT ?

La CFDT fait le constat de la faiblesse généralisée des rémunérations dans ce secteur qui emploie en majorité des femmes. Elle revendique une augmentation significative des salaires, à hauteur de la valeur que ce secteur apporte à notre société.

C’est la négociation de la convention collective de branche qui permet de garantir aux salariés des TPE le cadre d’une juste rémunération, de leur emploi et d’assurer l’égalité de traitement entre chacun.

Votez aux élections TPE pour la CFDT, c’est lui donner davantage de poids

Votez aux élections TPE pour la CFDT, c’est lui donner davantage de poids pour lui permettre de porter ces revendications et permettre une meilleure prise en compte de vos intérêts et l’évolution de vos droits dans les négociations en cours.

Un métier...

Le métier de l’auxiliaire petite enfance consiste à prendre en charge l’enfant bien portant, malade ou handicapé, en liaison avec une équipe pluridisciplinaire. Sous la responsabilité d’un directeur ou d’un responsable technique, l’auxiliaire petite enfance doit répondre aux besoins quotidiens de l’enfant. Ses missions sont de répondre aux besoins quotidiens de l’enfant , de veiller à sa sécurité et son bien-être, de participer aux soins spécialisés et aux activités d’éveil organisés en lien avec l’éducatrice (ce sont majoritairement des femmes) de jeunes enfants.

Mais son rôle consiste aussi à l’encadrement d’un groupe d’enfants, à entretenir et sécuriser l’environnement proche de ceux-ci.

L’auxiliaire petite enfance doit aussi assurer, selon une organisation bien définie, l’ouverture et la fermeture de la structure.

Dans une crèche ou halte-garderie, les horaires sont réguliers mais décalés (à partir de 7 heures le matin jusqu’à 19 heures le soir).

Dans le cadre d’une crèche familiale, l’auxiliaire de petite enfance a aussi un rôle de conseil et de formation auprès des assistantes maternelles fréquentant le lieu.

Ce métier nécessite des compétences telles que les capacités relationnelles, la connaissance des règles élémentaires d’hygiène mais aussi les stades de développement de l’enfant, une capacité à travailler en équipe dans le respect du projet d’établissement.

Pour accéder au métier d’auxiliaire petite enfance, il faut être de préférence titulaire du diplôme CAP accompagnement éducatif petite enfance (AEPE), de niveau 3, du bac pro accompagnement, soin, service à la personne (ASSP), de niveau 4, ou encore du diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP), de niveau 3. Des dispenses et des passerelles existent pour les personnes titulaires de diplômes relevant du secteur sanitaire et social ou avec une expérience professionnelle, par exemple les assistantes maternelles.

Réforme de la petite enfance

La CFDT a participé activement à la réforme de la petite enfance. Son action a permis d’obtenir le maintien des taux d’encadrement et des ratios, la limitation des dérogations, la prise en compte de la pénibilité des professionnels dans la définition des normes bâtimentaires (bruit, posture pénible).

Plus d’infos : (lien document propagande générale + contribution cfdt réforme)

Formation professionnelle

La CFDT est seule signataire du nouvel accord formation professionnelle dans la branche ALISFA. La CFDT a obtenu :

  • Le maintien du droit à un entretien professionnel tous les 2 ans, un encadrement des pratiques ainsi qu’un droit à la formation pour les personnels réalisant ces entretiens ;
  • La mise en place d’un passeport formation qui sera un outil de reconnaissance, et la validation des compétences acquises ;
  • La possibilité d’un cofinancement de la part de la branche sur les projets de formation financé par le CPF du salarié ;
  • Le droit pour les personnels non-qualifiés de se voir proposer un parcours de formation qualifiant dans les 2 ans suivants la prise de poste et permettant d’accéder à des emplois de la branche, et un budget et des droits spécifiques pour les salariés non qualifiés ou en situation de précarité de l’emploi.

Plus d’infos : (lien document propagande formation)

Protection sociale

La CFDT est signataire des accords sur les régimes de protection sociale complémentaire, prévoyance et complémentaire santé, dont bénéficient les salariés de la branche. Deux nouveaux accords mettent en place de nouvelles dispositions pour le 1er janvier 2021.

La CFDT a obtenu le maintien des garanties et des tarifs en matière de prévoyance. Dans un contexte de comptes dégradés, la CFDT a obtenu, en matière de complémentaire santé, la prise en charge des séances de psychologues au titre des médecines douces et le maintien du niveau de prise en charge, notamment en orthodontie. La CFDT a obtenu que l’augmentation de la cotisation pour rétablir les comptes pèse majoritairement sur les employeurs. Surtout, la CFDT a obtenu la mise en place d’un fonds de solidarité pour tous les salariés. Il permet de financer des actions collectives de prévention et de l’action sociale à destination des salariés (aide financière ou prestation de services).

Plus d’infos : (lien document propagande protection sociale + doc fonds de solidarité)

La CFDT revendique :

1.

  • Les mêmes droits quel que soit le statut de l’entreprise (secteur lucratif, associatif, public) afin de garantir leur maintien en cas de changement d’employeur
  • Une véritable filière d’emploi pour la petite enfance afin de renforcer l’attractivité et offrir des perspectives d’évolution professionnelle.
  • Une revalorisation générale des rémunérations.

2.

  • Un revenu minimum de branche à 5 % au-dessus du smic et une indexation de l’ensemble des revenus sur ses évolutions ;
  • La suppression de la RIS, remplacée par la valorisation de l’expérience professionnelle liée à l’ancienneté dans l’emploi et le développement des compétences ;
  • Une objectivation de la pesée des emplois autour d’une fiche de poste obligatoire ;
  • Une cotation identique des critères pour leur donner à tous la même valeur ;
  • Une classification des emplois en filières, afin de visualiser l’ensemble des métiers accessibles et les passerelles possibles.

Plus d’infos : (lien document propagande classif rému)

Formation professionnelle :

-.-

Fonds de solidarité, frais de santé :
Un article sur le site CFDT santé-sociaux ?
Je me pose des questions sur l'adhésion à la CFDT ?
Qu'est ce que la CFDT peut m'apporter ?

-.- Contact -.-

Benjamin VITEL

  • Secrétaire fédéral en charge des négociations dans la branche ALISFA

-.-

Votre syndicat départemental

  • Partout en France et dans les DOM-TOM - 101 syndicats départementaux

Credits:

Fédération CFDT santé-sociaux - Burger/Phanie