Une Œuvre De Générosité Miramichi Senior Sawdust Makers Association

Le groupe Miramichi Senior Sawdust Makers (aînés faiseurs de sciure de bois) fait rayonner un sentiment d’appartenance communautaire bien au-delà de son atelier de menuiserie.

Qu’il s’agisse de construire des tables pour une résidence pour personnes âgées ou de réparer des bancs délabrés, les membres des Miramichi Senior Sawdust Makers prennent manifestement plaisir à aider les autres. Les divers projets qu’ils ont réalisés jusqu’à présent témoignent non seulement des avantages tangibles du bénévolat, mais aussi du sentiment de camaraderie et de bien-être qui découle du service rendu à la collectivité.

Reg Hare fait partie de ce groupe depuis ses tout débuts. Il vous dira que le temps qu’il passe à l’atelier est essentiel au maintien de ses facultés, à la fois mentales et physiques.

« Nous sommes constamment à la recherche de défis. Se tenir à la hauteur de tout ce qui se passe ici, ça stimule les méninges. De plus, il y a suffisamment d’activité physique pour nous tenir en forme, et ça paraît! »

D’après M. Hare, le groupe Sawdust Makers a vu le jour en réponse aux besoins des retraités de la région, dont bon nombre s’ennuyaient des aspects sociaux du milieu de travail.

Malgré des intempéries à l’époque, une cinquantaine de personnes ont assisté à la rencontre inaugurale des Sawdust Makers en février 2014. Le dynamisme du groupe n’a jamais faibli, grâce en grande partie à sa solide combinaison de membres nouveaux et anciens.

L'atelier à Miramichi

« Ça fait du bien, indique M. Hare, en précisant que le groupe enregistre souvent une centaine d’heures de bénévolat par semaine. C’est beaucoup mieux que de rester assis à la maison à se tordre les pouces. »

Randall Boothby, de Belmont, au Nouveau-Brunswick, est du même avis. Même s’il a son propre atelier à la maison, la possibilité de contribuer à « quelque chose de plus grand » l’incite à revenir.

« C’est agréable de venir ici, dit-il, pour socialiser et faire un peu de menuiserie. Et j’aime bien voir les résultats. »

M. Boothby aime surtout pouvoir contribuer à la collectivité. En pensant à la carte de remerciement que les responsables d’une résidence pour aînés ont récemment envoyée aux Sawdust Makers, il ressent visiblement et profondément les effets d’un tel témoignage de reconnaissance.

« C’est merveilleux, dit-il, de savoir que des personnes plus âgées que moi bénéficient de ce que nous faisons. »

Par ailleurs, la participation à ce groupe a permis à Mike Wyatt, un enseignant de Fort McMurray à la retraite, d’apprendre à connaître des membres de sa récente ville d’adoption. Même s’il connaissait peu la menuiserie quand il a commencé à fréquenter l’atelier, il y a découvert un endroit accueillant où les mentors sont généreux de leur temps.

Ayant oublié l’inquiétude initialement ressentie à l’idée de se joindre à un nouveau groupe, il encourage maintenant les autres à en faire autant.

« Ce n’est pas aussi effrayant qu’on le croirait, dit-il. Il suffit de passer à l’action. »

Report Abuse

If you feel that this video content violates the Adobe Terms of Use, you may report this content by filling out this quick form.

To report a Copyright Violation, please follow Section 17 in the Terms of Use.